Analysis

Huawei, 5G and the Fourth Industrial Revolution

Huawei, la 5G et la quatrième révolution industrielle

Shooting Two Feet With One Bullet

image

Wireless carriers around the world are sprinting to adopt 5G networks to power self-driving cars, virtual reality and smart cities.
We’re talking about billions of devices on the same network, not just millions. First-adopter countries embracing 5G could sustain more than a decade of competitive advantage. Countries that adopt 5G first are expected to experience disproportionate gains in macroeconomic impact compared to those that lag.China’s Five-Year Plan calls for investing a further $400 billion in 5G and consequently, China may be creating a 5G tsunami, making it near impossible to catch up. Deloitte.

“Les opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier sont engagés dans une course pour adopter les réseaux 5G qui animeront les automobiles autonomes, la réalité virtuelle et les villes intelligentes.

Il s’agit de milliards de dispositifs sur le même réseau et non plus des millions. Les premiers pays qui adopteront la 5G pourraient maintenir une décennie d’avance en avantage compétitif et d’engranger des gains disproportionnés en termes d’impact macro-économique par rapport aux pays à la traîne.
Le plan quinquennal chinois inclut l’investissement de 400 milliards dollars US supplémentaires dans la technologie 5G et par conséquent la Chine pourrait provoquer un tsunami 5G  quasiment impossible à rattraper par les autres pays.”
Deloitte. 

5G is a national productivity tool whose benefits, like those we derive from our railways, are less noticeable to end users yet critical to industry and commerce. 5G is 20 times faster than 4G, serves as the fast backbone of the “Internet of Things”(IoT), handles a million connected devices/km2 simultaneously with millisecond latency and uses power and radio frequencies more effectively with downloads of 20 gb/second, enabling smart factories and smart cities.

Gear based on the 5G stand-alone specifications, the standard China is pushing, is designed to run independently of 4G networks so operators will need to rebuild their core networks and buy new 5G base stations to provide higher data speeds and greater capacity, as well as ultra-reliable, low-latency services to support machine-to-machine connection and autonomous driving. Today, many new technologies like IoT and AI are ready for broad application and 5G technology itself is remarkably well developed. Once implemented, a 5G system provides an almost unimaginable increase in the capabilities of all internet-connected devices. Instead of new devices being standalone, they will create an internet-connected web of things to integrate their activities into an almost-living machine-machine and machine-human environment.

Imagine thousands of apps, billions of printable RF identifiers, millions of machine controls, automobiles and many processes that 5G’s low latency alone makes possible. 5G’s one millisecond reaction time is ten times faster than the human experience,which gives the man-machine interface a reactive ‘living’ feel. After a surgeon in China conducted the world’s first remote operation via a 5G network, Dr Michael Kranzfelder told the German Surgical College, “5G networks constitute a trend-setting technology which will play an important role in surgery and open many new applications for which the previous mobile data transmission standard was simply not fast enough.”

The 5G infrastructure market, $528 million in 2018, will grow at a 118 percent CAGR, reaching $26 billion in 2022. Direct and indirect outputs will reach $6.3 trillion and $10.6 trillion by 2030, according to IDC.

image

In return for millisecond latency, 10cm locational accuracy, blinding speed and wide bandwidth, 5G requires five times more cell sites than 4G. This is how installations stood at the end of 2018:

image

A crucial element of 5G deployment is the installation of new wireless sites, many of which must be placed on lamp posts and utility poles in densely populated areas. China dominates on that front. During 2017, China Tower, the state-owned cell phone tower operator, added 500 cell sites daily and now has two million wireless sites, compared to approximately 200,000 in the United States. “This disparity between the speed at which China and the United States can add network infrastructure and capacity bodes well for China’s prospects in the race to 5G,” Deloitte said.

Remarkably, only one company owns significant 5G intellectual property, controls its own silicon from end to end, produces all the elements of 5G networks–including proprietary chips–assembles and installs them affordably on a national scale: Huawei.

Non-Huawei customers must integrate more costly, less functional, less compatible and less upgradeable elements, pay twice as much, take twice as long to implement 5G and experience inferior service because Huawei produces every element of 5G systems and assembles turnkey networks–from antennas to the power stations needed to operate them to chips, servers and handsets–at scale and cost. It is literally unrivalled in enhanced mobile broadband.

Huawei employs 700 mathematicians, 800 physicists, 120 chemists and 6,000 fundamental researchers. Among its 87,805 patents, 11,152 core patents were granted in the US and the company has cross-licensing agreements for patents with many Western companies. Your Huawei phone is assembled with just 28.5 seconds of human labor in a high-end automated plant spread over 1.4 square km. Automation and technology upgrades have reduced the staff to 17 yet its more than 30 production lines produce 2 million smartphones every month:

image

In 2018 Huawei unveiled the world’s first 5G Base Station Chipset, Tiangang, which enables simplified 5G networks and large-scale network deployment. It makes breakthroughs in integration, computing capability and spectral bandwidth and supports the 200 MHz high spectral bandwidth required for future networks while running 2.5 times faster than existing products. Tiangang improves active antenna units (AAU) in a revolutionary way and cuts the weight of 5G base stations by half. Huawei has shipped over 25,000 5G base stations worldwide, deployed 5G networks in more than 10 countries and will deploy 5G in 20 countries in 2019.

Tiangang is not the company’s only trick. Andrei Frumusanu says Huawei’s semiconductor division, HiSilicon, is the only company to provide high-end competition with Qualcomm and, in some areas, is comfortably ahead. Its 7 nm Ascend 910 chipset for data centers is twice as powerful as Nvidia’s v100 and the first AI IP chip series to natively provide optimal TeraOPS per watt in all scenarios. Its 7nm ARM-based CPU, the Kunpeng 920 boosts the development of computing in big data, distributed storage, and ARM-native application scenarios by 20%. Its Kirin 980 CPU is the world’s first commercial 7nm system-on-chip (SoC) and the first to use Cortex-A76 cores, dual neural processing units, Mali G76 GPU, a 1.4 Gbps LTE modem and supports faster RAM. With 20 percent faster performance and 40 percent less power consumption compared to 10nm systems, it has twice the performance of Qualcomm’s Snapdragon 845 and Apple’s A11 while consuming 40% less power. The Kirin 980 fits 6.9 billion transistors on a chip no larger than a thumbnail. Huawei’s patented modem has the world’s fastest Wifi and its GPS receiver taps L5 frequency to deliver 10cm positioning and supports speeds up to 1.4Gbps and 2,133MHz LPDDR4X RAM.

Huawei’s 5G phone will launch in June this year. Apple will release its first 5G handset in September, 2020.

Beijing’s four telcos are spending 30 billion yuan (US$5.4 billion) on a 5G network in the city by 2022 and applying the technology to infrastructure like the new airport, the new satellite city and the 2022 Winter Olympics. The city, home to many of the country’s top tech companies, plans to achieve 200 billion yuan of 5G related revenue by 2022. Beijing has set up product innovation centers, special projects and manufacturing bases for developing the key components, including radio frequency parts and chips. The city aims to have its tech companies reach a 10 percent share in the global 5G component market. “Obtaining breakthroughs on developing core components for the 5G network and putting them into industrial use is the primary task for developing the 5G industry in the city,” says the mayor’s plan.

Xiongan New Area, a brand new city of six million located sixty miles from Beijing, which will welcome its first residents in 2020, is being wired for 5G. Residents will find no traffic lights, many autonomous vehicles, face recognition providing seamless access and be able to reach the capital via a driverless maglev train costing the same to build and operate as regular subways but traveling silently at 120 mph, with no moving parts. A literal city of the future, courtesy of 5G, Xiongan is designed to deliver the same relative productivity gains for its residents that the Industrial Revolution gave England’s in the 19th century.

The US labels Huawei a ‘security risk’ because Huawei gear protects the confidentiality of users’ communications: “Most of the personal data you store on your Huawei device (such as your photos, call logs, mailing list, messages, frequently visited websites, and so on) will be strictly protected. In addition, you will be clearly notified of any personal information being collected, and have complete control over the collection, processing, and sharing of your personal data. Without your authorization, your personal data will not be disclosed with any third parties.”

Snowden’s revelations suggest Huawei is more sinned against than sinning. The NSA’s ‘Tailored Access Operations’ unit broke into Huawei’s corporate servers and by 2010 was reading corporate emails and examining the source code in Huawei’s products.“We currently have good access and so much data that we don’t know what to do with it,” boasted one NSA briefing. Slides also disclosed that the NSA intended to plant its own backdoors in Huawei firmware. In 2014 the New York Times, Time and Reuters revealed that the NSA had infiltrated Huawei headquarters, monitored all of its executives and gone through the company’s entire data infrastructure.

One goal was to find links between Huawei and the PLA and the other was to find vulnerabilities so that the NSA could spy on nations through computer and telephone networks Huawei sold, as it did through Cisco’s, which had installed ‘back doors’ for the CIA. The Times said its story of operation Shotgiant was based on NSA documents provided by Edward Snowden. The NSA planned to unleash offensive cyber attacks through Huawei if ordered by the President, “Many of our targets communicate over Huawei-produced products. We want to make sure that we know how to exploit these products,” the Timesquoted an NSA document as saying, to “gain access to networks of interest” around the world.

Bien Perez and Li Tao say, “The Chinese government wants every industry to use the most advanced infrastructure to upgrade productivity. This is a strategic agenda, and they think that 5G will help. China has very ambitious plans to promote the industrial internet of things, cloud computing and artificial intelligence (AI), the capabilities of which require the support of brand-new 5G networks. For example, self-driving cars require sensors, AI and roadside base stations for fast and reliable connectivity to allow vehicles to talk to each other to avoid collisions and avoid pedestrians. Today’s 4G networks cannot meet those quick response times.

China’s plan for an aggressive 5G roll-out is in line with the Made In China2025 road map. Initially, this focused on the domestic telecoms sector’s ability to increase broadband penetration nationwide to 82 per cent by 2025 as part of a push for industrial modernisation. Another objective was to see local suppliers making 40 percent of all mobile phone chips used in the domestic market. Under an updated version published in January, Beijing now wants China to become the world’s leading maker of telecoms equipment.

Smart factories will integrate the entire factory production process, arranging the smooth transfer from minimal energy, raw materials and water inputs and the just-in-time delivery of subcomponents to the optimised assembly line production of custom-designed-and-ordered by customers to the effective delivery of these products to the user and the continual (and maybe continuous) product reporting of its use, effectiveness and location. Smart cities will have driverless cars, buses and delivery trucks and ports and airports. The smart economy will have very fast HST intercity services, along with transparent data on the operation of mines, energy generation, transport, communications and government. Medical monitoring and the rise of the extended healthspan technology will free China from the dependency trap because people are likely to remain healthy all their lives using continuous medical assessment through an internet bangle.

President Trump has attacked the Made In China 2025 policy because the US, stuck in neoclassical macroeconomics, is committed to a system which not only does not produce the goods but also can’t afford the essential infrastructure required for the next major advance in the ongoing industrial revolution.

The decision will put the Five Eyes countries ten years behind China in 5G and its associated technologies.

The Germans correctly describe their version of China2025, Industrie04 as “the fourth industrial revolution.”

The 5G stakes are so big that, if Germany rejects Huawei it risks committing economic suicide.

Godfree Roberts
29/01/2019
The Unz Review
Direct link to this article :  here

Publicités

9 Replies to “Huawei, 5G and the Fourth Industrial Revolution

  1. ROC,
    Oui, vous avez complètement raison que les 5G de Huawei met des bâtons dans les roues des terroristes ricains les plus voleurs qui espionnent aussi leurs mères en prenant leur douche. 5G de Huawei leur donnera des fils à retorde. Ils ne pourront plus voir comme ils veulent et c’est pour cette raison que les dirigeant des ricains ordonnent à ses valets de ne pas utiliser le 5G de Huawei

    https://www.usinenouvelle.com/article/les-etats-unis-super-espions-de-l-industrie.N201146

    Et ce n’est rien de ce qui s’en vient. La Chine a placé sur orbite, début 2018, leur satellite QUANTIQUE et ils ont commencé à mettre au point des communications inviolables. Les prétentieux intelligents dirigeants des ricains s’arracheront les cheveux et ils interdiront encore à leurs valets européens d’utiliser les communications quantiques parce qu’ils veulent continuer à regarder dans le trou de la serrure de la douche leur mère toute nue. Avec le 5G, comme si leur mère tirait le rideau givré devant le trou de serrure. Tandis qu’avec le QUANTIQUE, Comme si leur mère a mis un mur de béton devant le tou de serrure que ces vicieux voyeurs utilisaient pour la regarder dans son intimité.

  2. Cher(e)s Vous,

    La 5G c’est cette norme qui va faire tellement mieux que la 4G?

    “Plus vite et mieux” sur ANTS, Finances.gouv, Pôle Emploi,…Tout ce que nous n’avions déjà pas en 4G ira mieux en 5G?

    Plus d’emplois, plus de PIB, plus de tout…

    J’ai un très étrange sentiment, vous vous rappelez les promesses de la TV HD, HD Ultra,4K ? Vous vous rappelez de la fin des vinyles pour les CD et DVD? Ah et les promesses de la TNT?

    A qui profite le crime? combien de citoyens verront leur niveau de vie amélioré par cette 5G?

    Petit principe: la qualité totale d’une chaîne est égale à la qualité du plus faible de ses maillons.

    En attendant, le consommateur est électeur, chaque achat est une élection et chaque ticket de caisse un bulletin de vote.

    Bien à Vous,

    Marc Edmond

    1. Le format 4K est un argument marketing et rien de plus.
      Acheter un téléviseur 4K ne sert strictement à rien. Trés peu de chaînes diffusent dans ce format et ce n’est pas demain qu’elles vont le faire.

  3. L’avantage concurrentiel dans l’industrie du silicium, c’est la finesse de gravure. Intel a été un monstre dans le passé, ses Pentium puis Core étaient les produits gravés les plus fins avec une à plusieurs générations d’avance en lithographie face à tous ses concurrents. Le fait d’avoir une génération d’avance apporte une consommation plus basse, une densité plus élevée de transistors, donc plus de puissance pour un cout plus faible car le prix est fonction de la surface de silicium. Même AMD ou NVidia étaient un cran derrière Intel. STM plusieurs.

    Or ici on apprend que Huawei sort des produits en 7nm, et le chipset complet.

    Dans le même temps Intel a des problèmes à sortir son nouveau process en 10nm, cf https://www.cowcotland.com/news/65233/intel-annonce-son-passage-au-process-7-nm-pour-2020-mais-n-abandonne-pas-le-10-nm-enfin.html
    “Intel annonce son passage au process 7 nm pour 2020, mais n’abandonne pas le 10 nm, enfin…
    Rappelez-vous, il y a quelques semaines, nous vous disions dans cette news, Et si Intel avait en fait abandonné la gravure en 10 nm, que le géant bleu pourrait faire l’impasse sur le 10 nm. Une technologie qu’Intel ne maitrise pas, son process 10 nm DUV, pour 10 nm Deep Ultraviolet, étant disponible pour un seul et unique processeur pour le moment, le Core i3-8121U qui n’est qu’un deux Cores avec HT. Nous sommes donc loin, très loin, d’AMD et même des processeurs 14 nm+++ de la marque. De plus, Intel avait démenti cette information…
    Mais les choses pourraient changer et avancer bien plus vite pour Intel. En effet, un nouveau process de fabrication serait sur les rails et ce dernier serait en 7 nm EUV, pour 7 nm Extreme Ultraviolet.”

    D’autre part Apple se fâche avec Qualcomm sur ce même sujet. Manifestement la pomme n’apprécie pas que son équipementier ne soit pas à la hauteur de Huawei.
    https://www.journaldugeek.com/2019/02/13/qualcomm-vs-apple-litige-train-de-se-retourner-contre-qualcomm/
    Équipementier qui va devenir victime expiatoire…

    https://www.clubic.com/smartphone/iphone/actualite-850829-apple-reintroduit-iphone-equipes-puces-qualcomm-allemagne.html
    “Apple a remis en rayon des iPhone 7 et 8, mais cette fois équipés de puces Qualcomm pour contourner l’interdiction de vente qu’avait obtenu le fabriquant de puces devant la justice.
    Le conflit entre Apple et Qualcomm s’enlise, et les deux adversaires sont prêts à ne rien lâcher. En décembre dernier, Qualcomm avait porté plainte devant la justice allemande contre le constructeur de Cupertino pour violation de brevets.”

    https://www.usinenouvelle.com/article/apple-va-t-il-developper-son-propre-modem-5g-et-evincer-intel.N806235
    “De nombreux signaux semblent valider le projet d’Apple de créer son propre modem 5G à l’instar de ce qu’il fait déjà pour le processeur de ses iPhone. Selon Strategy Analytics, la tâche s’annonce si monumentale qu’elle ne pourrait pas se concrétiser avant 2022. Intel, qui fournit aujourd’hui ce composant clé, aurait beaucoup à perdre.”

    “Selon des informations de Reuters, Apple a rapatrié ses experts en modems cellulaires de sa chaîne logistique pour les placer sous la houlette de Johny Srouji, son directeur du développement des matériels. Profitant des licenciements chez Qualcomm à la suite de l’enterrement de ses velléités dans les puces pour serveurs, le géant californien s’est constitué à San José, en Californie, une équipe de 500 personnes chevronnées en conception de circuits intégrés complexes.”

    Donc désormais, quand Apple sera incapable de suivre la course technologique face à la Chine, ou un autre, malgré l’aide de la crème de l’industrie américaine, on dira qu’il s’agit d’un “risque de sécurité” tout en envoyant avocats de la propriété intellectuelle ester et autres barbouzes saboter et débaucher.

    1. http://www.defnat.fr/pdf/Farghen%20(T%201072).pdf
      “Affaire Huawei: au-delà de l’espionnage
      Un test pour la dissuasion et un impondérable dans les négociations avec la Corée du Nord
      Fondatrice et directrice de l’Asia Nuclear Initiative Morgane FARGHEN
      La société Huawei est la cible d’une intense campagne de dénigrement conduite par plusieurs services anglo-saxons (cf. H. STEWART et J. RANKIN). Le mouvement a été rejoint, depuis quelques semaines, par les capitales de l’axe libéral progressiste qui s’étaient montré jusque-là bienveillantes à l’égard de la société, en dépit de la sensibilité de certaines de ses activités.”

      Paradoxalement (quoique), toute la suite de cet article est pur dénigrement.
      Ils sont incompétents mais doivent faire illusion, mais là ils sont désormais intoxiqués de leur propre intox au point de confiner à la folie…

  4. ça ressemble a une publicité !
    la 5G c’est une merde, qui nous cuira littéralement sur place a petit feu micro-ondes !

      1. les chinois ont en effet mis le paquet sur cette technologie les consommateurs en feront les frais les opérateurs se plaignaient que l’arrivée de cette 5G leurs coûterais cher et amputerait leurs bénéfices a peine la 4G amortie !
        avec ces prix inférieur a ses concurrent Huawei pourrait les écraser et ramasser le jackpot mondiale en amputent la capacité de ses adversaires a développer la prochaine génération ( après la 5G ) !

        les consommateurs sont ils près a payer pour la 5G ?
        en France je pourrait vous donner l’exemple de quelqu’un qui paye 80€ par mois pour la 5G illimité mais il ne le fait que pour pouvoir jouer car sa ligne internet fixe est encore en cuivre . il m’a dit qu’il aurait bientôt la fibre suite au plan fibre du gouvernement français et qu’il passerait a un abonnement fixe fibre a 21€ ( au même prix que le cuivre ) plus a un abonnement mobile a + ou – 20 € au lieu de 80 actuellement !
        le plan de développement fibres risque de faire mal a certains opérateurs mobile !

  5. Les télécommunicateurs sans fil à travers le monde à adopter le sprint 5G réseaux des voitures auto-conduite puissance,a la réalité virtuelle et aux les villes intelligentes.
    Nous parlons des milliards d’appareils sur le même réseau, et pas seulement des millions. Pays de première adoptants pourraient soutenir 5G embrassant plus d’une décennie d’avantage concurrentiel. Les pays qui adoptent 5G premier devraient connaître des gains disproportionnés dans l’ impact macro – économique par rapport à ceux qui lag. Dans 5G plan quinquennal de la Chine appelle à investir plus de 400 milliards $ et , par conséquent, la Chine pourrait être la création d’ un tsunami 5G, ce qui rend presque impossible de rattraper son retard. https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/us/Documents/technology-media-telecommunications/us-tmt-5g-deployment-imperative.pdf
    « Les operateurs de téléphonie mobile Dans ……………… 5G quasiment impossible à rattraper par les autres pays.”
    Deloitte.

    5G est un outil de productivité nationale dont les avantages, comme ceux que nous tirons de nos chemins de fer, sont moins visibles pour les utilisateurs finaux encore essentiels à l’industrie et le commerce. 5G est 20 fois plus rapide que la 4G, sert l’épine dorsale rapide du « Internet des objets » (IdO), gère un million d’appareils connectés / km2 simultanément avec une latence de milliseconde et utilise l’énergie et des fréquences de radio plus efficacement avec les téléchargements de 20 Go / seconde , ce qui permet des usines intelligentes et les villes intelligentes.

    Vitesse sur la base des 5G spécifications autonomes, la Chine Standard pousse, est conçu pour fonctionner indépendamment des réseaux 4G afin que les opérateurs devront reconstruire leurs réseaux de base et acheter de nouvelles stations de base 5G pour fournir des vitesses de données plus élevées et une plus grande capacité, ainsi comme ultra-fiables, des services à faible latence à l’appui de la connexion de machine à machine et la conduite autonome. Aujourd’hui, de nombreuses nouvelles technologies comme IdO et AI sont prêts pour la technologie large application et 5G elle-même est remarquablement bien développée. Une fois mis en œuvre, un système 5G fournit une augmentation presque inimaginable dans les capacités de tous les périphériques connectés à Internet. Au lieu de nouveaux appareils étant autonomes, ils vont créer un réseau connecté à Internet des choses à intégrer leurs activités dans une machine machine presque vivante et machine humaine environnement.

    Imaginez des milliers d’applications, des milliards d’identifiants RF imprimables, des millions de commandes de la machine, les automobiles et de nombreux processus à faible temps de latence de 5G seule rend possible. un temps de réaction de milliseconde de 5G est dix fois plus rapide que l’expérience humaine, ce qui donne l’interface homme-machine un réactif « vivant » se sentent. Après un chirurgien en Chine menée par un réseau 5G, le Dr Michael Kranzfelder première opération à distance du monde a dit au Collège de chirurgie allemand, « réseaux de 5G constituent une technologie avant-gardiste qui jouera un rôle important dans la chirurgie et ouvrir de nombreuses nouvelles applications pour lesquelles la précédente norme de transmission de données mobile était tout simplement pas assez vite « .

    Le marché des infrastructures 5G, 528 millions $ en 2018, passera à 118 pour cent CAGR, pour atteindre 26 milliards $ en 2022. Direct et sorties indirectes atteindra 6,3 trillions $ et 10,6 trillions $ d’ici 2030, selon IDC.

    ———————————————————————

    En contrepartie de la latence de la milliseconde, la précision de localisation 10cm, une vitesse fulgurante et une large bande passante, 5G nécessite cinq fois plus de sites cellulaires que 4G. Voici comment les installations se sont élevées à la fin de 2018:

    ———————————————————————-

    Un élément crucial du déploiement 5G est l’installation de nouveaux sites sans fil, dont beaucoup doivent être placés sur des lampadaires et des poteaux de services publics dans les zones densément peuplées. La Chine domine sur ce front. Au cours de 2017, Tour de Chine, l’opérateur de la tour de téléphone cellulaire appartenant à l’Etat, a ajouté 500 sites cellulaires par jour et a maintenant deux millions de sites sans fil, par rapport à environ 200 000 aux États-Unis. « Cette disparité entre la vitesse à laquelle la Chine et les États-Unis peuvent ajouter des infrastructures de réseau et de la capacité est de bon augure pour les perspectives de la Chine dans la course à 5G », a déclaré Deloitte.

    Remarquablement, une seule entreprise possède une propriété intellectuelle importante 5G, contrôle son propre silicium de bout en bout, produit tous les éléments des réseaux, y compris 5G puces et les propriétaires assemble installe à moindre coût à l’échelle nationale: Huawei.

    Les clients non Huawei doivent intégrer des éléments plus coûteux, moins fonctionnel, moins compatible et moins améliorables, payer deux fois plus, deux fois plus longue à mettre en œuvre 5G et l’ expérience service de qualité inférieure parce que Huawei produit tous les éléments des systèmes 5G et assemble des réseaux-de clés en main antennes aux centrales électriques nécessaires pour les faire fonctionner à des puces, les serveurs et les téléphones-à l’échelle et de coût. Il est littéralement inégalée dans le haut débit mobile amélioré.

    Huawei emploie 700 mathématiciens, physiciens, 800 120 chimistes et 6000 chercheurs fondamentaux. Parmi ses 87,805 brevets, 11.152 brevets de base ont été accordées aux États-Unis et la société a conclu des accords de licences croisées pour les brevets avec de nombreuses entreprises occidentales. Votre téléphone Huawei est assemblé avec seulement 28,5 secondes du travail humain dans une propagation végétale automatisée haut de gamme de plus de 1,4 kilomètres carrés. mises à niveau d’automatisation et de la technologie ont réduit le personnel de 17 encore ses plus de 30 lignes de production de produire 2 millions de smartphones chaque mois:

    ————————————————————————————

    En 2018 Huawei a dévoilé ce qui permet aux réseaux simplifiés 5G et le déploiement de réseau à grande échelle la première station de base 5G chipset, Tiangang du monde,. Il fait des avancées en matière d’intégration, des capacités de calcul et de bande passante spectrale et supporte la bande passante spectrale élevée de 200 MHz requis pour les futurs réseaux tout en exécutant 2,5 fois plus rapide que les produits existants. Tiangang améliore unités d’antennes actives (AUA) de façon révolutionnaire et réduit le poids de stations de base 5G par moitié. Huawei a livré plus de 25 000 5G stations de base dans le monde entier, les réseaux déployés 5G dans plus de 10 pays et déploiera 5G dans 20 pays en 2019.

    Tiangang est non seulement affaire de l’entreprise. Andrei Frumusanu dit la division semi – conducteurs de Huawei, HiSilicon, est la seule société à offrir une concurrence haut de gamme avec Qualcomm et, dans certaines régions, est confortablement en avance. Son 7 nm Ascend 910 chipset pour les centres de données est deux fois plus puissant que le V100 de Nvidia et la première série de puces IP AI pour fournir de manière native Teraops optimale par watt dans tous les scénarios. Son processeur ARM de 7 nm, le Kunpeng 920 stimule le développement de l’ informatique dans les grandes données, le stockage distribué, et des scénarios d’application ARM natifs de 20%. Son Kirin 980 CPU est le premier système sur puce de 7 nm commerciale (SoC) et le premier à utiliser des noyaux Cortex-de A76, deux unités de traitement de neurones du monde, le Mali G76 GPU, un modem LTE 1,4 Gbps et prend en charge plus rapide RAM. Avec 20 pour cent des performances plus rapides et 40 pour cent moins de consommation d’énergie par rapport aux systèmes de 10nm, il a deux fois les performances de Snapdragon 845 et Apple A11 de Qualcomm tout en consommant 40% de moins. Le Kirin 980 correspond à 6,9 milliards de transistors sur une puce pas plus grande qu’une vignette. Modem breveté de Huawei a le plus rapide Wifi dans le monde et son récepteur GPS tapote fréquence L5 pour fournir 10cm positionnement et prend en charge des vitesses jusqu’à 1.4Gbps et 2,133MHz LPDDR4X RAM.

    téléphone Huawei 5G lancera en Juin de cette année. Apple sortira son premier combiné 5G en Septembre 2020.

    quatre opérateurs de télécommunications de Pékin dépensent 30 milliards de yuans (5,4 milliards $) sur un réseau 5G dans la ville en 2022 et en appliquant la technologie aux infrastructures comme le nouvel aéroport, la nouvelle ville satellite et les Jeux olympiques d’hiver 2022. La ville, qui abrite un grand nombre de grandes sociétés de technologie du pays, prévoit d’atteindre 200 milliards de yuans de revenus 5G liés par 2022. Pékin a mis en place des centres d’innovation de produits, projets spéciaux et des bases de fabrication pour développer les composants clés, y compris les pièces de fréquence radio et chips. La ville vise à avoir ses entreprises de haute technologie atteignent une part de 10 pour cent sur le marché des composants mondial 5G. « L’obtention des percées sur le développement des composants de base pour le réseau 5G et de les mettre en service industriel est la tâche principale pour le développement de l’industrie 5G dans la ville », explique le plan du maire.

    Xiongan nouvelle zone, une toute nouvelle ville de six millions soixante miles situés de Pékin, qui accueillera ses premiers résidents en 2020, est câblé pour 5G. Les résidents trouveront pas de feux de circulation, de véhicules autonomes, reconnaissance des visages offrant un accès transparent et être en mesure d’atteindre la capitale par un train driverless maglev coûte la même chose pour construire et exploiter les métros réguliers mais voyageant en silence à 120 MPH, sans pièces mobiles. Une ville littérale de l’avenir, avec la permission de 5G, Xiongan est conçu pour offrir les mêmes gains de productivité par rapport à ses résidents que la révolution industrielle a donné l’Angleterre au 19ème siècle.

    Les États-Unis étiquettes Huawei un « Risque de sécurité », car les trains Huawei protège la confidentialité des communications des utilisateurs: « La plupart des données personnelles que vous stockez sur votre appareil Huawei (par exemple vos photos, journaux d’appels, liste de diffusion, les messages, les sites Web visités, et ainsi de suite) seront strictement protégées. De plus, vous serez clairement informé des renseignements personnels sont recueillis, et ont un contrôle complet sur la collecte, le traitement et le partage de vos données personnelles. Sans votre autorisation, vos données personnelles ne seront pas divulguées à des tiers « .

    Les révélations de Snowden suggèrent Huawei est plus victime que coupable. L’unité « Tailored accès des opérations » de la NSA ont fait irruption dans les serveurs d’ entreprise de Huawei et d’ ici 2010 a été la lecture des e – mails d’ entreprise et d’ examiner le code source dans les produits de Huawei. « Nous avons un bon accès et tellement de données que nous ne savons pas quoi faire avec elle , » se vantait d’une séance d’information NSA. Diapositives a également révélé que la NSA vise à planter ses propres backdoors dans le firmware Huawei. En 2014, le New York Times, le temps et Reuters a révélé que la NSA avait infiltré le siège Huawei, contrôlé tous ses cadres et passé par toute l’infrastructure de données de l’entreprise.

    L’ un des objectifs était de trouver des liens entre Huawei et l’APL et l’autre était de trouver des vulnérabilités afin que la NSA pourrait espionner les nations par le biais des réseaux informatiques et téléphoniques Huawei a vendu, comme il l’a fait par Cisco, qui avait installé « portes dérobées » pour la CIA . Le Times a dit son histoire d’opération Shotgiant était basée sur des documents fournis par la NSA Edward Snowden. La NSA prévoyait de libérer les cyber-attaques offensives par Huawei si commandé par le Président, « Beaucoup de nos objectifs sur les produits Huawei communiquent-produits. Nous voulons nous assurer que nous savons comment exploiter ces produits, » le Times , citant un document de la NSA en disant à « avoir accès à des réseaux d’intérêt » dans le monde entier.

    Bien Perez et Li Tao disent: « Le gouvernement chinois veut que chaque industrie à utiliser les infrastructures les plus avancées pour améliorer la productivité. Ceci est un programme stratégique, et ils pensent que 5G vous aidera. La Chine a des plans très ambitieux pour promouvoir l’internet industrielle des choses, cloud computing et de l’intelligence artificielle (IA), les capacités dont ont besoin le soutien des réseaux flambant neufs 5G. Par exemple, les voitures auto-conduite ont besoin de capteurs, AI et stations de base en bordure de route pour une connectivité rapide et fiable pour permettre aux véhicules de communiquer entre eux pour éviter les collisions et éviter les piétons. Les réseaux 4G d’aujourd’hui ne peuvent pas répondre à ces temps de réponse rapide.

    Le plan de la Chine pour un déploiement agressif 5G est en ligne avec le Made In China2025 feuille de route. Dans un premier temps, ce concentré sur la capacité du secteur des télécommunications nationales pour accroître la pénétration du haut débit dans tout le pays à 82 pour cent d’ici 2025 dans le cadre d’une poussée de modernisation industrielle. Un autre objectif était de voir les fournisseurs locaux qui font 40 pour cent de toutes les puces de téléphones mobiles utilisés sur le marché intérieur. En vertu d’une version mise à jour publiée en Janvier, Pékin veut maintenant la Chine de devenir le premier fabricant d’équipements de télécommunications du monde.

    usines intelligentes intégreront l’ensemble du processus de production de l’usine, l’organisation du transfert en douceur de l’énergie minimale, les matières premières et les apports d’eau et la livraison juste à temps de sous-composants à la production de la ligne d’assemblage optimisé commandé et conçu sur mesure par les clients à la prestation efficace de ces produits à l’utilisateur et la déclaration continue des produits (et peut-être continu) de son utilisation, l’efficacité et l’emplacement. Les villes intelligentes ont des voitures, des autobus et sans chauffeur camions de livraison et les ports et les aéroports. L’économie intelligente aura très rapide des services interurbains TVH, ainsi que des données transparentes sur l’exploitation des mines, la production d’énergie, les transports, les communications et le gouvernement. Le suivi médical et la montée de la technologie healthspan étendu libérera la Chine du piège de la dépendance parce que les gens sont susceptibles de rester en bonne santé toute leur vie à l’aide de l’évaluation médicale continue par une Bangle Internet.

    Le président Trump a attaqué l’a fait en Chine politique 2025 parce que les États-Unis, coincé dans la macroéconomie néo-classique, est déterminé à un système qui ne produit pas non seulement les produits, mais aussi ne peut pas se permettre l’infrastructure essentielle requise pour la prochaine avancée majeure dans le cours révolution industrielle.

    La décision mettra les cinq pays Eyes dix ans derrière la Chine dans 5G et ses technologies associées.

    Les Allemands décrivent correctement leur version de China2025, Industrie04 comme « la quatrième révolution industrielle ».

    Les enjeux sont 5G si grand que, si l’ Allemagne rejette Huawei il risque de commettre un suicide économique.

    Godfree Roberts
    29/01/2019
    Le Unz examen
    Lien direct vers cet article: ici

Leave a Comment/Laisser un commentaire