Arabie saoudite Arabie Saoudite Conflits Géopolitique Géopolitique des coups d'Etat Géopolitique du gaz Géostratégie Guérilla urbaine Guerre asymétrique Russie secret

Genève II: Ryad exige le retrait du Hezbollah de la Syrie

De source diplomatique arabe, l’Arabie Saoudite dont les renseignements gèrent certains aspects de la guerre en Syrie, aurait exigé de la Russie le retrait du Hezbollah libanais du territoire syrien comme préalable à une éventuelle participation du royaume à la Conférence internationale de Genève II.

D’après les mêmes sources, Ryad aurait également demandé la réduction de l’aide russe destinée à l’Iran en soulignant son refus total de toute influence iranienne sur le Moyen-Orient.

Côté saoudien, c’est le Prince Bandar, chef des renseignements du royaume, qui aurait transmis ces doléances au Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine.

D’après un diplomate arabe en poste à Moscou, le Prince Bandar a rappelé au Président Poutine que l’Arabie Saoudite avait les moyens de saboter Genève II tout en lui affirmant que Ryad serait prêt à acquérir des systèmes d’armes russe dans le cadre de contrats très lucratifs pour la partie russe pour peu que celle-ci adopte une position plus neutre dans le conflit en cours en Syrie.

Selon des informations jamais confirmées, l’Arabie Saoudite serait prête à dépenser jusqu’à 250 milliards de dollars US pour faire réussir un changement de régime à Damas.  Du point de vue des Saoudiens, l”installation d’un régime pro-saoudien en Syrie serait susceptible d’isoler et le Hezbollah au Liban et L’Iran et par conséquent affaiblir notablement l’influence iranienne sur le croissant fertile.  Cet Objectif coïncide avec les objectifs stratégiques prioritaires d’Israël dans la région.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.