Analysis

Quand une étude devient prétexte à l’insulte déguisée

Une étude de l’IFOP pour la fondation Jean Jaurès et  l’officine fort suspecte « Conspiracy Watch » nous renseigne sur le profil type de l’individu complotiste : 

  1. Ce dernier est « souvent jeune » ;
  2. « Peu diplômé » ;
  3. « Issu de catégories pauvres ou  modestes » ;
    4.  « A parfois le sentiment d’avoir raté sa vie » ;
  4. A un profil psychologique particulier (croyance en la sorcellerie par exemple) ; 
  5. « Regardent majoritairement la télévision et le Web » ; 
  6. Ne lisent pas, (« ne lisent pas la presse écrite ») ;
  7. N’écoutent pas (« n’écoutent pas la radio ») ;
  8. N’ont pas confiance dans les institutions (police, justice, ET SURTOUT MÉDIAS) ;
  9. Acceptent tout de même comme les autres les mensonges d’État ; 
  10. Votent souvent Lepen ou Mélenchon ; 
  11. Ne croient pas en la « démocratie ».

Bien. Voyons un peu :

Avec le racisme « anti-jeune » (on est jeune jusqu’à 55 ans en France pour éviter toute promotion avant le départ à la retraite par exemple), on est mal-partis. Pour cette étude, l’équation [un jeune= un con] se concrétise. Si en plus cette personne complotiste souvent jeune n’est pas diplômée, nous avons affaire à des illettrés. Comme il n’y a jamais deux tares sans trois, ce « jeune con illettré (1)/(2) est forcément un sans-dents (3) ».

Il faut dire que questions insultes condescendantes, ils n’y vont pas de main morte dans cette étude :  le florilège continue :  le complotiste moyen est « un raté de la vie »(4), un « taré » (5) croyant aux esprits et aux extraterrestres,  un « superficiel de la télé » (« débile léger ») ou un « nolife addict au web » (6), « anti-lecture » , anti-radio et donc ennemi de la culture et obtus (7) et (8), un dangereux dissident (9) qui ose douter de la Doxa servie au peuple par les médias bénis du Seigneur !

Pis il est aussi corrompu que les autres (10), vote utile pour les extrêmes (11) et conclusion en apothéose, notre complotiste en France est forcément antidémocratique et donc un sujet ou être totalitaire. CQFD par réduction ab absurdio.

Hallucinant mais vrai! 

L’IFOP est devenu complotiste en marche arrière ! 
   
Le fait est que de plus en plus de personnes sont de plus en plus conscient des mensonges, des manipulations et des opérations psychologiques dont ils sont l’objet depuis 2001.

Insulter des gens qui se posent souvent les bonnes questions pour sauver la propagande est mesquin.

Quelle drôle d’époque !

Publicités

Catégories :Analysis

15 réponses »

Leave a Comment/Laisser un commentaire