Analysis

L’étrange USS Michael Mansoor (destroyer de la classe Zumwalt)

C’est le bâtiment de surface le plus moderne de l’US Navy.

A comparer avec les navires de guerre des années 1889-1920.

Publicités

Catégories :Analysis

3 réponses »

  1. Zumwalt ? Le symptome de tout ce qui ne va pas aux Etats Unis. Tous les marins de guerre du monde entier savent que c’est le F-35 version naval. Un désastre. Rien ne marche dans les navire de cette classe. Il faut savoir que contrairmeent à ce qui est fanfaronné ce destroyer n’a aucune fonctionnalité, les trois vaissaux de la classe Zumwalt restent aux environs de San Diego si ma mémoire est bonne. En fait c’est pour continuer la recherche. La Raison ? Projet trop ambitieux, trop d’arrogant, trop de pretentions, typiquement américain. Ce qui aurait fait l’interet de ce navire, c’eut été d’introduire le cannon electromagnétique que les anglo-saxons appellent « Railgun ». Le projet fut un fiasco, et donc abandonné. Puis les américains se sont rabattus sur le cannon AGS -Advanced Gun System-, pareil ce fut le fiasco, et donc le projet a été abadonné. Au final dans ces navires de la classe Zumwalt, payé à prix d’or, rien ne marche, rien, ils sont certes commissionnés, mais n’integrent pas l’US Navy.
    Par contraste les chinois, avec beaucoup moins de rappages, sont allés step by step. Au final leur destroyers de la classe Type 055 surclassent haut la main tout ce que les occidentaux peuvent aligner en face. Et meme mieux, et beaucoup plus inquietant pour les américains, les cannons electromagnetiques chinnois sont eux opérationnels, ce qui confere à la marine de guerre PLAN un avantage decisif par rapport aux américans. Le cannon electromagnetique chinois c’est une portée d’au moins 300 km, les projectiles sont lancés à une vitesse d’au moins mach 10, la cadence de tir c’est 10 coups/minute. Les américains ont perdu la course dans le domaine des destroyers, et ils sont entrain de perdre la course dans le domaine des avions de combat, ils ne pourront plus jamais regagner leur place.
    Par ailleurs la marine chinoise depuis 2014, c’est au moins 45 navires de guerre/an. Le seul bemol pour l’empire du milleux c’est une flotte sous marine qui certes s’améliore, mais est encore loin de celle des américains.

Leave a Comment/Laisser un commentaire