Analysis

Des avions français bombardent des civils à l’extrême Est de la Syrie

Depuis quelques jours, des avions de la coalition bombardent en aveugle des zones peuplées de civils près de la localité d’Aboukamal dans la province de Deir Ezzor dans l’extrême est de la Syrie, à la frontière avec l’Irak.

Ces raids aériens se caractérisent par une cruauté délibérée en prenant pour cible exclusivement les populations civiles syriennes ayant manifesté un certain soutien à Damas.

Ce qui exclut de facto l’US Air Force.

Les avions de la coalition menant de tels raids aveugles ne portent pas la marque habituelle de l’aviation américaine et longent la frontière irakienne en provenance de Jordanie, balancent leurs munitions et repartent aussi vite que possible en Irak.

Les bombardements de deux derniers jours intervenaient pour dégager des militaires français “enbedded” au sein d’une force rebelle locale opérant à partir d’Irak (confirmant par la même occasion l’existence d’Accords secrets avec le gouvernement de Baghdad sur des facilités de transit et de siège) mais le second bombardement ayant visé un village a causé la mort d’une vingtaine de civils dont des femmes et des enfants (bilan officiel syrien partiel) serait intervenu en réaction à un rassemblement de quelques dizaines de personnes ayant protesté contre la présence militaire française en brûlant des drapeaux artisanaux français en papier journal et en refusant obstinément l’entrée du village à des combattants rebelles locaux soutenus par les français.

Vous l’avez deviné, c’est Macron !

Ces civils d’un patelin rural pauvre et perdu dans un pays exsangue et où l’aide de l’État n’a pu leur parvenir depuis presque une décennie ont eu droit de gros et coûteux missiles Air-Sol (à 164 000 € l’unité) sur la tête.

Une nouvelle forme d’aide internationale mise en pratique par Paris.

Ces images proviennent de la télévision syrienne (diffusées aujourd’hui 12/02/2019) et montrent un Dassault Mirage 2000D en train de larguer une grosse munition Air-Sol guidée (AASM ? ) au dessus du désert syrien.

A noter que tous les avions de la coalition internationale ne prennent aucun risque possible et opèrent très loin de la Syrie occidentale où les systèmes de la défense aérienne syrienne et russe risquent de les abattre.

Bref les Gilets jaunes ne savent pas la chance qu’ils ont, eux qui se plaignent de gaz CS, d’avoir à éviter-pour le moment-une bombe volante de 340 kilogrammes coûtant 164 000 € la pièce, qui vous tombe subitement du ciel pour avoir mis en doute les foudres de Jupiter!

Publicités

23 Replies to “Des avions français bombardent des civils à l’extrême Est de la Syrie

    1. 600 gardes du corps pour le protéger à la Mecque ?

      Même Al-Hajjaj Ibn Youcef Al-Thaqafi, grand vizir devant l’éternel et pourfendeur infatigable des rebelles et des dissidents du Khorassan à l’Anatolie ne s’était pas fait accompagné par autant de garde à la Mecque. Même après avoir bombardé la Kaaba à coups de catapultes incendiaires pour y déloger Al-Zubayr…

  1. BSM est-ce son petit sacrifice à Huitzilipotchli à défaut de pouvoir lui offrir dans l’immédiat un festin plus conséquent ?

  2. Nouveau plan social (sic) chez Lafarge en vue, l’investissement dans le Califat Daeshique n’a pas eu le R.O.I. attendu, non vraiment pas.

    Non seulement les français paient leurs impôts pour ces tueries mais en plus ils se font virer suite à ces crimes contre l’Humanité.

    Il y a malgré tout une morale à ça.

    Français, vous avez toléré le colonialisme puis le néo-colonialisme, vous en voila victimes à votre tour, esclaves de l’OTAN qui n’en demandait pas tant. Idem pour toutes les autres saloperies que vous n’avez pas voulu voir mais dont vous jouissiez, vous avez chargé de noirceur votre karma comme un trou sans fond et la facture arrive.

    Vous avez le salut d’Aimé Césaire, lui qui connaissait vos camps de concentration et le nazi qui sommeille en vous, et celui du Mad Mullah contre qui vous avez dû inventer le bombardement aérien de civils innocents.

    La Loi du Karma m’invite à vous laisser souffrir dans vos contradictions jusque votre purification puisque vous persistez à être aveugle de vos turpitudes. Je ne peux plus que souhaiter que “les pertes soient modiques”, mais sachez que le temps de séparer l’ivraie du grain est proche.

    1. Tout ceci est bien vrai et je ne pourrais vous contredire…

      Cependant, vous parlez des Français. Mais ce ne sont pas les Français les fautifs, ce sont leur dirigeants.
      Vous pourrez me répondre qu’ils ont bien été élus ces dirigeants, par le vote des Français.

      Mais il n’en est rien, cela fait bien 30 ans que la participation à ces mascarades électorales (présidentielle) est bien inférieur à 50% des gens ayant l’âge de voter. Les seules élections auxquelles, nous, Français, participons et croyons, sont les élections municipales. Le reste n’est que manipulations, tromperies et copinages. (on dit lobbying, parait-il…)

      Prenons l’exemple du régime de Paris actuel, Macron “élu” avec 20 743 128 voies, pour 47 568 693 inscrits sur les listes électorales, soit un résultat de 66.10% des votes exprimés.
      Soit, en réel 43.61%…
      Si la France avait été un pays où la démocratie faisait loi, l’élection aurait du être invalidée et de nouveaux votes auraient du être mis en place.
      Nous pouvons tenir le même raisonnement pour les 30 dernières années.

      Et ce raisonnement reste tronqué, car il ne tient compte que des inscrits sur les listes électorales.
      Sachant que lors des dernières élections présidentielle, un nombre non connu officiellement, mais très important de gens ce sont retrouvés comme par hasard, non-inscrits entre les deux tours (radiés ?).
      Sachant que la population Française est en gros de 67 M, que les moins de 18ans (pas en âge de voter) sont 13.4M, il nous reste donc 53.6M de personne en âge de voter…
      On peut en déduire ainsi que l’homme de Paris ce retrouve à sa place actuelle avec 38.6% d’assentiment et ce après une monopolisation complète des médias, un sabordage en bonne et due forme des opposants et bon nombre de basses œuvres plus ou moins avérées.

      Donc, s’il vous plait, ne pratiquez pas l’amalgame comme le régime de Paris aime à le faire, ne pratiquez pas la division, comme le régime de Paris aime à le faire.
      Parlez simplement du régime dictatorial de Paris, comme il ce doit d’être décris et décrié par les simples gueux que nous sommes…

      1. Tout à fait d’accord.
        La plupart des Français ne savent rien ou très peu de choses sur les magouilles ou les crimes commis en leur nom par un gouvernement sans foi ni loi.
        Je me rappelle de ce brave prof venu d’Aquitaine et un tantinet idéaliste en Cote d’Ivoire et qui a eu beaucoup de mal à croire ce que le gouvernement faisait. Il a fini par découvrir une affaire très louche dans laquelle était impliqué le parent d’un de ses élèves. Il est allé directement à l’ambassade de France leur crier les quatre vérités. Fin de non recevoir et expulsion. Il écrivit une lettre et l’envoya au premier ministre. Aucune réponse. Un mois après il fut approché par un expatrié toujours saoul qui avait une drôle de gueule. Il lui dit qu’il a été mercenaire et dans la garde rapprochée du président Satrape local pour le compte d’une boite privée basée à X en France et sous-traitant pour Total et la défense.
        Notre bonhomme fut agressé physiquement et on lui a diagnostiqué un début de démence.
        Un médecin louche venu de la métropole lui avait prescrit un sac de benzodiazépines à prendre quotidiennement. On lui donna un congé de détente et une fois arrivè à Toulouse il fut embarqué pour les urgences psychiatriques à son corps défendant.

        Pour ma part j’ai fréquenté pas mal d’officiels français de niveau intermédiaire. Certains sont excellents mais se taisent par peur.

        J’ai vu des choses aussi. Je n’ai jamais blâmé le sans-dent comme moi et qui ne savait même pas que l’argent qui lui était volé de sa poche allait en fumée dans un patelin perdu d’un pays lointain ou en offshore bien au frais pour payer le Caviar et le Gulfstream à un papy doré fort en gueule et entouré de petites marocaines mineures toutes nues sur un le Yacht rempli de Cognac de son copain l’émir venu du Qatar au large d’île paradisiaque ou le tonton local butait tout dissident ou critiqueur dans les toilettes la nuit.

        La majorité des français n’aurait jamais adhéré à l’idée de tuer des pauvres citoyens de pays étrangers qui n’ont jamais posé la moindre menace.

        Comme je parie qu’aucun français ordinaire n’accepterait de travailler comme un esclave pour que ses deniers servent à payer la résidence secondaire de M. XX, ex haut responsable véreux à Vancouver dans un quartier résidentiel où le mètre carré vaut le budget d’une petite commune ou encore pour couvrir l’opération de changement de sexe du trop jeune favori d’un grand ministre de la 5éme République qui se targue de l’avoir extirpé de l’enfer des rues de son pays d’origine quand il était mineur et même pré-adolescent.

        Je vous remercie Benjman pour ce rappel. Cela remet les pendules à l’heure.

        Je critique le gouvernement criminel et dictatorial de France et les corrompus qui profitent du système.

        J’aime le bon petit peuple de France que je connais assez bien.

        1. @Strategika51 Tu ne peux t’empêcher de faire référence au Maroc toutes les 5 minutes….Je tiens à te rappeler que niveau puterie, vos femmes françaises sont en bonne position dans le classement mondial, demande aux marines américains, ce qu’ils disaient d’elles en 1945 🙂

          1. Hassan II, roi du Maroc est mort depuis longtemps. Utiliser son nom comme pseudo l’aurait irrité de son vivant et vous aurait envoyé au bagne de Tazmamart pour cette offense de lèse-majesté.

            Ceci dit mon anecdote issu d’un témoignage direct est dénué d’arrières pensées et ne visait point à irriter qui que ce soit.
            Il existe une réalité, sordide et faire semblant de ne rien voir ne sert à rien.
            Croyez vous mon cher lecteur effarouché que les Nabilla, Zahia et bien d’autres sont un phénomène spontané ?
            Non. Il y a une autre réalité qu’il vaut mieux cacher. Les créatures entourant Berlusconi viennent d’un certain milieu pour aboutir à un autre.
            Ici on est libres Monsieur, y compris à rejeter les fondements même de la philosophie.
            Si vous êtes du Maroc je ne dirais pas pour partager un thé à la menthe avec vous !

      2. Donc vous nous démontrez que plus de 60% de français acceptent que moins de 40% prennent le pouvoir à leurs dépends ? Si c’est un régime dictatorial, n’est-ce encore pire ? Ce simulacre, n’existe-t-il pas depuis toujours ? Et donc ?

        J’aurais dû faire court, vous avez raté l’essentiel, à savoir le futur PSE chez Lafarge le cimentier de Daesh, et ça c’est un vrai scoop.

        1. Non, non, je n’ai rien raté.
          Ce n’est simplement pas un scoop pour moi. Ce sont leurs habituelles et immondes méthodes. Tout le monde le subit. que ce soit Larfarge, Total, Thales, ou Renault, ou Danone, ou Sanofi.

          Et pour revenir sur ces 60% de Français, ils ne l’accèptent pas, ils le subissent.
          Concrètement, quand, lors d’élections présidentielles vous avez le choix entre peste et choléra, avec un peut de bon sens, vous ne choisissez ni l’un, ni l’autre.
          C’est ce qu’il se passe…

          Vous ne pouvez pas blâmer les gens qui refusent de choisir la façon dont ils vont être étrillé.

          Maintenant, je vous l’accorde, on ne se bouge pas des masses. Et surtout, on se bouge de manière individuelle et donc partiellement inefficace.

          Et quand le raz le bol est là, (le frigo vide en fait, c’est ca qui met gilets jaunes dans la rue) la populace se manifeste et c’est prend plein les dents. Mais ca non plus ce n’est pas un scoop et ces méthodes sont habituelles, moins sous nos tropiques ces dernières décennies, mais habituelles tout de même.

          Un système grippé est un système inutile.
          La grève de la consommation permanente est le meilleur moyen de rendre ce système inutile et donc le mener à disparaitre…

    2. DKSCP : “Non seulement les français paient leurs impôts…”

      Je me permet aussi d’ajouter une petite remarque sur les impôts…

      L’impôt sur le revenu, n’est acquitté que par 48.5% des foyers fiscaux en 2014. Les foyers les plus riches et les plus pauvres n’en payent pas… Et dans tout ça, 10% des foyers versent 70% des recettes de cet impôt.
      Comment catégoriser ces Français ne payant pas d’impôts sur le revenu ? Pour les plus riches, des profiteurs ? Des dissidents?
      Pour les plus pauvres ? Des profiteurs ? ou des dissidents ?

      Pour ma part, en 2002 je travaillais depuis peut et gagnais bien ma vie : entre 4 et 5000 € net.
      Travaillant en sous-traitance pour de grosses boites, j’ai bien vite réalisé un certain nombre de chose, qui m’ont fait agir autrement. J’ai eu la possibilité et les capacités de me mettre à mon compte, ainsi je ne touche plus grand chose en salaire (1000€ net, le reste en frais ou dépenes entreprise) et ne paye donc plus d’impôt sur le revenu. (1 femme sans revenu + 1 fille dans le foyer)
      Mais ma démarche ne c’est pas arrêtée là, car l’impôt sur le revenu ne représente qu’une infime partie de l’ensemble de ce qui nous est taxé.

      Pour moi, la TVA est l’impôt que tout le monde paye et qui donc rapporte une manne importante aux finances du régime de Paris. Et c’est bien sur cet impôt que j’ai aussi fais en sorte de participer le moins possible à cette gabegie. ayant monté mon affaire, il m’est possible de consommer tout en ne payant pas ces 20% de TVA. (qui indirectement est payé par mes clients, donc ces grosses boites…)
      Idem pour le transport, où avoir une voiture autorisée à rouler est une forme d’impôt, son assurance, son carburant… Mes clients me payent tout ça.
      Avec ce type d’agissement, je gagne 3 fois moins qu’avant, mais dépensant 5 fois moins, tout le monde s’y retrouve.

      Je ne me catégorise pas comme profiteur, mais comme dissident, car le jour où notre gouvernement agira pour le bien de tous, je payerais avec grand plaisir l’ensemble des impots. Mais quand je jugerais qu’ils sont justement utilisés, ce qui est bien loin d’être le cas aujourd’hui !

      Travaillant dans l’industrie en temps que conseiller technique et programmeur, j’ai eu le loisir de voir bon nombre de domaines d’activité: aéro, agro, pharma, auto…
      A chaque fois que l’ai mis le pied dans un secteur particulier, j’y ai découvert des pratiques immondes (sanitaires, sociales, financières…), ce qui m’a poussé encore plus loin dans ma démarche de dissident:
      – Je ne comsomme plus aucun aliment indistriel. J’en produit une petite partie et achète en liquide aux fermes proches de chez moi. (J’habite “à la campagne”)
      – Je ne consomme plus de médicament, ni de médecin, sauf en cas de nécessité évidement. (Par ex, une grippe pour mon cas, ne nécessite que du repos et des remèdes de grands mère tout aussi efficaces que bon nombre de médicaments)
      – Je n’achète que de l’occasion pour ce qui est vestimentaire, meuble et divers biens de consommation.
      – Je répare tout ce qui peut l’être. (bon ok, j’ai des facilités pour refarbriquer des pièces, et des connaissances pour ce qui est plus ou moins électrique)
      – Etant relativement bien informé des “nouvelles technologies” car je les utlise dans ma profession, je les fuis le plus possible dans ma vie privé. (pas de smartphone, par ex)

      Cette liste est bien incomplète, mais sert d’exemples pour illustrer mes propos.

      Bref, moins on en donne à ces escrots, mieux on se porte, car l’alimentation industrielle, la médecine et l’ensemble des biens de consommation ne sont pas là que pour notre bien, bien au contraire. Quand on sait comment ils sont fait, ca laisse perplexe.

      1. Benjman,

        Merci pour votre commentaire et pour votre mode de vie y ajusté.
        Il faut sans cesse rappeler l’impérieuse nécessité de vivre ses propres valeurs, d’affronter et vaincre les peurs que cela engendre du moins au début. Ensuite dès que l’équilibre est atteint, tout coule de source.
        Votre décroissance personnel est à saluer et à enseigner, de préférence au plus vite et au plus grand nombre.
        Les connaissances acquises tant intellectuelles que manuelles sont le gage d’une résilience face aux défis qui s’annoncent.

        Le plus difficile est de constater que bien des personnes, en grande souffrance, sont entrées dans la “zone rouge” et deviennent par là manipulables au possible. Cela signifie également une quasi impossibilité à les raisonner avec des risques de plus en plus élevés de dérapages, au plus grand satisfecit du régime.

        Cela se retrouve aussi chez les forces de l’ordre maintenues à dessein par leur hiérarchie aux ordres, sous pression avec zéro repos, des heures de route et souvent amenés à exécuter des ordres illégaux, d’ou 21 suicides depuis janvier 2019.

        Les militaires? idem, manipulés, formatés et envoyés sur des missions d’où ils reviennent sans aucun soutien (et croyez moi, c’est nécessaire) et les états-major parlent d’un taux d’attrition anormalement élevé et de la difficulté de recruter. L’attrition? mais c’est pour les pièces mécaniques!!!

        Une bonne nouvelle, alors qu’en 1980 l’armée constituait une carrière évidente, en 2018 ” il faut innover pour recruter” car: http://www.opex360.com/2018/07/03/armees-peinent-a-atteindre-leurs-objectifs-matiere-de-recrutement/

        Grâce aux média indépendants et à l’expérience des anciens qui se sont fait “rouler dans la farine”, les jeunes générations n’adhèrent plus! Et même si elle se laisse séduire pour gagner sa croûte, les départs sont nombreux et deviennent les germes de futures “contre publicités”, d’où la difficulté de recruter.

        Bien à Vous et aux Vôtres,

        Marc Edmond

      2. Je me doutais bien que les anars et les trotskystes gagnaient bien leur vie.

        Blague à part, l’impôt sur le revenu rapporte à l’état moins de la moitié de ce que rapporte la TVA. Donc quand vous stigmatisez ceux qui ne payent pas l’IR vous oubliez que lorsque vous donnez 10 balles à un SDF l’état en prendra 20% de TVA, voire plus si c’est de la gnole ou du tabac, alors que lorsque Carlos Ghosn réserve Versailles, c’est Renault qui paye et hors TVA en plus. Un peu votre style non ? Mais pourquoi vous nous racontez votre vie ?

        Au final ce sont toujours les honnêtes gens qui payent pour les fraudeurs quel-qu’ils soient, profiteurs ou dissidents, petits ou gros.

        1. “Mais pourquoi vous nous racontez votre vie ?”

          Justement pour attirer qui le veux sur la réflexion que vous faites :
          “Au final ce sont toujours les honnêtes gens qui payent pour les fraudeurs quel-qu’ils soient, profiteurs ou dissidents, petits ou gros.”

          Je suis à la base quelqu’un d’honnête, mais en constant que j’étais bien le seul, j’ai rapidement arrêté. (sur ce sujet, j’entend.)
          Je me suis donc permis de raconter un peu ma vie, ce qui ne doit intéresser personne j’en conviens, mais vous amène à vous demander quelle est la différence entre “profiteur” et “dissident”, pour reprendre mes termes.

          Et votre réponse est très juste, il n’y a aucune différence sur les méthodes et les résultats. La différence est simplement dans le but à atteindre.
          Donc oui, j’utilise bien les méthodes des gros, pour “frauder” et “profiter”, mais rien dans ce système nous incite à être honnête avec le système car lui même est parfaitement malhonnête avec nous, les petits.

          J’applique le principe du “Vous avez le droit ? Pourquoi pas moi?”.

          Et le pire, c’est que ce sont les grosses boites qui me payent, pour qu’ainsi je puisse leur facturer mon rythme de vie. J’appelle cela un retournement de situation. Mais tellement petit, tellement ridicule, que cela passe inaperçu… J’ai au moins le bénéfice de ne pas prendre aux pauvres pour donner à moi même, mais de prendre aux gros, pour donner à moi même.

          Au final si ceux que vous nommez “les honnêtes gens” pouvaient appliquer ce genre de façons de faire et de vivre, bon nombre de gros seraient sur la paille et ne pourraient plus nuire à ce point.

      3. Merci pour ce temoignage fort instructif Benjman.

        C’est important d’échanger les expériences et le vécu, d’autant plus facilement que nous sommes anonymes.

        Votre cheminement découle d’une expérience de vie.

        J’ai eu à passer par un chemin quasiment similaire en dépit de certains principes.
        Je me suis retrouvé de l’autre côté du miroir.

      4. Bonjour Benjman, je suis depuis un bon moment “déco. et persp.” que j’aime beaucoup car pertinent et instructif. Même en veille il est très intéressant!! 😉
        Je suis sur le même fonctionnement général que toi et comme de plus en plus de monde d’ailleurs. Ou c’est par choix en conscience, ou par obligation comme certain gilets jaunes

    3. Oui oui le les français ont bon dos.
      Vous n’avez pas honte d’accuser les français alors que ceux ci sont les premières victimes de la caste, l’officieuse: 5.7 millions de parasites fonctionnaires 600000 élus 4300 énarques autant de magisrats et de syndicalistes rouges roses, tout ce petit monde payé à vie….. Pour justement voter comme il faut depuis 40 ans, ceux là même qui bloquent tout changement-maintenant comme disait persiflan, ne le font qu’en regardant poindre leurs retraites dorees…. garanties, par l’état.

      1. Bonjour OlivierM,

        Autan, il faut pondérer lorsqu’on dit “les Français ont élus Macron.” ou “Les Français payent leurs impôts, ils doivent donc assumer les actes de la France à l’étranger”, autan, nous pourrions aussi pondérer vos propos ci-dessus.

        Les fonctionnaires n’ont pas tous une retraite dorée, loin s’en faut, même si le salaire est lui garantie à vie, la retraite reste souvent une misère. (Prof, infirmière, agent de la paie, etc ont travaillés, certes dans un job garantie à vie, mais il faut voir les conditions, personnellement je ne pourrais le supporter. et le tout pour quelle retraite ?)

        Sur les 600 000 élus, seule une petite caste conserve son salaire même une fois je job terminé. (Ministres, hauts magistrats, hauts fonctionnaires…) Le maire de ma commune, par exemple, est payé 600€/mois, il est prof en lycée. Le cumul des deux fait qu’il s’en sort, mais il enseigne et fait vivre (plutôt bien car il est efficace.) une commune, grâce au temps libre que lui permet sa profession d’enseignant.

        Là aussi, je pense qu’ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier. Et justement, on constate de plus en plus que les “institutions” au niveau le plus bas (mairie, communauté de commune) fonctionnent correctement, même si elles sont largement abandonnées par les institutions plus hautes (Régions, Départements), qui sont elles même largement abandonnées par les institutions plus hautes (gouvernement.)
        Et vous remarquerez que ce qui fonctionne encore correctement, fonctionne encore parque ce sont les administrés qui s’impliquent directement et font vivre ces institutions.

        Je reprend l’exemple de ma petite commune, c’est une maman, parent d’élève, qui fait traverser les moufflets le matin et le soir. Elle le fait de manière bénévole… Ne devrait-il pas y avoir quelqu’un payé par “les institutions” pour faire cela?
        Bref, plus on laisse les gens s’impliquer et participer à la vie de la cité, mieux la cité se porte. Les limites de ce principe sont atteinte lorsque l’on étend trop la taille de la cité…

        Tout ca pour dire, que dans le lot conséquent de fonctionnaires, d’élu, d’énarques, etc… ceux qui sont au contact des gens, ceux qui font (ou du moins essayent) avancer les choses et travaillent vraiment, sont mal payés, mal considérés. Et plus on monte dans la hiérarchie, moins ils s’occupent du concret, moins il travaillent et plus ils ont d’avantages…

Leave a Comment/Laisser un commentaire