Analysis

Gilets Jaunes et Médias (InvestigAction)

Publicités

4 Replies to “Gilets Jaunes et Médias (InvestigAction)

  1. Français, encore un effort pour être libres ! Les gazaouis sont à leur acte XXXXIV, vous, vous en êtes seulement au Xi ème. Trois ou quatre palestiniens ont été assassinés hier ou aujourd’hui par qui vous savez (plus de 250 martyrs sont tombés durant ces marches pour le retour), mais pour le moment, on vous oppose des balles en caoutchouc, croyez-moi le plomb ne saurait tarder. Pendant ce temps, Micromégas a l’impudence d’adresser un ultimatum à Bolivar sous huitaine.

  2. Rien à ajouter vous êtes encore et toujours dans le juste, le réel, et en deux mots dans la “vérité vraie”, et si vous me le permettez cher Strategika51 cette analyse d’un grand “maitre” (il aurait détesté qu’on l’affuble d’un titre aussi ridicule, mais…) sur le sort d’une catégorie (quasi aussi importante que les celles et ceux dont vous faites allusion les questeurs de la Vérité vraie) :
    Erik Satie parlant de cette catégorie très sous-estimée (malgré l’hypocrisie des factions dominantes) les musiciens (j’aurai pu aussi bien écrire : artistes peintres graveurs dont je revendique aussi le statut… bien que la retraite qui m’a été octroyé ne s’élève qu’à 620 balles par mois, une misère !, et qui m’oblige à gratter jusqu’à la fin de mes jours… Amen !) Satie donc :
    « Le musicien est peut-être le plus modeste des animaux, mais il est le plus fier. C’est lui qui inventa l’art sublime d’abimer la poésie. » j’ajouterai à cela, tout comme ce maître sublime, le dénommé : Michelangelo Merisi da Caravaggio, en français Caravage ou le Caravage, qui contrairement à ce que déclaraient les impressionnistes (que je respecte infiniment) la lumière n’est pas de coller directement sur une toile les pigments issus d’un tube de peinture pour obtenir un “effet” de lumière, puisque l’infortuné Caravage prouva qu’au fond d’une grotte où il était reclus malgré lui (et comme l’enseignèrent bien longtemps avant lui les artistes de la préhistoire-art pariétal) la lumière est avant tout foutrement intérieure… bonne continuation à vous mon cher

    1. mon cher ami, la machine en a décidé autrement, mais c’était sans compter sur ma pugnacité (garce de machine tu n’auras jamais le dernier mot, salope!)

Leave a Comment/Laisser un commentaire