Analysis

2019 ou presque, le mot de Strategika51

Le commandement stratégique US Stratcom a diffusé une étrange vidéo sensée nous transmettre les voeux de la nouvelle année 2019 avant de la retirer, en raison de sa violence symbolique extrême.


En place et lieu de voeux de bonne santé, de bonheur et de prospérité, les petits gars chargés de la communication au Stratcom nous souhaitent une bonne année létale 2019 pleine d’engins hyper-explosifs tombant du ciel et délivrés par des bombardiers furtifs.

En termes clairs, ils nous souhaitent une mort violente en feu d’artifice. Rien d’étonnant que la vidéo ait été retirée très vite.

Ils n’ont rien de mieux à nous souhaiter que la destruction et la mort ? Mince alors !

Cela contraste avec le message de voeux 2019 très philosophique du président chinois Xi Jinping. Il évoque la marche du temps et le changement de saisons dans la pure tradition chinoise :

Mais au fait, en quelle année sommes-nous réellement ? Nul ne le sait. 2019 est une date totalement arbitraire ne correspondant à rien. Jésus-Christ avait 6 ou 7 ans en l’An 0 et le passage au calendrier grégorien quinze siècles plus tard a totalement faussé les calculs…

Peu importe, la vie continue.

Ce premier janvier 2019 comporte déjà son lot de petites surprises.

A commencer par l’arrêt de l’excellent site helvétique de dépêches en continu ” Romandie.com”

Ces quelques lignes pour vous informer que Romandie.com a cessé définitivement son service d’informations depuis le 1er janvier 2019. Notre messagerie gratuite reste quant à elle opérationnelle.

L’équipe du site précise ceci :

Bien qu’ayant toujours été équilibré sur le plan financier grâce à un modèle 100% automatisé, une certaine lassitude nous incite à orienter notre énergie vers des projets plus stimulants et disposant de potentialités plus importantes.

Nous ne pouvons que leur souhaiter bonne chance.

L’année 2018 n’a pas été facile pour beaucoup d’entre-nous et c’est le moins que l’on puisse dire.

Dans quelques jours, la sonde New Horizons va approcher un objet de la ceinture de Kuiper, bien au delà de la PLANÈTE (oui c’est bien une planète ! ) Pluton.

Il s’agit du planètoïde 2014MU69 et je parierai que la petite sonde passera devant une dixième planète qu’elle ne verra rien. L’univers est vaste, notre esprit trop petit.

Je vous souhaite tous mes voeux de santé (c’est le plus important), de quiétude (sur une île déserte), de vitalité (sans produits chimiques), de bonheur (s’il existe), de joie (il faut rire Sacrebleu !), et de prospérité (même virtuelle ! ) et vous informe que Strategika 51 vous accompagnera tant bien que mal en cette année 2019.

Soyez éveillés !


Publicités

56 Replies to “2019 ou presque, le mot de Strategika51

  1. @ Anonyme du 2 janvier à 19h46

    En bon gaulois cartésien-et volontiers furieux à la folie- je suis imperméable au sens du sacré que tu m’invites à percevoir au-delà des choses tangibles.
    j’ai été comme programmé -ou déprogrammé- pour cela.
    Pour moi il y a des faits en eux-mêmes -comme la musique- qui relève de quelque chose que je perçois comme sacré.
    Je suis donc dans l’immanence.
    Une dérive qui frappe sans doute l’ensemble du monde occidental mais que peu de gens perçoivent.
    Techniquement (et oui!) je me demande si la gamme pentatonique -celle qui me saute aux oreilles en écoutant le très beau morceau que tu m’as invité à écouter- n’est pas de ces invariants culturels de l’humanité qui expriment le mieux la nostalgie de la vie simple dont tu parles.
    Ce n’est en tout cas pas un hasard si cette gamme reste au cœur de nos musique industrielles.
    Merci pour ton aimable attention.

    1. Le sacré s’oppose au profane, le premier relève de la transcendance, du surnaturel, de l’irrationnel, le second relève de l’immanence, du naturel, du rationnel, de l’entendement. Les modernes depuis — au mons Erasme et son Eloge de la folie — , qui ramènent tout à l’Homme et refusent la Transcendance (le Dieu des religions monothéistes ou le Moteur Immobile d’Aristote …) — tels Descartes — et élisent à sa place l’immanence, ont mené le Monde à la ruine et la trivialité. Une pierre ou une musique sacrées ne le sont pas en tant que pierre ou musique, mais en tant que manifestation (hiérophanie) de quelque chose d’autre (ni humain ni cosmique ) qui ne leur est pas immanent ( mais appartient au numen).

    1. ce lien est toujours d’actualité, alors que certains auraient constaté qu’il n’était plus fonctionnel, seulement 4 heures après sa parution?

      question: pourquoi le RIC (s’il voyait le jour?), ne poserait-il pas la question de la légitimité de tous gens (tout particulièrement le personnel politique) qui vivent au crochet de la société française par le truchement d’un système électoral qui fut élaboré (il y a déjà 70 ans!) pour permettre aux dominants (les soit-disant représentatifs légitimes du peuple français) de se maintenir ad aeternam au pouvoir…, alors que tout le monde sait (ou presque) qu’il est fait pour sciemment tromper les électeurs/électrices? (une machine à perdre: pile je gagne, face tu perds!)

  2. la vérité doit faire souffrir atrocement ces criminel de guerre des fractions des va en guerre us et leurs alliés , les mondialistes satanistes .
    un peu du passé récent en 1990 , en belgique , zone et ailleurs, vague d’ovnis en forme triangulaire comme leurs engins de mort et de couleur noire , et leurs propulsion par magnéto-gravifique , qui les a fournis cet tech , les gris maléfique de sous dulce base et d’ailleurs et en contre partie , ils font des kidnaping et test atroce sur les humains et cela avec leurs complicité criminel de cette fractions ayant pactisé avec eux .
    qui font tout ces atroces mutilations sur le bétail et aussi sur des humains a travers le monde et qui cautionne cela et cela est d’actus de nos jours .
    et meme de nos jours on voit ces ovnis un peu partout dans le monde et aussi les osni .
    oui il y a bien des créatures de forme humanoide et non mais en bien et d’autres extremement maléfique.
    meme les russes et les chinois et d’autres au sommet savent cela .

    1. La question mérite d’être approfondie.
      En lisant Grégoire de Tours, Saint Jérôme et d’autres auteurs de la fin du 5e siècle après Jésus-Christ, j’ai eu la nette impression qu’ils évoquaient allègrement les démons et d’autres êtres surnaturels qui se cachaient sur les frontons des edifices municipaux ou publics et sur les meubles à l’intérieur des maisons. Nos auteurs bien chrétiens avaient lié ces phénomènes au paganisme Romain et ont affirmé que les païens avaient par erreur divinisé ces créatures maléfiques.
      S’en suit un vieux traité de démonologie dont la lecture fort ardue n’est recommandable à personne.
      Je saute aux auteurs médiévaux musulmans et je retrouve des récits concernant des êtres fantastiques dotés de pouvoirs surnaturels.
      Ces créatures errantes sur terre et qui s’agitent beaucoup entre l’aube et le crépuscule, ou qui brouillent les caméras de streaming de l’ISS lorsque le mince filet de la lumière balaie la terre…
      Il y a aussi d’autres références universelles à des êtres surnaturels y compris dans les trois grandes religions monothéistes.
      D’où venaient le pouvoir du roi Solomon ? Comment pouvait-il déplacer une cour d’un royaume étranger sis en Axoum en Phénicie en une fraction de seconde ?
      Pourquoi les hommes ont-ils été si tentés par l’idolatrie de figurines représentant des créatures étranges et fort dissemblables d’eux (le christianisme a tente de combattre cette tendance en insistant sur la création de l’homme selon l’image de Dieu) ?

      Plus près de nous. Pourquoi certains patients ou malades en phase terminale mais encore conscients parlent et pointent du doigt vers les angles de la chambre en tentant de décrire deux êtres ou plusieurs êtres qui les menacent ou les attendent ? D’autres voient des sortes de cathédrales gigantesques noires ou en airain ou en acier et prennent peur.
      Ces apparitions ont été rapportés par des personnes de toutes confessions.

      Qu’est-ce que les ténèbres ? Le noir ? L’obscurité ? Pourquoi a t-on une très vague impression que l’obscurité est “habitée” par d’autres formes de vie que l’irruption des photons fait disparaître ?

      Votre questionnement est légitime et mérite des recherches sérieuses que la science officielle ne veut point reconnaître.

  3. Ne sachant trop si 2019 est un nombre resplendissant, funeste, heureux ou malheureux et n’arrivant pas à remettre la main sur ma calculatrice ; il m’est revenu à l’esprit cette réflexion :

    « Quand le monde et sa pensée atteignent un état toujours plus mathématisé et vide (où l’on vante partout la capacité de l’ordinateur d’éprouver des sentiments et même d’être doué de vie), il devient en effet impératif de comprendre les débuts de ce voyage lugubre, y compris les origines de la notion de nombre. Il se pourrait que cette quête soit indispensable pour nous sauver et sauver ce qu’il y a d’humain en nous. » (in John Zerzan, Aux sources de l’aliénation, trad. française : L’insomniaque).

    Un ami féru de contrepèteries avait coutume d’éluder les calculs par celle-ci, que je vous livre sans sa solution :
    « On n’est jamais très fort pour ce calcul. »

    Meilleurs vœux à vous Strategika 51, ainsi qu’aux valeureux commentateurs et heureux lecteurs de votre site. Puisse 2020 succéder à 2019 !

    1. Cher M.Cravan, si vous pensez faire rougir les modernes par «On … très fort pour se calmer » (prière au lecteur de faire agir une transposition sur la contrepèterie de l’ami de M.Cravan pour compléter la phrase), vous vous trempez lourdement : ils sont tout ce que vous voudrez sauf des vierges effarouchées. En revanche ils seront certainement choqués par les idées scandaleuses de cet anarcho-primitiviste de John Zerzan : au lieu d’aller de l’avant et de courir vers l’abîme, il regarde en arrière et se pose des questions sur les nombres, l’écriture, le S.A … ! Par exemple ! Les complotistes sont des enfants de coeur comparés à ce réactionnaire.
      Mais appliquons la transposition (1,2) sur la décomposition 3673 de 2019 : on obtient le nombres premier 6733, puis recommençons avec 6733, on obtient 3673, et, aussi surprenant que cela puisse paraitre, c’est encore un nombre premier ! 2O11 — nombre premier –, et son hiver arabe, est une des plus funestes années de ce siècle, qui n’en a guère connu de bonnes. Tout cela m’amène à prédire que 2019 sera l’année du début des Tribulations et de l’Abomination de la Désolation bibliques. Vous voyez que « les maths débiles, ça change les maths », contrepèterie leste dont je me garderai de donner la solution.

      1. Est-il fourbe ce S.A ! Il se permet de remplacer mes étoiles (pour le symbole de la multiplication) par une phrase en italique sans autre forme de procès. Je rétablis ma phrase : Mais appliquons la transposition (1,2) sur la décomposition 3×673 de 2019 : on obtient le nombres premier 6733, puis recommençons avec 673×3, on obtient 3673

      2. *« dont je me garderai de donner la solution. »
        Sinon sous la forme du produit de deux transpositions à supports disjoints :
        (2,5)×(8,11).

Leave a Comment/Laisser un commentaire