Analysis

Donald Trump menacé de mort par l’État profond et ses mentors via l’épouvantail Daech

L’hostilité de ce que l’on pourrait désigner, faute de mieux, de l’État profond prenant en otage le gouvernement et les institutions fédérales des États-Unis d’Amérique et ses alliés au sein de l’OTAN et hors-OTAN au président US Donald J. Trump a atteint un seuil extrêmement virulent, au point de faire appel à …l’épouvantail DAECH (acronyme Arabe du groupe Etat Islamique en Irak et au Levant) pour transmettre des menaces de mort.

Cela devient vraiment ridicule.

Non contents de l’accuser de collusion avec la Russie, les ennemis de Trump utilisent maintenant la propagande de Daech, rebaptisé en cette occasion ad-hoc en Dawlat Al-Khilafah Al-Islamya (Etat du Califat Islamique-ils trouvent plus quoi faire pour nous fourguer des appellations aussi ringardes et sonnant mal aux oreilles des musulmans eux-mêmes) pour lui envoyer des menaces de liquidation physique.

Facile d’utiliser un verset du Coran hors de contexte et de propos avec Photoshop! Bien évidemment c’est le site pro-israélien (en fait il appartient à leur fameuse Unité 8001) « Site » qui est derrière cette trouvaille pas très inspirée.

En plus le gars qui fait office de Djihadiste encagoulé a clairement le type anglosaxon!

Cela fait presque rire…

Le malheur est que certains occidentaux vont mordre à l’hameçon et continuer à croire aux chimères.

Ce que l’on retient est que Donald Trump est désormais menacés par ceux qui ont crée ISIS et veulent continuer leurs guerres sans fin via la matrice de fausse réalité que leur propagande tente de créer.

Publicités

Catégories :Analysis

12 réponses »

  1. On finit par vraiment se demander vers quel enfer absurde nous allons…
    Pour faire bref, Trump serait injurié et menacé de mort par un terrorisme de pacotille parce qu’il retire ses armées.
    De son côté Macron entend poursuivre à lui tout seul le « combat »contre un Daesh bien fatigué uniquement pour justifier une présence militaire sensée faire pression (défense de rire) sur Damas pour une utopique réanimation d’un protectorat façon Sykes-Picot dont nous ne sommes plus capables.
    L’Occident offre en spectacle une agonie plutôt agitée.

    • une triste agonie en effet et macron en rajoute dans le grotesque comme décrit ici :
      https://brunobertez.com/2019/01/18/editorial-la-revolte-francaise-sanalyse-comme-une-tentative-symbolique-de-genocide-social/
      ou il est notamment dit :
      …. Macron a quelque chose à prouver et il répète; quand on répète, c’est parce que l’on n’a pas réussi! Il s’est porté chef de guerre contre Trump et il a pris sa claque; il s ‘est porté chef de guerre contre les illibéraux étrangers et il a pris sa claque, il s’est porté chef de guerre contre le nouveau gouvernement italien et il a pris sa claque, il s’est porté chef de guerre contre les soi disant ennemis de la planète et il va prendre sa claque, mais plus tard. Ne parlons pas de ses tentatives d’occuper le devant de la scène politique mondiale, elles se sont terminées de façon pitoyable. Il est la risée de la presse internationale et surtout de la Britannique, a vouloir péter plus haut que son cul.

      Il est obsédé par le besoin de jouer un rôle, de compter. Et il s’est aperçu que c’est plus facile de lutter contre ses amis que contre ses ennemis. ….

  2. Combien de grains de sables ont enrailler des mécanismes gigantesques.
    Des grains de sables ont entravés, empêchés le bon fonctionnements de plusieurs mouvements de formatage et bien d’autres choses, en suspendant leurs progression et l’arrêtant dans son cours en l’enrayant.
    L’homme n’est il pas perçu comme un simple grain de sable, par cet castres secrète du chaos à structure très rigide.
    Cet castre clandestine suivent une grande quantité de règles et doivent posséder un grand sens de loyauté envers ces concepteurs.

    Tout contrat qui leur est proposé doit être exécuté dans les règles fixées sans y dérogé.

    Pour faire partie de cet structure qui se fait exclusivement par passage d’épreuves .
    Les membres doivent suivre à la lettre le code du parfait larbin à la lettre.
    Après autorisation ils seront membres actifs de la castre du chaos.

  3. Donc ce fantasque Daech, au lieu de se réjouir que Trump se retire de Syrie, le menace de mort. On croyait savoir que cette coalition du Bien combattait Daech, ce dernier devrait donc logiquement accueillir favorablement son retrait, non, il veut tuer celui qui a déclaré forfait et souhaite que les avions du Bien continuent soi-disant à le pilonner. Elle est belle la logique de l’empire et de ses salapistes. Naturellement, tout cela est fort plausible et nos média n’y trouvent rien à y redire. De même le suicide de policiers inopportuns est le plus normal du monde. Idem est des tours à structure d’acier qui s’effondrent sous l’action de feux de bureaux et ce à la vitesse de la chute libre. Idem est de certain alunissage. Idem est de ces terroristes musulmants mais qui, comme par hasard, ne sont pas pratiquants, boivent de l’alcool, sont connus des services de polices pour divers délits, laissent leurs pièces d’identité afin de ne pas être identifiés et qui sont finalement liquidés sans autre forme de procès. Tout cela est convaincant, sauf peut-être pour des esprits aigris c’est à dire complotistes.

    • Le surréalisme de la situation présente est désormais évident. Comme l’était l’URSS avant son effondrement. Trump est bien le Gorbatchev américain comme il avait été prophétisé.

      •  » Trump est bien le Gorbatchev américain  »
        a ceci près tout de même que Gorbatchev était a tout le moins soit un naïf soit un vendu qui ma mener le peuple russe sur la voie de l’enfer des années 90 !
        Trump n’est pas un naïf et s’il mène lui aussi le peuple Américain sur une voie qui ressemble, du fait de la crise qui s’annonce, a l’enfer ce ne seras je l’espère que pour lui éviter d’y vivre pour toujours !

      • En se retirant de tous les Traités du désarmement et en déclarant publiquement la militarisation de l’espace, Trump est en train de prendre tout le monde de court.
        C’est bien le Gorbatchev des USA.

        • cette sortie de tous les Traités du désarmement et cette déclaration publique de la militarisation de l’espace me semble plus être une promesse de politicien a son lobby militaro-industriel en échange d’un rapatriement des troupes qu’un vrais programme qui sera mis en action !
          je pense aussi que c’est une erreur a plus long terme car il libère par ces déclarations les autres pays dont la Chine et la Russie de tout ce qui pouvait les empêcher de militariser l’espace !

        • Ils n’arrivent même pas à créer des moteurs de fusées, ils vont rien militariser du tout, Ils vont juste réussir à se tirer un missile dans le pied !

Leave a Comment/Laisser un commentaire