Analysis

France : scandale politique au sommet de l’État ou les fantômes des Djellabas marocaines revenant de Syrie

L’enquête sur l’affaire Benalla se rapproche dangereusement de la mafia russe et par ricochet des services secrets extérieurs israéliens.

L’ingérence russe ou les activités de piratage dans les affaires politiques US, tant décriée par les médias dominants sont en fait l’oeuvre des services israéliens ou les russes jouent un rôle de premier plan.

Dans le feuilleton Benalla, Macron semble jouer le tout pour le tout. Il défend et protège son favori en l’incitant à contrer les attaques dont il fait l’objet et ce dernier défend « son » président.

Il serait intéressant de connaître le type de relation qu’entretient  Benalla avec Wakrim, le militaire suspendu et compagnon de la responsable de la sécurité du premier ministre. 

A t-il joué un rôle dans le recrutement et l’envoi de pseudo-djihadistes français en Syrie pour le compte de l’État français ?  Oui. Comment ? 

Trop de fantômes de Djellabas marocaines autour de l’exécutif français.

Ce dernier est probablement un peu trop rationnaliste pour croire à l’envoutement  Vaudou !

Dans un État normal de tels scandales auraient fait tomber le Chef de l’État et causé la démission de l’Éxecutif.

Mais ce n’est pas le cas.

Pourquoi ? 

Parce que la nature du régime politique français a radicalement changé et ne prend plus en compte ce qu’en pense l’opinion publique. C’est une dictature.

Publicités

Catégories :Analysis

6 réponses »

  1. Merci! Oui, c’est une dictature. Une sale dictature rose qui prétend vous offrir la liberté et la prospérité et qui vous torture doucement. Je ne vois malheureusement aucune sortie à notre situation.

Leave a Comment/Laisser un commentaire