Actualités Chaos Conflits Géostratégie Sommaire Stratégie

Syrie: L’Arabie Saoudite ne baisse pas les bras.

La guerre en Syrie est loin d’être finie. La coalition nationale syrienne a publié un communiqué lundi matin, dans laquelle elle a défini les conditions qui doivent être remplies avant les pourparlers. L’opposition veut un gouvernement de transition quelle que soit l’issue des négociations, la libération des prisonniers politiques et l’accès des organisations humanitaires aux zones assiégées (par l’armée syrienne).

On notera, au passage, que l’ASL ne demande pas explicitement le départ de Bashar al Assad. Cependant, Adib Shishakly, un membre de la coalition, à déclaré:

Tout ce que nous pouvons faire, c’est espérer que ces discussions prendront fin avec le départ de Bachar al-Assad”.

Dans le genre têtu, on trouve aussi l’Arabie Saoudite qui aurait passé un accord avec des instructeurs pakistanais en vue d’assurer la formation de 5 000 à 10 000 combattants qui seront déployés en Syrie.

D’après un article du Foreign Policy Magazine l’objectif principal du projet saoudien est d’unir l’opposition armée en Syrie, dont beaucoup sont des forces extrémistes, sous la bannière d’une armée unifiée.
La décision est venue après des signes évidents de fissure dans les relations entre Washington et Riyad.
La décision de l’Arabie saoudite à aller de l’avant avec la formation des militants syriens indépendamment des États-Unis est le dernier signe d’une scission entre les deux alliés de longue date.
En Syrie, les autorités saoudiennes ont été lésées par la décision de Washington d’annuler des frappes en représailles à une attaque chimique sur la banlieue de Damas, cet été.
Un haut responsable saoudien a déclaré au Washington Post que le chef du renseignement saoudien le prince Bandar bin Sultan n’était pas au courant de l’annulation des-dites frappes. «Nous avons constaté cet état de fait, en regardant CNN, ” a-t-il dit.
En conséquence, l’Arabie saoudite a décidé de suivre ses propres plans qui reposent sur un réseau d’alliés saoudiens qui, en plus au Pakistan, sont: la Jordanie, les Emirats Arabes Unis et la France. France qui va, d’après certaines sources, envoyer des troupes aux …Emirats Arabes Unis.

” Comme les Saoudiens développent leurs efforts pour renverser Assad , les analystes disent que le principal défi est de ne pas infliger des pertes tactiques sur l’armée syrienne , mais d’organiser une force cohérente qui peut coordonner ses actions à travers le pays . En d’autres termes , si Riyad espère réussir là où d’autres ont échoué , il faut obtenir la politique à droite – convaincre les groupes rebelles fragmentées , et leurs clients étrangers de se chamailler , de travailler ensemble à la poursuite d’un objectif commun », l’article écrit .
«Le plus grand problème auquel sont confrontés les Saoudiens aujourd’hui est le même que celui auquel doivent faire face les Etats-Unis, la France, et toute autre personne intéressée à aider les rebelles: la fragmentation des rebelles en groupes s’affrontant pour la domination locale et régionale plutôt que de coopérer pour renverser Assad » a déclaré David Ottaway, chercheur au Centre Wilson qui a écrit une biographie du prince Bandar.
Les militants syriens sont confrontés à de profondes divisions et rivalités ce qui a amené plusieurs d’entre eux à s’allier pour former des armées indépendantes.
Le jeudi , le chef d’Al-Qaïda Ayman Zawahiri qui contrôle les groupes militants les plus forts sur le terrain en Syrie – combattant aux côtés de l’opposition pro-américaine – a exhorté tous les groupes armés à s’unis et pour renverser le gouvernement syrien et mettre en place leur propre système de décision.

Sources: alalam et CounterPsyOps.

Foreign Policy Magazine
Foreign Policy Magazine
Foreign Policy Magazine
Publicités

One Reply to “Syrie: L’Arabie Saoudite ne baisse pas les bras.

  1. A reblogué ceci sur raimanet and commented:
    Chaos, Conflits, Géostratégie, Sommaire, Stratégie et tagué Arabie Saoudite, ASL, Bandar Ben Sultan, Conflit syrien, Pakistan
    ===
    tête de mule !
    ===

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.