Analysis

L’iPhone est mort

L’iPhone, l’un des produits phares du géant US Apple est mort.

C’est devenu un simple gadget de “prestige” fort cher (les derniers modèles avoisinent les 1000 USD), s’offrant aucun avantage comparatif avec d’autres smartphones d’une gamme bien inférieure.

Certains observateurs attribuent la fin de l’iPhone à l’absence totale de créativité au sein d’Apple depuis la mort de Steve Jobs, voire depuis l’expulsion de l’ingénieux Steve Wosniac, le véritable créateur d’Apple en 1975-76.

Aujourd’hui, cette firme a bien perdu son âme et l’ensemble de ses valeurs initiales en se fourvoyant dans les méandres du capitalisme sauvage et du politiquement correct.  

Nokia fabriquait de meilleurs produits. Il a fini par être emporté par un marché dont les règles ne sont pas toujours claires ni honnêtes.

Ce n’est pas les Chinois Huawei et ZTE ou encore les Coréens Samsung et LG qui menacent Apple même si ces firmes fabriquent de bien meilleurs produits avec des spécifications de loin supérieures au dernier iPhone.

C’est la cupidité, l’obsolescence programmée poussée à son paroxysme, l’absence d’innovation et la mainmise des actionnaires. C’est pour cela qu’Apple, un géant dont les prestations en bourse sont encore solides, est sur la pente raide.

Son produit phare, l’iPhone, est mort. 

Publicités

12 Replies to “L’iPhone est mort

  1. avant c’était les coursiers qui faisait la poste ! , après il y a eu le télégramme , le téléphone , les cabines sur la rue , les messageries maritimes , l’aéropostale .
    je pense que c’était bien mieux avant , car il y avait le suspens et surprise .
    et maintenant , certes il y a une utilité , mais le danger des ondes invisibles est plus que jamais d’actualité et aussi tous ces gens qui ont les yeux et mains rivés sur leurs teléphone intéligent !.
    gaston y a le téléphon qui son et person qui y répon .

  2. Vous avez oublié de citer : l’enfermement du client dans la bulle Apple.
    Sérieusement, il fallait vraiment aimer et pouvoir s’offrir de la high-tech pour se voir condamner à user de joujous qui nient l’interopérabilité, l’ouverture des formats, la possibilité de migrer facilement ses données, etc., bref la liberté de l’utilisateur.

    Apple m’a toujours semblé être une sombre arnaque (avec un joli design et beaucoup de snobisme), et Steve Jobs, un pauvre type.

    Par ailleurs, on sait que les GAFAM marchent main dans la main avec moult agences de renseignement nord-américaines, donc pourquoi leur offrir nos données ? Certes, les constructeurs asiatiques font de même ; maintenant, en l’état du marché, nous en sommes réduits à choisir notre espion préféré.

  3. Je suis Bear sur Apple depuis presque deux ans.
    A l’époque de Wozniak, la pomme était aux couleurs de l’arc-en-ciel.
    Puis Jobs s’est pris pour un Illuminé avec l’Hyper-loop, la pomme est passée au blanc.
    J’ai raté un épisode, la pomme est passée au rouge pour je ne sais quelle raison, puis au noir.
    Je m’en fous, rien ne remplacera plus l’Apple //c de mon enfance.
    Respect à Steve Wozniak le véritable sorcier qui a tout rendu possible dans cette histoire.
    Et que Bill Gates aille rejoindre Steve Jobs en enfer.

  4. Il n’y a que les débiles pour se payer des Iphones a 1 500 euros ! Pour 200 euros vous pouvez vous payer un Huawei avec des caractéristiques comparables à l’Iphone, si ce n’est supérieur pour la gamme Pro ! Pas pour rien que les amerlopes veulent enfermer les dirigeants de Huawei, quand on ne peut plus lutter équitablement, ne reste plus qu’a tricher !

  5. c’est hors sujet mais il faut le dire : que se passe t’il dans les pays d’amerique du sud , le deep state ont’il reveilleé leurs pions , revient t’on a l’époque des opération condor et les dictatures et la terreur et guerre civile , que vous arrive t’il o peuple d’amérique du sud et centrale , voulez vous que votre pays reviennent a ces époques sombres ou les escadrons de la mort et les para miltaire exterminaient vos fils.
    le deep state est ce le 4eme reich ? .

    1. Thierry Meyssan l’a dit dans un de ses récents articles. L’Etat profond ne touche plus le puck au Moyen-Orient alors ils jettent leur dévolu sur l’Amérique latine.

  6. Apple (Mac, iPhone, etc etc etc) est mort avec Steve Jobs… Rien d’autre à dire. Ça n’a pas encore rejoint Windows mais c’est en bonne voie. Vivement des OS russes, chinois ou nord-coréens.

  7. certes L’iPhone est mort mais Apple a encore de baux restes !
    une grosse partie de son chiffre d’affaire se ferait grâce aux applications !

Leave a Comment/Laisser un commentaire