Strategika51

Quel avenir pour le Kenya?

Je me pose une question: Qui a-t-il de plus dangereux pour un pays africain?

1- D’avoir un pays voisin instable politiquement?

2- De découvrir un gisement pétrolier potentiellement énorme sur son sol?

3- D’avoir trois pays voisins instables politiquement – avec l’aide des occidentaux – et d’avoir découvert un gisement pétrolier potentiellement énorme sur son sol?

Je me pose cette question, car cette semaine, une annonce de l’Africa Oil Corporation rend officielle la découverte d’un gisement de pétrole dans le sous-sol kényan. Or, le Kenya possède trois voisins pour le moins instables: la Somalie à l’Est, l’Ethiopie et le Sud Soudan au Nord.

Le Kenya a déjà subi, dans le passé, des attentats attribués à al-Qaïda (pour celui de Nairobi en 1998) et à al-Shabaab pour des attaques à la grenades et l’assaut donné, cette année, sur le centre commercial à Nairobi. De plus, l’actuel président – Uhuru Kenyatta élu le 9 avril 2013 – est en attente de son procès devant la Cour Pénale Internationale (accusé de crimes contre l’humanité durant les violences post-électorales de 2007-2008) qui devrait se tenir le 5 février 2014 et auquel il ne pourra pas se soustraire.

Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, il semblerait que la Vallée du Rift, dans son ensemble, soit potentiellement propice à la découverte de gisements pétroliers. Pour mémoire, ladite vallée s’étend – pour le continent africain – de l’Ethiopie au Mozambique.

Vu que je ne trouve pas de réponse à cette question, je vous la pose, cher lecteurs/lectrices. N’hésitez pas à donner votre avis.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.