Samedi dernier, Pékin a décidé, de façon unilatérale, de mettre en place une zone aérienne d’identification (ZAI). Cette zone s’étend au-dessus de la mer de Chine orientale, et englobe notamment un petit archipel contrôlé par Tokyo, les îles Senkaku, mais fermement revendiqué par Pékin sous le nom de Diaoyu.

La Chine exige désormais que tout appareil s’aventurant dans cette zone fournisse au préalable son plan de vol précis, affiche clairement sa nationalité et maintienne des communications radio permettant de répondre de façon rapide et appropriée aux requêtes d’identification des autorités chinoises, sous peine d’intervention des forces armées.

Suite à cette décision, Lundi, le Japon a convoqué le diplomate chinois, et la Chine a convoqué le diplomate japonais. Un partout, la balle au centre.

Cela dit, notons que l’Empire du Milieu a très bien compris le fonctionnement des médias occidentaux. Si vous allez sur le site Globaltimes, vous vous apercevrez que le ton est donné. Vous trouverez un article, ou une photo de matériel militaire, dans chaque catégories d’articles. Par exemple, vous aurez droit à une dizaine de photos sur le vol inaugural de premier drone furtif chinois.

35248ac3-4c13-4ebb-9cc3-f0e37f2621a3

Drone à mettre en comparaison avec le X-47B US:

e6ca2843-add5-4693-b4bd-d7a189988e3d

De plus, le Liaoning – premier porte-avions de la Chine – vient de prendre la mer, avec son escorte, direction le Sud de la mer de Chine.

Cependant, malgré ce déploiement de forces, deux B-52 américains viennent de traverser la ZAI. Officiellement, cet entrainement était prévu de longue date, et consistait en un décollage de Guam, suivi d’un atterrissage au même endroit. On peut très bien – et ceci sans être parano – présumer que ce vol est une démonstration de force, dont le sous-titre serait: “Même pas peur!”

La question est de savoir ce que va bien pouvoir faire le Japon. Gageons que la réponse risque de ne pas faire dans la dentelle.

Conflits Chine-Japon: L’Empire du Milieu montre les crocs.
Publicités



');

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.