Analysis

Le groupe ayant revendiqué L’attentat terroriste en Iran n’est pas inconnu, c’est une signature et un message en clair !

L’attentat terroriste meurtrier ayant ciblé dans la soirée du mercredi 13 février 2019 un bus transportant des personnels du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne dans la province du Sistan-et-Baloutchistan, au sud-est de l’Iran aurait été revendiqué par un groupe connu se denommant Jaish Al-Adl ou “Armée de la Justice”.

Ce groupe était basé en 2014 dans la province pakistanaise du Balouchistan et menait des actions contre l’Armée pakistanaise ou des gardes-frontière iraniens.

Ce groupe aurait été créé par les services secrets britanniques. Il a été noyauté par divers autres services de de renseignement des pays de la région et chacun selon son agenda propre.

L’objectif initial sous-jacent des actions menées par ce groupe est la déstabilisation du Balouchistan afin d’éviter une éventuelle jonction de la nouvelle route de la soie chinoise dans les confins irano-pakistanais. 

Mais il semble qu’il vise aussi à déstabiliser le Pakistan, créer une instabilité sécuritaire en Iran oriental en vue de préparer les conditions nécessaires à un soulevement armé et s’attaquer systématiquement aux intérêts chinois.

Les commanditaires de ce groupe ne se cachent plus. Ils viennent d’envoyer un message en clair à Téhéran que la guerre hybride et multidimensionnelle  déclenchée contre l’Iran va évoluer vers des niveaux supérieurs.

L’attaque du Sistan-Balouchistan a coïncidé avec les festivités en Iran du quarantième anniversaire de la Révolution de 1979 et l’exfiltration d’un spécialiste iranien en génie nucléaire par le Mossad israélien.

Publicités

17 Replies to “Le groupe ayant revendiqué L’attentat terroriste en Iran n’est pas inconnu, c’est une signature et un message en clair !

  1. 15 février 2019,

    L’esprit d’intégrité et de réalité et l’esprit de faux et d’illusion, ou la poursuite de l’avancée dans le simulacre de l’état de droit et de démocratie caractérisant l’Occident début 21ème siècle, ou Empire mondial israélo-US en voie de désagrégation rapide.
    Scans de plusieurs documents ethno-socio-politiques divers relatifs à la saisie du Procureur de la République à Rouen, par Mme la Préfète du Département de Seine-Maritime au nom de l’article 40 du Code de Procédure Pénale, pour faux en écriture publique et autres (crime passible des assises et de 15 années d’emprisonnement), de la part de deux politiciens professionnels en charge de la contention de la masse dans l’inertie et l’impuissance au profit de la caste du pouvoir et du maintien du faux-semblant démocratique économisant la répression ouverte et une guerre civile, messieurs Bastien Coriton, maire de Rives-en-Seine et Jean-Claude Weiss, président de la Communauté d’agglomération Caux Vallée de Seine. L’Empire perd peu à peu sa façade humaniste factice pour révéler sa réelle nature, soit un système archaïque de maîtres et d’esclaves, avec comme intermédiaire une catégorie d’esclaves particulière, celle des contremaîtres, catégorie elle même constituée de nombreuses sous-catégories (sbires, techniciens, agents de propagande, politiciens, professionnels du droit, etc …). Il est à remarquer que les esclaves sont de plus en plus remplacés par des machines dénommées robots soit disant intelligents (voire plus intelligents que les vivants), voire sensibles et vivants (voire plus vivants que les vivants). Ce régime est en train de perdre même les notions fondamentales de vie, de sensibilité, d’intelligence et de réalité, soit de faux et de vrai, de mensonge et de vérité.

    http://www.aredam.net/avis-procureur-rouen-faux.pdf

    14 février 2019,

    Association CODEIG (Compréhension et dépassement du droit de génocide), documentation :

    http://www.aredam.net/statuts-codeig-31-mai-2005.pdf

    http://www.aredam.net/jugement-codeig-14-septembre-2005.pdf

    http://www.aredam.net/arret-codeig-21-novembre-2006.pdf

    http://www.aredam.net/carte-palestine-1946-2010.pdf

Leave a Comment/Laisser un commentaire