Analysis

Syrie/Minbej: friction entre les agences du renseignement US autour de l’enquête sur l’attentat à la bombe

Une équipe du FBI mènera l’enquête sur la mort de contractors et de miltaires US dans un attentat à l’explosif à Minbej, dans l’extrême Nord de la Syrie, à quelques kilomètres de la frontière turque.

Cette décision a provoqué une levée de boucliers au sein des autres agences de la communauté du renseignement US dont la CIA dont les responsables rejettent une quelconque intrusion du FBI dans une enquête en territoire étranger où se déroulent des opérations clandestines impliquant un nombre important de sous-traitants et d’agents du renseignement alliés.

Les militaires et les “contractors” tués par un attentat à la bombe en plein centre ville de Minbej alors qu’ils faisaient du …shopping, profitant des soldes de début d’année sur des produits turcs, présents en abondance dans cette ville frontalière.

Damas condamne avec vigueur ce qu’elle considère comme une violation flagrante de sa souveraineté et rappelle qu’aucun organisme d’investigation étranger non officiellement invité n’est le bienvenu en Syrie.

Publicités

6 Replies to “Syrie/Minbej: friction entre les agences du renseignement US autour de l’enquête sur l’attentat à la bombe

  1. Damas – SANA/ Une source militaire a fait noter que nos défenses antiaériennes ont repoussé efficacement une attaque aérienne israélienne contre la région sud et empêché l’ennemi de réaliser ses objectifs.

    https://www.sana.sy/fr/?p=141639

    1. Il semble que des chsseurs israéliens aient lancé depuis la Galilée 9 missiles sur le sud de la Syrie et que ces 9 missiles aient été tous interceptés.

    2. Le minstère de la fense russe a quant à lui annoncé que quatres F-16 ont lancé des missiles guidés d’au-dessus la Méditerranée en direction de l’aéroport international de Damas, que la DCA syrienne a détruit sept missiles ennemis en utilisant des pantsirs et des bouks, et que l’infrastructure de l’aéroport n’a pas souffert suite à ces raids qui n’ont provoqué ni pertes humaines ni matérielles.

  2. Bien joué : ” f… la m…” dans les services US est un délice de fin gourmet. En général, la réputation du FBI est qu’il crée lui-même le problème pour s’attribuer ensuite l’enquête.
    Là, à mon avis, il va y avoir de la viande froide, d’autant qu’il n’y a pas que des services US sur place.
    Quand au type du FBI, il a intérêt à pas tomber sur les Syriens auxquels ses “potes” seraient bien tentés de le livrer.
    Les services, c’est comme l’armée parait-il – une grande famille -, alors mieux vaut être orphelin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.