Analysis

Why the US Military Never Exported the Deadly F-22 Raptor (War is Boring)

Publicités

4 Replies to “Why the US Military Never Exported the Deadly F-22 Raptor (War is Boring)

  1. C’est contradictoire avec le fait que l’aipac “tienne” parfaitement le congrès US, et s’en vante d’ailleurs avec mépris. Si ISR l’avait voulu, elle aurait eu le 22, et l’accuser d’espionnage est risible de la part des US. Elle a en revanche le F 35 ( 4 a priori ) mais qu’elle est en train de le modifier à sa convenance, ce qui en soit est déjà révélateur de ses problèmes lui aussi.
    Il est par ailleurs parfaitement illogique que la Chine ait exprimé une demande de F22. Enfin, si on suit la doctrine USAF, il n’a pas la même mission que le F 35 : on ne parle donc pas de la même chose … en théorie s’entend.
    Conséquence : ça ressemble à un formidable loupé, ce qui confirme que le CMI US est globalement dans une sérieuse et inavouable et durable impasse technologique ( chute QI manifestement ).
    À titre info, 300 composants critiques de la défense US ne sont plus construit aux US, mais souvent en Chine. Le capitalisme “débridé” tue donc aussi l’Amérique, et Trump le sauveur des petits blancs déclassés n’y changera rien.
    Ça ressemble aussi à la bulle ( de ponzi ) du pétrole de schiste : comment éviter qu’elle n’éclate car sur plus de 800 milliard de dette, la moitié doit être refinancée ou remboursée d’ici fin 2019, ce qui est impossible ? En s’accaparant des réserves du Vénézuéla ( les plus importantes “prouvées” ) par exemple, et le tour est joué !
    En gros, il faut bien sauver le village Potemkine US qui ne tient plus que sur une guerre psy intensive sur fond du discours de la bête blessée qui menace de tout casser.
    L’ADN stratégique US est de s’accaparer ce dont ils n’ont pas besoin. Ça devient manifestement de plus en plus dur quand il s’agit de ce dont ils ont besoin : les US consomme de 20 à 25 % de l’énergie totale, et qu’ils payent en monnaie de singe, et ils n’ont pas l’intention de réduire le train de vie que leur permet le dollar de référence.
    On observe donc une accumulation de contradictions qui explique largement leur fébrilité hystérique et l’explication en est dans la complexité non maîtrisable. .

  2. traduction
    Pourquoi l’armée américaine n’a jamais exporté le mortel F-22 Raptor (La guerre est ennuyeuse)
    + sous la vidéo YouTube :
    À une certaine époque, le programme F-22 de l’armée de l’air, maintenant à la retraite, était le chasseur
    le plus cher et le plus avancé au monde. Il n’a éclipsé que le système de cinquième génération de l’US Air Force, le F-35. Mais même pendant son développement, le Congrès des États-Unis s’assura que l’armée américaine ne pourrait partager la technologie avec personne, pas même ses alliés.

    Quelle est la différence?

    Une partie des coûts de recherche et développement aurait certes été allégée dans le programme F-22 de 62 milliards de dollars si la vente de ce chasseur avait été approuvée par des alliés américains, mais la modification Obey de la loi de 1998 sur les crédits du ministère de la Défense empêche très précisément la vente du chasseur. F-22 Raptor à n’importe quel gouvernement étranger – et ils faisaient la queue pour acheter.

    Développer le type de technologie qui rapprocherait la signature radar du F-22 de celle d’un bourdon prendrait des milliards de dollars et des années indicibles. Pourquoi un pays allié aux États-Unis voudrait-il faire ce genre d’effort militaire alors qu’il pourrait simplement acheter la technologie? Jusqu’à ce qu’ils reçoivent le F-35, ils ne pouvaient tout simplement pas.

    Israël voulait le F-22. Le Japon souhaitait vivement obtenir des F-22 pour ses forces d’autodéfense. Si le Japon avait pu acheter, la Corée du Sud aurait voulu la parité, puis Singapour, puis l’Australie. Même la Chine aurait manifesté son intérêt. Malgré le passage du temps, les voisins du Japon s’inquiètent toujours de la renaissance du militarisme dans la nation insulaire.

    Et maintenant que les propres forces aériennes de la Chine développent leurs propres combattants furtifs avancés, le besoin de combattants furtifs entre les mains et le ciel des alliés américains est plus important que jamais. Et c’était vrai, même dans les années 1990.

    Mais le membre du Congrès Dave Obey n’en avait aucune. Le membre du Congrès craignait que la technologie furtive du F-22 (qui fait toujours une section transversale radar inférieure à celle du F-35) finisse entre les mains de la Chine ou de la Russie si elle était vendue à des alliés – en particulier à Israël. Il semble que le Congrès craignait que les Israéliens ne divulguent à la Chine la technologie américaine de la manière dont les services de renseignement américains pensent qu’Israël a aidé la Chine à développer son chasseur J-10.
    ► Sources pour cet épisode:https://www.wearethemighty.com/gear-tech/why-f-22-never-exported?rebelltitem=1#rebelltitem1

Leave a Comment/Laisser un commentaire