Analysis

Les Talibans estiment que Trump est sérieux au sujet du retrait militaire d’Afghanistan

Après un peu plus de trois semaines de négociations de paix avec une délégation US au Qatar, le mouvement des Talibans d’Afghanistan ont conclu que le président américain Donald Trump est sérieux et honnête dans ses efforts visant à retirer l’ensemble des forces militaires US d’Afghanistan.

On peut reprocher beaucoup de choses aux Talibans Afghans mais le fait est qu’ils ont toujours été sobres, probes et intègres. Ils sont arrivés à la même conclusion au sujet de Trump que le dirigeant Nord-Coréen Kim Jong-Un.

Trump veut réellement mettre fin à une guerre totalement insensée de plus de 17 années sans aucune perspective de sortie de crise et encore moins d’une impossible victoire et dont la persistance ne sert que l’immense corruption institutionnelle de l’État profond et les profiteurs de la guerre.

Les guerres d’Afghanistan et d’Irak ont porté un immense préjudice aux intérêts du peuple US.

Trump veut retirer les troupes US de Syrie, d’Afghanistan et de Corée du Sud et probablement de pays d’Afrique que l’Américain moyen serait incapable de reconnaître, de nommer ou de désigner sur une carte mais l’État profond, servant un agenda étranger, s’y oppose fermement et a poussé l’outrecuidance jusqu’a mobiliser ses relais dans la branche législative (Chambre des Représentants et Sénat) pour non seulement saboter les initiatives de Trump dans ce sens mais les bloquer.

Élus Républicains et Démocrates corrompus et bellicistes sont vent debout contre toute initiative politique de Trump visant à mettre un terme aux fausses guerres déclenchées sous le fallacieux prétexte de la « guerre sans fin contre la terreur »©, une sorte de Saint Graal du profit sans fin pour les circuits de la corruption institutionnelle profitant à une oligarchie restreinte ayant des intérêts totalement opposées à ceux du peuple Américain.

Jusqu’à présent, Donald Trump est le seul président americain à ne pas avoir déclenché « sa guerre » à l’étranger mais mène la sienne contre les ennemis de l’intérieur et leurs alliés en Angleterre, en Allemagne, en France et ailleurs.

Trump a été humilié à plusieurs reprises, puisqu’ il a paru plusieurs fois incapable de gouverner mais a su jusque la jouer.

Ses adversaires au sein de l’État sont allés jusqu’à continuer des opérations militaires clandestines à l’étranger sans l’aval du président.

Il a déclenché des frappes en Syrie sur une cible désaffectés et a été le seul président US à avoir eu le courage de rencontrer face à face Kim Jong-Un de Corée du Nord, un acte qui relevait de la pure science-fiction.

Plus encore, Trump serait prêt à rencontrer les iraniens mais fait pression sur la partie du pouvoir iranien (l’État profond iranien est bicéphale) qui joue sur tous les tableaux pour l’amener à se découvrir comme il l’a fait avec les pays du Golfe alliés.

Ce qui a fait dire au président syrien Bashar Al-Assad qu’il ne servait à rien de négocier avec Trump puisque il ne gouverne pas réellement et même s’il voulait la paix, l’État profond US et son allié israélien ferait tout ce qui est possible pour continuer la guerre et se débarrasser du président par n’importe quel moyen légal ou illégal.

La guerre d’Afghanistan a été une gigantesque erreur et cela est reconnu en interne par l’ensemble des agences de la communauté du renseignement US et la totalité des vétérans US de cette vraie fausse guerre où tout a été perdu.

Le grand jeu s’est doublé d’un jeu d’ombres et de miroir. À suivre !  

Publicités

Catégories :Analysis

8 réponses »

  1. Par construction le président US n’est pas prévu pour gouverner. Ceux qui l’ont essayé ont très mal fini ( Jackson, Lincoln, Kennedy, Nixon, Clinton a essayé un peu, Obama fut un véritable chiffon ).
    Seul Roosevelt – peut-être – y est parvenu mais heureusement que la guerre l’a sauvé.
    Chez nous, ça vient de plus en plus avec marionnette, road map et tout le tapanar médiatique.
    Il faut s’y faire, le monde change et comme dit le dicton chinois : »la vertu monte au fur et à mesure où la potine descend ».
    Très sensés ces types là !

Leave a Comment/Laisser un commentaire