Aérosptatiale/Missiles Aviation Conflit au Moyen-Orient Conflits crise syrienne Stratégie Strategy Sukhoi Syria Turquie

L’aviation syrienne très agressive à la frontière turque…

Réagissant à des informations publiques faisant état d’une relocalisation secrète d’une partie de l’aviation de combat syrienne en Iran septentrional, l’aviation syrienne est réapparue avec force ces derniers jours près de la frontière turques où elle tente de défier les patrouilles de combat des forces aériennes turque dans la province frontalière du Hatay.
Ainsi en l’espace de trois jours, des bombardiers syriens Sukhoi Su-24 (Fencer selon la codification OTAN) ont mené des manoeuvres d’une extrême agressivité en direction de la frontière turque, allant même jusqu’à tenter de provoquer les F-16 de l’armée turque avant de décrocher à moins de trois kilomètres de la ligne frontalière.
Selon certaines statistiques non vérifiées, la Syrie disposerait d’une vingtaine de ces appareils non destinés au combat Air-Air mais spécialisés dans les bombardements tactiques. Le Sukhoi Su-24 a une portée d’action estimée à 2500 kilomètres et peut atteindre des vitesses assez élevées jusqu’à Mach 2.28.
C’est avec ce type d’appareils que la Syrie a tenté, il y a quelques semaines, de sonder le dispositif de défense anti-aérien de l’île de Chypre, essentiellement assuré par des Typhoon de la Royal Air Force.
Dans le même contexte, des hélicoptères syriens, en majorité des MI-17 modifiés, s’approchent de plus en plus des confins syro-turcs.
Avec ses Su-24, Su-22 et Mig-29, l’aviation syrienne n’est pas de poids à s’opposer aux redoutables F-22 Raptor US stationnés en Turquie ou aux F-15 modifiés israéliens mais dispose encore d’une force de frappe suffisante pour faire face aux F-4 turcs. L’armée turque a d’ailleurs remplacé toutes les unités disposant de ces vieux appareils par d’autres dotés d’une variante à l’export du F-16 Fighting Falcon américain.
Engagée dans la lutte contre la rébellion depuis près de deux ans et demi, l’aviation syrienne a utilisé des avions d’entraînement L39 Albatros et des avions de seconde ligne comme les Mig 21 et Mig 23 dans des opérations de bombardements et d’appui tactique aux troupes au sol afin de préserver ses appareils de première ligne et ce, en prévision d’un conflit régional ouvert .
Publicités

3 Replies to “L’aviation syrienne très agressive à la frontière turque…

  1. Le déplacement des avions syriens en Iran est compréhensible avant l’entrée en scène de la Russie. Elle veut éviter la surprise de 1967 contre l’Egypte. Dans le temps Israel pouvait prévaloir l’action préventive. Actuellement elle se justifierait par le leitmotiv “Israel a le droit de se défendre”. Avouons que personne ne peut lui reprocher quoi que ce soit.
    Par ailleurs, l’espace aerien de la région est soumis à rude épreuve à cause de l’implication -directe et indirecte- de plusieurs pays dans le conflit de surcoit limitrophes. Une coordination sincère entre les utilisateurs est nécessaire pour éviter des incidents. En attendant, les pilotes antagonistes se contenteraient pour l’instant de s’échanger des injures en l’air mais pas des missiles

  2. Bonsoir

    Cette information, relative à la “relocalisation secrète d’une partie de l’aviation de combat syrienne en Iran”, a été publiée le 6 octobre par la Voix de la Russie (entre autres ?).
    Elle émanait du magazine allemand Der Spiegel :

    [[[ Par La Voix de la Russie | Le magazine allemand Der Spiegel a rapporté dimanche que selon les services de renseignement allemands, l’Iran a autorisé le régime syrien à déployer ses chasseurs sur son territoire.

    Le rapport dit que l’Iran et la Syrie ont signé un accord en novembre 2012, qui permet au président de la Syrie, Bachar al-Assad « de déployer la plupart de ses forces aériennes sur le territoire iranien et l’utiliser en cas de besoin ».

    En outre, précédemment on a appris que l’Iran a envoyé vers la Syrie des unités d’élite de Gardiens de la révolution pour aider le régime à Damas dans sa guerre contre les rebelles.

    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_10_06/Les-chasseurs-syriens-sont-conserves-en-Iran-9103/ ]]]

    Coïncidence : Le Président Bachar Al-Assad à accordé une interview à Der Spiegel le 5 ou le 6 octobre 2013 – Cf. http://sana.sy/fra/51/2013/10/07/506142.htm

    Merci à Srategika51 pour ces informations sur l’aviation syrienne qui teste ses ennemis avec succès.

    Bien cordialement – mvl17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.