Analysis

Après le vol de l’or de son pays entreposé à Londres, Nicolas Maduro affirme que « l’impérialisme ne prendra aucune poignée du sol vénézuélien »

Publicités

Catégories :Analysis

7 réponses »

  1. Je le repéte et je le repéterai toujours sans cesse ´´Apprenez la leçon de l’histoiré’´. saddan, Kaddafi, Russie et centaines autres sont déjà tombés dans cette attrappe des hyènes blancs aux langues bifides fourchues.comme le disaient les peaux-rouges (première nation) d’Amérique, depuis des siècles. Arrêtez de confier vos poulets aux renards. Les pleurs des regrets ne viennent toujours qu’après. Si vous êtes incompétents pour gérer vos biens, laissez-les tranquilles dans vos sols (coffre-fort le plus sécuritaire). Si vous avez besoin: aliments, armes de défense, technologie, faites des TROCS à valeur équivalente avec la Russie ou la Chine, pas en dollars.

  2. Ah ! la consternante mémoire des poissons rouges ! Chavez est censé avoir rapatrié l’or Vénézuelien stocké à l’étranger et principalement à la BoE en 2011 ! il y en avait pour 212t soit environ 11 myards de US$ à l’époque. IL y avait même des festivités populaires au retour des premiers lots.

    N’importe quel moteur de recherche ramène encore des documents d’alors.

    Aujourd’hui on nous parle de 500 miyons, soit de l’ordre de 12t. Ce n’est pas cela « l’or du Vénézuela ».

    Au lieu de jouer aux pleureuses, on devrait se poser une meilleure question : « quid des 200t de l’or vénézuelien qui devraient être entreposé au Vénézuela ? » (indice : chercher avec Maduro et Goldman Sachs)

Leave a Comment/Laisser un commentaire