Analysis

Sujets sous silence

Il fut un temps où le moindre fait divers dans l’un de pays de la région centrale du monde classé plus ou moins “hostile” faisait la Une des médias de la propagande-système.

L’effet loupe et super amplificateur, associé à l’élaboration d’une narration assez tendancieuse pouvaient présenter une simple décharge accidentelle de fusil de chasse comme un fait de guerre civile en cours.

Quand il s’agit d’un fait qu’il fallait passer sous silence, aucun média ne bronchait. Au mieux ils en rapportent des bribes sans plus.

Un million de personnes manifestent en Catalogne pour l’indépendance: “C’est la faute à Moscou! Chape de plomb!”

La guerre fait rage en République Démocratique au Congo où de très durs combats dans l’ouest de ce pays fabuleusement riche en terres rares ont fait en moins de trois jours plus de 900 morts et des milliers de blessés: “tension inter-ethniques! Sous-entendu, c’est naturel chez les Africains!”

Mille morts en trois jours de combat à l’arme semi-lourde! 465 bâtisses détruites et 16 000 personnes fuyant sur les routes vers le Congo-Brazzaville voisin. Il s’agit d’un conflit plus meurtrier que celui de Syrie, fort médiatisé par la propagande occidentale et arabe. Et pourtant, presque aucune analyse sérieuse des causes réelles de l’instabilité chronique de ce grand pays d’Afrique Australe, des véritables enjeux géostratégiques, géo-économiques régionaux et internationaux. Silence! Les grandes firmes multinationales pillent le sous-sol en exploitant une main d’œuvre aux limites de l’esclavage antique. Nos bobos libéraux sont allergiques à la vérité.

Trois fonctionnaires des forces de l’ordre en France sont découverts, en différents endroits, morts par arme à feu en moins de 24 heures: “C’est des suicides Pardi! Mais c’est normal voyons! Sept policiers se sont suicidés par arme à feu depuis le début de l’année 2019! Rien de bien grave, les Français sont dépressifs!”

Mince! A Brunoy, dans l’Essonne, un policier du BAC (Brigade Anti-Criminalité), un gars solide, est retrouvé mort chez lui, une balle dans la tête. Quelques heures après, à Saint-Omer, un fonctionnaire de la 16ème Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) est retrouvé avec une balle dans la tête. Presque simultanément, à Paris, un policier affecté à la compagnie de sécurisation générale relevant de la Brigade des Réseaux Ferrés (BRF) est découvert lui aussi avec une balle en pleine tête.

Tous suicidés avec leurs armes de service? Donc le père Noël existe est c’est une ordure.

Dossier clos.

Qui les a neutralisés? Il s’agit manifestement d’un travail de tueurs professionnels agissant avec précision et minutie, ne laissant que peu de traces, couvertes au demeurant par la thèse officielle du suicide (encore un peu et ils nous parleront de cas de mort naturelle).

En France, certains prévenus tombent dans les escaliers et d’autres sont suicidés. Un Premier ministre aussi. Les terroristes bénéficient d’un suicide assisté et systématique même après leur reddition.

Un peu de sérieux: qui a assassiné ces policiers?

Voilà la vraie question qui fâche.

Inutile de s’étaler sur l’existence d’un courant au sein des forces de l’ordre, très favorable aux revendications populaire et à l’action non violente des gilets jaunes. Une véritable chasse aux sorcières est en cours au sein des différentes forces de l’ordre pour tuer dans l’œuf la survenue d’une telle éventualité.

Inutile aussi d’évoquer ces policiers et gendarmes exécrant au plus haut point ce qu’est devenu le pouvoir d’État et la gueule de Macron et ses piètres ministres.

Ces hommes là souffrent en silence, leur conscience torturée face à un dilemme insupportable. Certains d’entre-eux s’expriment en interne. La délation leur attire pas mal de problèmes. Et pour ceux qui dépassent une certaines ligne rouge, les tueurs de l’ombre, ceux qui ont crée les attentats sous faux drapeau et qui utilisent les jeunes perdus des banlieues, s’en chargent. Une balle dans la tête. Suicide officiel. C’est d’ailleurs le nom officiel de cette procédure de suppression. Dossier clos.

Des dizaines de policiers se suicident chaque année en France. C’est un problème statistique susceptible d’intéresser les sociologues ou les anthropologues. D’accord mais combien d’entre-eux ont été trucidés en interne?

La nature réelle et profonde du régime en France est criminelle.

Circulez il n’y a rien à voir!

C’est pour cela qu’il ne faut jamais se taire. Ces criminels craignent par dessus tout d’être exposés à la lumière. Ils détestent se faire remarquer. Notre travail à nous c’est de braquer la lumière sur eux.

D’abord ils vous ignorent, ensuite ils se moquent de vous ou vous discréditent en vous prenant pour un fou ou un marginal en fouillant le moindre recoin de votre vie privée; tentent de retourner vos proches contre vous, puis ils vous brisent socio-économiquement et psychologiquement à doses homéopathiques; ils vous harcèlent judiciairement, par des personnes tierces, par des amendes, par le bruit, des nuisances variées, par les ondes électromagnétiques; vous rendent la vie infernale et à la fin, quand vous devenez un problème sérieux pour eux, ils vous tuent en déguisant leur basse œuvre en suicide.

Avant ce genre d’élimination, assez rare, se justiufiait difficilement par la raison d’État.

Autres temps, autres mœurs scélérates!

Cet espace a dix milles raisons de continuer. Plus les gens sont éveillés, plus la bête se rétracte.

Publicités

59 Replies to “Sujets sous silence

  1. J’ai la très nette impression que la très longue marche (15 km) des gilets jaunes à Paris ressemble à un cortège funèbre, celui de l’enterrement des gazaouis français. J’espère que je me trompe.

    1. Il y avait encore du monde mais à Paris c’est le 2ème samedi de suite que la manif est déclarée, organisée et gnagnagna et surtout encadrée par un service d’ordre genre CGT… Pas terrible. Par contre dans le reste du pays, ça a encore bien bougé et même été assez chaud comme à Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Rennes, etc etc… C’est pas mort !
      Et en plus, vous savez quoi, même Jésus était présent 😀

    2. Gilets jaunes : This is the end ? (billet d’humeur de ce matin)… En tout cas, à ce rythme, à l’acte 324 ils auront peut-être obtenu l’autorisation seigneuriale de rouler jusqu’à… 85 km/h 😀 Enfin, « rouler », pour ceux qui auront pu s’offrir un véhicule électrique, les autres n’auront qu’à faire du stop !
      D’autant que pendant ce temps, le système, lui, il est en marche tous les jours : de débat national aujourd’hui dans la Drôme sans caméras et avec les députés (même plus les maires, merdRe, c’est vrai qu’il y en a des réfractaires) en loi anti-casseurs avec reconnaissance faciale en passant par les sondages à la hausse pour Macron(démission?mon cul) et puis ces listes de « foies jaunes » qui vont se présenter aux Européennes, j’en passe et des plus glauques… Le tout bien sûr dans un déchainement médiatique contre les casseurs et présentant le mouvement quasi au passé composé face auquel les efforts déployés par la blogosphère ne suffisent pas vraiment…
      Il est vraiment temps (et il en est question, on en reparlera) pour les contestataires saturnins (qu’on peut aussi appeler « sabbatiques »!) de passer à la vitesse supérieure (alors bien au-delà des 80 km/h… jeuh rigôôôle) parce que sans cela… this is the end 😢

          1. ” Pourquoi cette question à moi en particulier? ”
            parce que c’est la question que je me pose et que chacun devrait se poser avant de se moquer de ce mouvement monsieur le passant susceptible !

          2. Mais pose-la à toi-même cette question j’ai pas besoin de toi pour me la poser CONNARD PARMI LES CONNARDS.

          3. ” …cette question j’ai pas besoin de toi pour me la poser CONNARD PARMI LES CONNARDS. ”
            – en tout cas elle a l’air de de mettre en colère !

          4. Il faut établir une liste des pseudo-personnalités ennemies du bon peuple de France.

            On commence par Luc Ferry.

            A vos claviers !

          5. Télépathie? Sur mon bloblog j’ai écrit ceci hier je crois :
            “Macron, Benalla, Crase, les flics, Castaner, Griveaux, Luc Ferry, Apathie, Schiappa, BHL, etc etc etc (la liste est beaucoup trop longue)… LA FOULE HAINEUSE C’EST VOUS !”

          6. Ben c’est eux qu’il faut traiter de connards de connards et pas un intervenant de ce forum qui est parmi les plus lucides et polis ici.
            L’ennemi est connu. Il est prêt à tout pour garder ses privilèges de caste intouchables. Y compris vendre son âme au diable et renier son histoire récente.
            C’est eux les vrais connards.
            Nous on les lâche plus !

          7. Et vous vous faites quoi pour le mouvement? (Rires)
            Et comme dirait l’autre “Vous n’avez rien compris” (faut suivre le fil hein) bref, adios.

          8. Ce mouvement n’en est pas vraiment un. Ses revendications n’ont jamais été révolutionnaires ou contre-revolutionnaires. C’est un ras-le-bol.
            Il n’y avait pas de vrais meneurs aguerris et pas de cohésion. Ce qui ouvrait la porte à toutes sortes de manipulations et de “récupérations”.
            Mais cela fut le premier coup de semonce. Des gens simples sont sortis pour dire basta ! Y en a marre ! On ne croit plus à vos mensonges ! Et cela en lui même est fort remarquable connaissant le climat anxiogène et verrouillé de la vie politique en France et ailleurs en Europe.
            Les Gilets Jaunes ont démontré la possibilité d’une voie qu’on croyait impossible.
            Une révolution est possible. Son succès reste fort aléatoire car les forces de l’ombre vont la récupérer à leur avantage.

            Je ne suis qu’un individu isolé. J’ai assisté un peu par hasard aux premières loges à la chute de cinq régimes politiques, à la disparition de deux États-nation et à la destruction de deux armées régulières. Certains aiment voir cela et en parler un cigar dans le coin de la bouche. Moi ça me fait toujours vomir.

            En 2011, j’étais de passage à Valence en France. J’étais à l’entrée de la gare, debout, contemplant le ciel lorsque une bonne femme me demanda des sous pour une campagne électorale. Je me suis exécuté en lui précisant que c’était pour elle et non pas le candidat dont elle me cassait les oreilles avec son nom. On aborda la Libye et la bonne femme dit naïvement que Kaddafi était un criminel qui tuait horriblement son peuple. Je lui ai demandé si elle connaissait la Libye et elle me dit non.
            Je lui ai alors donné une photo prise en Libye au mois de juillet 2011 en lui précisant le contexte. La dame tituba un peu et s’écria mais pourquoi les médias nous mentent comme ça !

            Vous, moi, d’autres individus, pouvons tout faire. L’effet papillon existe.
            Ne jamais sous-estimer une quelconque action aussi minime soit-elle !

          9. /…L’effet papillon existe…/

            C’est la Vérité!

            Nous sommes tous inter reliés (communications invisibles, télépathie, éther, pensées…) entre nous par une Intelligence Supranaturelle à partir du Cœur de notre Être, et même à partir du Non-Être, du Non-manifesté ou de l’Absolu: le fameux “Parabrahman” que nous sommes tous Ultimement!

            Chaque Un est dans l’Autre et tous les Autres sont dans Un!

            Lorsqu’on dit que le mouvement des Gilets Jaunes fut “spontané”, venu de nulle part, irrationnel, inexplicable logiquement, c’est cela qu’on tente de traduire: Nous Sommes Tous Unis au-delà des apparences, et au-delà des simples communications par le Web, même s’il nous serre temporairement, en vérité, nous n’en avons pas réellement besoin!

            Même s’il le coupait demain, l’intelligence du Cœur prendrait le relais, et Elle Est beaucoup plus sophistiquée que le WEB!

          10. CORRECTION:

            …s’il nous sert… si le WEB nous sert…

            …même s’ils (mondialistes…) le coupaient…

            Au-delà des apparences…même au-delà des divisions apparentes, temporelles… mais illusoires…nous sommes tous Un seul et Même Être, expérimentant cette Création de Partout, avant de retourner dans les “mondes” non-manifestés, en Absolu: ce que Nous Sommes Tous Ultimement, Éternellement… au-delà des formes, des mondes manifestés, des dimensions de notre Création!

  2. plusieurs jours de réflexion n’ont pas dissipé le “Grand Malaise” qui règne en France ; ambiance putride et gesticulations grotesques de “l’asticot qui se prenait pour un roi” (avec notre pognon, bien entendu puisque son plan “com. ” aux frais de la princesse (entre 5 et 10 millions d’euros quand même!), dans le vain espoir de sauver sa peau de salaud, n’aura servi à rien !… même pas à gagner du temps, il est mort, et ne le sait pas encore !, même pas un suicide!, c’est dire…) ce qui me fout le morale à zéro, c’est que vous Strategika51, constatez (vous êtes un peu notre baromètre du monde réel, celui de la vraie vie…) que nous étions passé à un cran au-dessous (c.-à-d., qu’ils ne se cacherons même plus pour flinguer à tout va !). C’était déjà assez glauque comme ça, ça devient carrément infernal !

  3. « On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent »

    Nous autres jaunes, nous aimons le vin nouveau, mais nous l’avons mis dans de vielles outres pourries qui sont présentement en train de se rompre, mais en attendant, admirez ce qu’elles font :

    https://fr.sputniknews.com/france/201901181039691058-Strzoda-whisky-politique-scandal-gilets-jaunes-macron/

    1. On s’en fout que les outres soient perdues ; ce qui compte c’est que le vin ne soit pas perdu ! Donc le vin nouveau doit être bu, aurait dit Ubu !
      Quant au crétin qui a illustré l’article de Sputnik en mettant un glaçon dans le verre de ce whisky… et bien il mérite tout simplement d’être pendu par les couilles !

      1. « et bien il mérite tout simplement d’être pendu par les couilles ! »
        Eh bien, cher M.Cravan, vous ressemblez bien à votre pseudonyme, à moins que ce ne soit l’inverse :

        « — Ne pouvant pas me défendre dans la presse contre les critiques qui ont hypocritement insinué que je m’appartenais soit à Apollinaire ou à Marinetti, je viens les avertir que, s’ils recommencent, je leur torderai les parties sexuelles. »

        Je n’en reviens pas : ce sauvage de Cravan voulait s’en prendre aux c … des journalistes, mais ont en-ils réellement ? Je ne puis répondre à cette question largement au-dessus de mes minces capacités et je ne suis pas suffisamment masochiste au point de songer à fréquenter cette étrange engeance et véritable plaie d’Egypte moderne, mais continuons à citer ce barbare :

        « L’un d’eux disait à ma femme : « Que voulez-vous, monsieur Cravan ne vient pas assez parmi nous ». Qu’on le sache une fois pour toutes : Je ne veux pas me civiliser. » ( Arthur Cravan,Oeuvres, éditions Lebovici, p.79)

        Je reviens à ces Ubu, — qui agissent pour certain lobby, — tout notre vin nouveau, ne l’ont-ils pas bu ? — Que nous reste-t-il ? Zobi ? — Certes mon ami, le sel de la terre, qui n’a que faire de leurs lubies, — remettra les choses à l’endroit, de la France au pseudo-Etat de Bibi.

        1. Ah ! On dirait bien que l’on n’endosse pas un pseudonyme impunément !
          Mais ne manquant point de ressources, je vais de ce pas me servir une petite vodka…

  4. GILETS JAUNES : UN POLICIER MET EN CAUSE LE GOUVERNEMENT

    Publiée le 17 janv. 2019

    Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour “déloyauté”, il dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, l’instrumentalisation des forces de l’ordre par le pouvoir, et les conditions de travail difficiles dans un contexte de hausse des cas de suicides chez les policiers.
    Par Virginie Cresci.

    1. Ce vidéo avait été placé sur le commentaire ci-haut…mais il a disparu comme par enchantement…je le replace donc sous ce dernier dans l’espoir qu’il ne disparaisse pas une seconde fois…

        1. sachez une chose Pierre ici aucune censure de la part de l’administrateur !
          j’y ai vue des raciste y déblatérer leur saloperies et une folle amoureuse littéralement pourrir le tchat et l’administrateur est toujours rester d’un stoïcisme imperturbable !

          1. Je sais Roc qu’il n’y a aucune censure avec Strategika51 !
            Ça fait des années que je le suis!
            C’est mon frère!

            Je sais aussi qu’au-delà de l’administrateur du site, d’autres hackers peuvent effacer ou modifier le contenu des commentaires, en passant par dessus la tête de l’administrateur!

            Lorsque j’ai vu, cette vidéo disparaître, je l’ai replacé sans prendre aucune chance!

            Cette vidéo devrait finir par disparaître du net selon les habitudes de l’état profond…car elle dérange…mais vu le nombre de vues actuelles, peut-être qu’il est déjà trop tard, et qu’elle se maintiendra en place!

          2. C’est utile de le rappeler. Aucune forme de censure ici. Je ne supprime aucun contenu.
            Il arrive que des commentaires sautent ou soient bloqués dans la liste d’attente. Je débloque les commentaires en attente dès que j’ai accès aux réglages.
            Merci Roc!

  5. Les policiers ont un métier très stressant, côtoient la misère, sont confrontés à des hostilités violentes dans le cadre de leur profession. De plus, ils ont accès à une arme de poing.

    Leur taux de suicide est malheureusement très élevé.

    L’existence de suicides “complémentaires”, sauce Bérégovoy ou Boulin est une certitude. Mais la majorité des suicides de policiers sont de tristes drames personnels.

  6. Une question me taraude l’esprit sans que je ne parvient à trouver une réponse clair.
    Est possible que des français vêtus d’une tenue militaires de police de CRS de gendarmes ouvrent le feu avec une arme à feu pistolets mitrailleuses où autres sur d’autres français comme eux en tenu de civils.
    Manifestants en colères fussent-ils .
    Français contre français j’ai VRAIMENT la net impression d’avoir louper quelques choses où de me trouver dans un cauchemar éveillé.
    Wouaw je suis sidéré époustouflé et très triste. ………..

    1. C’est possible en cas de force majeure. C’est à dire si les forces de l’ordre essuient des tirs d’armes de guerre destinés à les décimer. Alors dans ce cas, ils sont tenus de riposter avec des armes létales.
      Le problème s’est posé dans nombre de pays mais la réponse ne fut pas toujours la même.
      Il y a le cas des snipers posés sur les toits et que personne ne voit.
      Ils tirent sur ce qu’ils identifient comme les meneurs, provoquant soit un sentiment de peur et de panique ou bien l’inverse, en galvanisant des manifestants qui assistent pour la première fois de leur vie au spectacle affreux et choquant de personnes fauchés par des balles et rendant l’âme dans des convulsions devant eux.
      C’est un saut dans l’inconnu. Et c’est le scénario le plus grave dans un pays qui se dit être en démocratie.

      1. “C’est possible en cas de force majeure.” Bien sûr que oui mais ce ne sera probablement même pas nécessaire. Le pourrissement et l’enfumage devraient suffire… Comme ce “grand débat national” (rires) qui a vu l’autre jour en Normandie, au bout de 6h38 de show blablateux au possible, 600 maires octroyer une standing-ovation au micrus égo-psychopathique sur pattes qui leur sert ô honte de Président ! Si les Français en avaient vraiment dans le froc, ils auraient accueilli le retour chez leurs administrés de chacun de ces 600 notables bouffis, et évidemment surtout bouffis d’eux-mêmes, avec des seaux de merde.

        1. Vous n’avez rien compris avec ce débat national il se paie simplement une campagne électorale au frais du contribuable, regarder comme tout cela ressemble à sa campagne présidentielle.

          Macron se croit malin et intelligent simplement parce que les gens lui ont dit qu’ils l’était, c’est une technique de contrôle mental malheureusement pour lui il n’est pas si intelligent que cela.

          1. Vous parlez à qui ? Comment ça je n’ai rien compris ? Vous dites la même chose que moi avec d’autres mots et sous un autre éclairage absolument pas contradictoire avec ce que j’ai écrit !

          2. Je parlais à tout le monde, c’était juste pour mettre le doigt sur la chose la plus importante il se paie campagne électorale au frais du contribuable, il n’y a aucune agressivité là-dedans.

          3. “En réponse à un passant”… et vs commencez par “vs n’avez rien compris” alors si vs vs adressez à tout le monde je vous prie de ne point me répondre et de formuler autre part votre commentaire auquel je n’ai d’ailleurs nullement reproché une quelconque “agressivité” mais plutôt, puisqu’il m’était adressé, un total déphasage qui en outre ne nous aura, pour la plupart de “tout le monde” présent sur ce forum, absolument rien appris.

          4. Je vois que tu es du genre casse-couille, les gens qui se force à faire des belles phrases en disant qu’il avait expliqué la même chose que moi, alors qu’il n’ont jamais parlé de campagne électorale pour Macron.
            Tu m’excuseras mais l’avenir lâche-moi les couilles avec tes réponses de péteux.

            Relis toi et trouve-moi où tu as parlé de campagne électorale pour Macron, au lieu de venir jouer les vierges effarouchées, même si la réponse était sous ton nom elle était pour tout ceux qui était dans cette conversation, donc toi et les autres.

        2. C’est pertinent.
          Je n’ai pas pu suivre ce cirque jusqu’au bout mais j’ai ai eu la nette impression d’un spectacle de dictature de laudateurs déguisés.
          En plus précis, un régime basé sur LA BROSSE!
          République bananière sans les bananes. J’aurais jamais cru voir cela en métropole. Car le gouvernement faisait toujours cela dans ses territoires d’outre-mer dans le style le plus caricatural possible.

          Avez-vous remarqué comment le régime bat nerveusement le rappel de sws troupes (TV, reportages mettant en exergue les femmes dans les forces de l’ordre, humanisation de certains aspects du régime, diabolisation des contestataires, mobilisation des maires, des syndicats, de la propagande, fausses émissions tv et radio, etc.)

          On a trop longtemps critiqué le Stalinisme. Ben en 2019 on a le Macronisme! Et c’est pire!

    2. Merci Roc, superbe vidéo ; as-tu une idée sur l’identité du bonhomme qui s’exprime?

    3. Oups, j’ai trouvé ; Slobodan Despot ; c’était un gros lard avant – et conformiste à pleurer ; ça me fait plaisir de constater qu’avec la perte des kilos superflus il a gagné en dignité ; Jacques Brel l’éternel: “….ces deux-là sont trop maigres pour être malhonnêtes” (Orly)

      1. ils ont crée un journal ” l’antipresse ” et essaye de le financer sur internet !
        je crains qu’ils n’arrive trop tard sur le marché et avec un système de financement par trop archaïque mais bon … on verra !
        pour l’instant ils vont plus loin que la presse mainstream tout en restant très soft !

          1. un gros lard? sympa le respect.. avant? oui, parce que Slobodan Despot a réalisé un jeûne au Lac Baïkal.

            il est d’abord écrivain. en france c’est taddéi qui nous l’a fait connaitre en l’invitant dans son émission ‘ce soir ou jamais’.

          2. Merci Bernardo pour cette vidéo (et merci aussi à Roc pour la vidéo au-dessus). J’aurais beaucoup de commentaires à faire à ce propos mais je ne me sens pas capable à le faire maintenant. Je me contenterai de deux ou trois observations :
            1) Pour une personne relativement en bonne santé, un jeûne d’une durée inférieure ou égale à un mois ne présente aucun danger et n’a besoin d’aucune surveillance médicale, qu’il faut au contraire fuir comme la peste.
            2) Le jeûne est un repos physiologique qui permet à l’organisme libéré des dures tâches de la digestion, de se désintoxiquer.
            3) L’alimentation anti-naturelle et non adaptée à l’espèce provoque la toxémie. Cette dernière cause la maladie, qu’il ne faut pas voir comme telle, mais comme une tentative de l’organisme pour retrouver la santé. C’est un don du Ciel ou de la Nature pour nous avertir que notre corps est devenu crasseux et sale. La médecine moderne, qui veut supprimer les symptômes sans jamais chercher les causes — ou bien elle incrimine les virus et autres microbes, faux-terroristes qui cachent de vrais coupables — aggrave ce qu’elle croit combattre. Il ne s’agit pas de guérir les maladies, non-sens-absolu, mais de les réaliser. La fièvre tue les microbes et la toux expulse hors de l’organisme les miasmes de la putréfaction. Claude Bernard a dit lui-même :« Le terrain est tout, le microbe n’est rien.».
            Moi-même, quelques fois forcé, j’ai jeûné à plusieurs reprises, et une fois presque un mois. Ce que rapporte Slobodan Despot est parfaiement exact : lors d’un jeûne, on ne ressent la faim que durant les deux ou trois premiers jours, ensuite plus rien ; l’école hygiéniste (née en Amérique, est-ce un hasard ? — Non, c’est là bas que la falsification des conditions naturelles de la vie a atteint son maximum) conseille de rompre le jeûne dès que l’ont sent revenir la véritable faim.

          3. j’avais déjà entendu parler de cette méthode et de cet institut, carrément décrié ici en France ! juste un petit mot sur le jeune, lorsque l’on est pauvre (avec environ 600 balles pour “vivre” par mois), on fait des rêves de bouffes à s’en faire péter la panse !, et les inconvénients du (pour ne pas parler de certains symptômes assez graves, qui peuvent parfois avoir des conséquences dramatiques sur l’organisme, jusqu’à en mourir…) au manque de bouffe, rendent pour le moins, assez pessimiste sur la condition humaine et sur les humains eux-mêmes…
            merci à toi Bernardo 1871 pour cette vidéo

  7. Si je me souviens bien, l’un des commissaires chargé de l’enquête sur l’ attentat terroriste contre Charlie-Hebdo s’était aussi suicidé sans la moindre raison objective.

  8. Quand bien meme ce ne serait que des suicides, proportionnellement le taux de suicide dans la police est superieur au taux de suicide de la population francaise. Mince pour des personnes censees proteger les biens et les personnes et qui ne peuvent meme pas proteger leur propre collegues ca fait desordre.

  9. Excellent article plein de vérité sur ces tueur de la République, il ne faut pas oublier que ces gens plein d’arrogance pleure comme des fillettes une fois qu’on leur tombe dessus.

    Les gros durs crie au départ mais supplie comme tout le monde à l’arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.