actualité stratégique Actualités Arabie saoudite architecture révolutionnaire complexity complot confessions conflit Conflits crise espionnage Exclusif L'art de la confusion Terrorisme utilisation des islamistes par l'Otan

Art de la confusion: Ryad tente de créer une version chiite de “Jobhet Ennosra”

Exclusif: Ce post comporte une information brute de première main, inédite et  non encore passée dans le domaine public.
 
 

Changement de paradigme dans la stratégie sous-traitante de Ryad. Après avoir financé et soutenu des myriades de groupuscules d’obédience sunnite, les renseignements saoudien sous la houlette du prince Bandar Ben Sultan adoptent les techniques avancées de double manipulation et l’ingénierie du chaos en tentant de créer et de financer des groupes chiites militants avec pour objectif de relancer le clivage Sunnites-Chiites dans l’ensemble de l’espace moyen-oriental et au-delà. Avec une seule restriction: ces groupes formés à l’image de Jobhet Ennosra en Syrie devront s’abstenir de mener des action à l’intérieur du territoire de la République islamique d’Iran.

C’est de bonne guerre! Le rapprochement entre Israël et le clan le plus néoconservateur de la dynastie des Saoud a déjà un premier résultat concret: la création d’une Qaïda chiite! Trois groupes inconnus sont ainsi passé à l’action au Pakistan lors de la fête rituelle de Achoura il y a une semaine.

Un plan secret prévoyant la création de points de tension entre les confessions est ainsi à l’œuvre en Afghanistan, en Irak, au Liban, au Pakistan, en Syrie et au Yémen. Des attentats kamikazes ou des actions spectaculaires sont prévus à cet effet selon un agenda bien précis.

La création de groupes terroriste chiites servant les intérêts de l’axe stratégique Washington-Ryad-Tel Aviv est donc la dernière trouvaille en termes d’ingénierie du chaos. Comme les précédents outils géostratégiques basés sur des variantes du Sunnisme, ce nouvel outil risque d’ajouter à la confusion ambiante et créer bien des amalgames.

Un observateur averti de la scène moyen-orientale constatera qu’un plan ourdi et structuré est derrière la fuite des chrétiens d’Orient. Dans les seules villes d’Alep et de Homs en Syrie, plus de 25000 familles chrétiennes d’Orient ont quitté le pays. Idem en Irak où les clivages interconfessionnels sont entretenus à des fins d’hégémonie géopolitique. Ces bouleversements dans la géopolitique religieuse du Moyen-Orient sont trop importants pour qu’ils ne soient le résultat de plans à effet papillon.

En Iran, le pays est encerclé par une série de pièges géopolitiques: Question Balouche au Sud-Est, fausse question de la minorité sunnite, des juifs iraniens, le sort réservé aux autres minorités non visibles, le faux mouvement de la révolution colorée verte avortée, etc. En parallèle, Téhéran subit depuis des années les effets terrible de trains de sanctions internationales superposés. Et désormais, l’Iran se verra accusé de soutenir des groupes terroristes propageant un violent prosélytisme militant dans son voisinage immédiat et au-delà. Voilà qui fera les affaires de Ryad et de Tel-Aviv.

Une Qaïda chiite composée d’étudiants en théologie ayant fréquenté les villes saintes de Qom et de Karbalah financée par le prince Bandar et soutenue par le renseignement israélien? Il fallait bien y penser un jour. Pour Israël, l’important est de voir l’image de l’Islam en tant que civilisation et religion se dégrader davantage aux yeux du reste du monde; pour l’Arabie de la dynastie des Saoud, une Qaïda chiite justifierait une nouvelle guerre sainte contre ce qu’ils perçoivent comme l’hérésie suprême et permettrait de dédouaner le Salafisme et autre Takfiristes de l’accusation de terrorisme. Par dessus ces considérations à portée régionale, les intérêts stratégiques à long terme de Washington dans la région centrale du monde: faire perdurer l’hégémonie et la renforcer dans un effort de contrer puis de paralyser la Chine et la Russie.

Encore une autre ruse digne d’être recensée dans le livre des ruses (Kitâb Al-Hyal كتاب الحيل) ou dans les stratagèmes antiques de Polyen…

Publicités

One Reply to “Art de la confusion: Ryad tente de créer une version chiite de “Jobhet Ennosra”

  1. je pense que c’est trop tard pour cette coalition isaelo sahoudite::les jeux de carte sont connues le poker n’a plus de sens pour le bluffeurs…..chacun sait ce que lautre joue depuis que POUTINE ce trouve a DAMASé on doit jouer carte sur table ;sinon le monde changera de couleurs……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.