The French establishment, one of the most closed oligarchy in the world, is in such despair facing the social protests of the yellow vests movement that it has to:

#1: to depict the social protests as a very dangerous extremist movement with an facist ideological background

#2:  To accuse the yellow vests movement to promote antisemitism

#3: to ultimately consider this social movement as a terror group and act against it accordingly using State repression

The ‘Antisemitism’ is a loose concept the Israeli Prime minister of Israel and French President Emmanuel Macron want to link with Anti-Zionism, which is a Nationalistic ideology.

France is at the crossroads of its history as never before: the risk of a low intensity civil war is real and the French government is unable to change its old policies.

The French people is fed up with taxes, corruption and nepotism and is not interested in ideology. In the other end, the governement and the self-proclaimed pro-Government intellectual elites are using ideology to keep their privileges in a sinking boat.

It is a deja vu? Indeed: once upon time, the hungry crowds of Paris stormed the Bastille!…in 1789, triggering what we know now as the French Revolution and toppling the Monarchy.

The current French Governement is multiplying political and economical mistakes and cashing on the ideology, using it as a thought police State against the angry citizen would not only be the last thing to do but the most dangerous option ever.

France: the Macron Regime Exploits Ideology to Get Rid of the Yellow Vests Movement
Publicités



');

Vous pourrez aussi aimer

27 commentaires sur “France: the Macron Regime Exploits Ideology to Get Rid of the Yellow Vests Movement

  1. sans commentaires :
    chrome-extension://oemmndcbldboiebfnladdacbdfmadadm/http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf

  2. Bande de tisémites !

    Publié le 19 février 2019

    « 80 tombes profanées dans un cimetière juif en Alsace. Le retour de Carpentras, la veille des marches du 19 février à 19 heures – ah les clins d’yeux avec la numérologie ! – contre l’insupportable montée des actes antisémites en France. En clair 74% de plus en 2018 qu’en 2017, nous serine t-on à outrance, le chiffre en effet en soi fait peur.

    Si on le ramène en actes, on passe de 300 à 500. Sachant que l’on comptabilise non pas des actes avérés – c’est-à-dire après enquête – mais comptabilisés en plaintes déposées traitées ET non traitées. Ce qui change un peu le fond des choses, si on part du principe qu’un groupe avec des visées idéologiques spécieuses peut envoyer 200 types dans 200 commissariats déposer 200 plaintes sur 200 faits imaginaires – après tout, ça s’est déjà vu, souvenez-vous, un exemple parmi tant d autres, l’histoire de cette mythomane du RER D.

    Ce chiffre de 74 % … On omet de nous rappeler la forte baisse des actes en question sur ledit sujet en 2016 par rapport à 2015 et 2014. On était alors passé de 800 à … 300 ! Je n’ai pas souvenir en 2016 d’une campagne médiatique sur la baisse magistrale des chiffres liés à la même cause nationale.

    Bref les chiffres quand on n’a pas le thermomètre dans les mains, on les agite quand on veut et on leur fait dire ce qu’on veut.

    Donc 80 tombes profanées. Carpentras, souvenez-vous, même histoire, une marche avec Mitterrand qui défile, Le Pen et les Nazis désignés comme coupables, Plus jamais ça etc. Sauf que Le Pen et le FN, les épouvantails de service, l’enquête le prouva bien plus tard, n’y étaient pour rien.

    Chat échaudé craint l’eau froide …

    Avant les 80 tombes, les tags, l’arbre d’Ilan Halimi, trois abrutis qui aspergent de noms d’oiseaux le pseudo philosophe adepte du racisme envers les noirs, les arabes et les antillais que je ne vous présente plus. Lequel a désigné Soral, l’islamisme et l’extrême gauche comme les coupables de la chose et refuse de porter plainte. Tandis que son compère BHL, toujours dans la nuance, désigne les canaris dans leur globalité comme ayant l’antisémitisme au CŒUR de leur démarche.

    Nous y voilà, BHL a finalement parfaitement résumé le truc culpabilisateur et évidemment mensonger que l’oligarchie nous ressort au moment ou ils n’avaient plus trop de munitions. Le grand débat débile de Macron fait un flop, la liste bidon GJ s’auto-flingue, les canaris ont boudé le cirque Hanouna, les pseudo représentants des canaris un à un se font mettre en slip dans les manifs ou sur les réseaux, les sondages bidons sur la cote de Manu en hausse font se gondoler les gens, bref, rien ne prend.

    Donc antisémitisme et chaud ananas, le tube star maison censé mettre tout le monde non pas d’accord mais au garde-à-vous. L’accusation d’être du côté obscur de la force. Le truc qui met tous les partis d’accord, Madame Le Pen incluse, sur le dos des gueux à qui on fait un cours de morale accéléré. Bande de vilains fascistes, sales chemises brunes, au secours la peste revient, à moi la République !

    Alors tels des petits pois recouverts d’un brassard bleu blanc rouge nos sympathiques et désintéressés élus s’en vont dans les rues chanter les belles valeurs de la République Française, défenderesse de cette communauté que les organes censés la représenter enfoncent chaque jour en la victimisant à outrance pour se faire mousser sur son dos.

    Le quidam de confession juive de base, c’est devenu le dindon de cette farce ripoublicaine. Lui n’aimerait rien tant que vivre paisiblement, il a les mêmes problèmes de pouvoir d’achat que les manifestants en jaune fluo, d’ailleurs il se mêle à eux, normal, c’est un français au même titre que tous les autres. Sauf que CRIF et LICRA en ont décidé autrement, et les gouvernements et chiens de garde merdiatiques tout autant.

    Non, tu n’es pas comme tous les autres, tu es à part parce que de telle confession, d’entrée de jeu ta copie on te donne la moyenne d’office.

    Quelle belle manière que de les désigner, eux qui n’ont rien demandé, comme les chouchous de la maitresse, qu’automatiquement certains cancres vont détester. S’il fallait résumer une désastreuse conséquence de l’instrumentalisation de la judéophobie – passons vite sur la confusion lexicale volontaire avec le terme antisémitisme – ce serait ça. Sous couvert de victimiser certains, parvenir au résultat inverse tout en se faisant mousser sur leur dos.

    Nos Pinocchio s’en vont défiler avec un missel de bien pensance sirupeux et une histoire de la seconde guerre mondiale à colorier sous le bras. Etoiles de David et croix gammées, on n’en sort pas, ils ne le souhaitent pas. Parler d’avant hier permet de taire ce qui en 2019 fâche. Donc marches puis diner au CRIF de la marionnette Rothschild, tweets à foison, grandes envolées lyriques recopiées sur celles des marches précédentes.

    L’ancien conseiller de communication à l’Élysée de François Hollande – pas vraiment un bon si on se penche sur les résultats de la communication de l’ex ! – a parfaitement résumé la pensée de tous ces gens-là au sujet de ces abrutis de crétins racistes qui pullulent le samedi dans les rues de Paris et d’ailleurs. Si on faisait un test de QI chez eux, a confié le petit roquet, ça ne volerait pas haut. La messe est dite, bande de TISEMITES! »

    Christophe Cros-Houplon, le 19 février 2019

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2019/02/19/bande-de-tisemites/

    1. L’antisémitisme, un problème très mineure dans la France d’aujourd’hui
      “…/… France 2018 : 541 cas d’agressions antisémites (dont 358 “menaces”) sur 3,7 millions de faits de délinquances avérés (hors simples menaces)

      Au fait, qui a fourni ces chiffres ? Pas la police, puisqu’en France elle a l’interdiction de procéder à des recensements par confession religieuse. Alors qui ? Eh bien oui, mesdames-messieurs, ces chiffres sont sortis du tiroir des associations de défense de la communauté juive de France, Crif, Licra, connues pour leur défense sans nuances de la politique israélienne (peut-on avoir le détail de ces agressions, svp, histoire de vérifier nos infos, et savoir aussi qui a répertoriés, et comment, et pourquoi, les “358 menaces” ?).

      En réalité (toujours dans la mesure où ces chiffres sont vérifiés), 541 cas d’agressions (dont 358 simples “menaces”), c’est toujours trop, mais juste archi ridicule en regard du nombre d’actes de délinquance répertoriés la même année en France : 3.721.798. …/…”

      Source: https://yetiblog.org/archives/15436

      1. La réalité, c’est que ce problème de l’antisémitisme, instrumentalisé par une classe dominante en perdition, est juste un leurre à couillons pour détourner l’attention de la population des vrais problèmes sociaux du pays. Pendant que nos médias unanimes hurlaient à la recrudescence de l’antisémitisme en France, les revendications des Gilets jaunes, autrement plus cruciales et touchant un nombre infiniment plus conséquent de personnes, passaient au second plan. C’était bien évidemment le but de la manœuvre.

        Mention spéciale à la France insoumise pour avoir participé aussi bêtement à cette instrumentalisation grossière.

        https://yetiblog.org/archives/15436

  3. Extrait de L’HUMANITE LIBERALE du dimanche xyz…

    On en sait plus sur l’attentat du Pont Neuf survenu samedi dernier à l’occasion de l’acte XY des gilets jaunes, et dont le bilan est pour l’instant de 12 morts et 39 blessés dont 6 dans un état critique.
    Alors qu’une centaine de personnes appartenant à la mouvance black blocs franchissaient le pont en milieu de cortège, il semble que plusieurs individus, au moins au nombre de trois -pour ceux qui ont été formellement identifiés- se sont écartés brusquement du cortège après avoir endossés des gilets jaunes et ont balancés de concert des engins explosifs dans la foule dont ils venaient de s’extirper.
    D’après les fragments retrouvés sur le terrain, il s’agissait de grenades à fragmentation d’origine russe, ce qui explique qu’elles ont causé un véritable carnage.
    Plusieurs témoins qui se trouvaient derrière les assaillants ont clairement entendu au moins l’un d’eux hurler : « black bloc son of jews » ( black bloc fils de juif) avant de commettre son geste funeste.
    Dans la confusion dramatique qui a suivi, un groupe de policiers en civil qui se trouvaient opportunément à proximité ont immédiatement dégainé leur arme de service et ont ouvert le feu sur les terroristes, d’autant plus facilement identifiables que tous les black blocs encore debout ici ne portaient pas de gilets jaunes par dessus leurs vêtements noirs
    .
    Cinq personnes en tout ont été abattues, dont trois terroristes dûment identifiés et deux autres personnes qui pourraient ne rien avoir affaire avec l’attentat mais avait le tort de porter un gilet jaune.
    Il s’agirait d’Annastasia Romanov, une journaliste russe opérant pour RT France, et de Tancrède Pastaga, un commercial en vins pétillants qui pour la première fois de sa vie avait quitté sa champagne natale pour venir faire une promenade en bateau mouche sur les quais de la Seine -mal lui en a pris.
    Tancrède Pastaga était également connu sous le pseudo de Pastaga51, un blogueur d’orientation nettement complotiste, et la police s’interroge tout de même sur sa présence en cet endroit à ce moment précis.
    Une sixième personne aurait été blessée dans la fusillade et se serait enfuie. Il s’agirait probablement du frère de l’un des terroriste abattus et dont le corps a été repêché hier soir dans la Seine où il se serait noyé après son action. Le rapport d’autopsie n’est pas encore parvenu pour confirmer la noyade.

    Le président Mac Macron en personne s’est rendu immédiatement sur les lieux de l’attentat en compagnie de sa maman, Madame Mère Mac Macron, du premier ministre Monsieur Philippe Lauguste, et du ministre de l’intérieur, Monsieur Christophe Castoiniais, cela alors qu’une foule de riverains se pressait déjà pour allumer des bougies entre les flaques de sang.
    Il n’a pu prononcer que ces quelques mots à la presse dépêchée sur place : « Que de sang ! Que de sang ! », et a ensuite ajouté : « c’est dingue ! » avant de fondre en sanglot sous l’émotion.
    Madame Mac Macron, la mère du président, a ensuite invité ensoleillement la population à garder son sang froid et à se réconcilier face au nouveau péril jaune sombre qui menaçait le pays.
    Monsieur Castoiniais a ensuite ajouté qu’il ne fallait pas faire de MAUVAIS amalgames car, a-t-il souligné : « les vrais responsables de ce crime, nous les connaissons, ils le savent, et ils savent aussi que nous allons le leur faire payer ».
    Monsieur Philippe Lauguste a alors déclaré que les deux jours à venir seraient consacrés au deuil national et a invité tous les français de bonne volonté à venir soutenir leur gouvernement en défilant dans toutes les villes ce lundi après-midi. A paris, le cortège ralliera la Place de la République à la Concorde où un podium musical sera dressé -on attend Patrick Bruel et Yannick Noah, accompagné par les anciens musiciens de Johnny.
    Pour finir, il a lancé d’une voix forte : « Ce soir, nous sommes tous black blocs, et tous les français le porteront haut et fort sur leur poitrine ». Il est d’ors et déjà possible de télécharger des badges « je suis Black Bloc » sur le site jesuisblackbloc.com.

    Des messages de solidarité ont afflué presque instantanément des chefs d’état du monde entier. Notons en particulier le tweet du président américain Donald Ben Trompen adressé à Monsieur Lauguste : « that’s the style Phil, Myself I feel deeply blackbloc tonight ».
    Le président russe Vladimir Roupine a par contre laconiquement rendu hommage à la journaliste abattue « en faisant son travail ».
    Ils seront sans doute nombreux à se déplacer en urgence pour venir participer au cortège parisien de demain et l’ont peut déjà compter sur la présence de Monsieur Maithénéou, Le premier ministre israélien, et de la chancelière allemande Madame Scheizel. Monsieur Donald Ben Trompen serait déjà en vol pour Paris.
    Demain il est probable que l’ensemble de la communauté internationale fera black bloc contre le terrorisme dans la capitale.

    D’après le communiqué donné hier à la presse par le procureur Moulinavent, les trois terroristes formellement identifiés appartenaient à la mouvance jihadiste et serait revenus récemment de Syrie. Il s’agirait de Lakhdar Lankabout (dont le frère Driss a été repêché dans la Seine) et Khader Kebbab, tous d’origine algérienne, et de Younes Lazebbie, d’origine marocaine.
    Tous venaient de la Villeneuve, un « quartier » de la banlieue de Grenoble, où ils étaient revenus après leur fugue au Moyen orient.
    Une vidéo virale tournée rapidement par Cnews et qui a déjà récolté des dizaines de millions de vue montre l’état de choc et d’inquiétude qui s’est répandu brusquement dans ce quartier après l’attentat.
    Désarroi rendu par le témoignage important de l’Imam de la mosquée de Grenoble -Monsieur youssouf Abourikho- qui a déclaré sur les auteurs de l’attentat :
    « Depuis qu’ils étaient revenus de Syrie, ils n’étaient plus les mêmes. Ils s’étaient coupés la barbe et entretenaient des rapports conflictuels avec tout le monde. Ils mangeaient du porc ostensiblement dans les endroits public et exhibaient des gros saucissons sous le nez des filles. Ils dérangeaient en plus le voisinage toute la nuit en buvant de l’alcool et en chantant la marseillaise et des chansons obscènes à tue-tête. Tout le quartier souhaitait qu’ils partent et nous avions alerté la mairie à ce sujet… Il conviendrait de ne pas confondre tous les musulmans avec ces voyous blasphémateurs ; assez d’amalgame !».

    Il reste beaucoup d’interrogations sur le déroulement de cet attentat. En premier lieu pourquoi les terroristes ont pu défiler sous le nez des policiers deux heures durant -ils avaient rallié le groupe des black blocs dès le départ du rassemblement place de l’étoile- sans que les forces de l’ordre ne remarque quoi que ce soit d’anormal.
    Interrogé à ce sujet par Jean Séraphin Bourrin sur BFM ce matin, le célèbre expert en sécurité Alain Bouzeux a insisté sur le fait qu’il fallait faire la part des choses.
    « J’en ai parlé avec plusieurs officiers qui opéraient sur les lieux » a dit Monsieur Bouzeux : « Rien ne différenciait ces gens des autres black blocs. Ils étaient aussi vêtus de noir sans gilet jaune et portaient à la main des battes de base-ball comme les autres. Sur l’une des vidéos prise en cours de cortège on les voit nettement s’associer aux autres pour détruire la vitrine d’un commerce ».
    « En ces conditions, la police n’avait aucune raison de les arrêter ». a conclu Monsieur Bouzeux, en rappelant toutefois que les policiers ont quand même réagi avec célérité quand ils ont enfin compris ce qui s’était tramé à l’insu de leur plein gré.

    Une position qui ne convainc guère certains proches des victimes, lesquels, en plus de leur douleur, ont déjà fait part de leur scepticisme et de leur colère sur les réseaux sociaux.
    « Pour moi c’est clair. Ces pourris marchaient quelque part avec les lépreux ! » a par exemple déclaré Madame Yael Gemlakraut, une gérante de fond d’investissement qui a perdu sa fille Clara, âgée d’à peine vingt ans, partie manifester avec son petit ami black bloc Jean-Adrien, un camarade de science po lui aussi tué par la même grenade.
    « S’ils avaient tiré dans le tas dès le départ comme ils le méritaient, les petits black blocs ne se seraient jamais sentis obligés d’aller manifester avec ces gueux, et nos bébés seraient encore en vie. J’ai la haine ». a-t-elle ajouté, définitive.
    Le père de feu Jean-Adrien Deguelmann, Simon Deguelmann, un agent immobilier du huitième arrondissement, a lui fait part de son intention de fonder une association avec Madame Gemlakraut afin de demander des comptes au gouvernement.
    L’association s’appellera « RIP nos amants du Pont Neuf ».
    « Nous devons tous nous souvenir pourquoi et à cause de qui nos enfants sont morts . » a dit Monsieur Deguelmann avec dignité. « Il y a des poux nuisibles à exterminer dans ce pays et nous savons de quelle couleur est leur gilet de peau. Moi aussi j’ai la haine .» A-t-il épilogué.

    En tout cas, Votre Serviteur et toute l’équipe de l’Humanité Libérale sera demain black bloc avec vous de la République à la Concorde, en passant par la chapelle ardente du Pont Neuf.
    Autant pour se recueillir face à cet événement tragique que pour vous informer. Comme nous avons toujours su le faire.

    Donatien Lazeby
    Rédacteur en Chef.

    Pour aller plus loin (Ils sont jeunes et beaux et ont des idées à revendre. Il est sûr que ceux-là ne s’effondreront pas quoi qu’il arrive. Alors arrêtez de bramer !).

    https://www.breizh-info.com/2019/02/15/112298/gilets-jaunes-acte-xii-la-menace-antifa-video

      1. @strategika51 et Vous toutes et tous,

        Cela fait plus de trois semaines que de partout, sortent des analyses correctes, précises, démontrant les manipulations. Depuis trois semaines, un nombres incroyables de post sur tous les réseaux préviennent qu’un “repli stratégique” est plus qu’urgent.

        Que se passe-t-il? les GJ imaginent-ils que ces analyses sont de la contre-information au profit du régime?
        Ce site et des dizaines d’autres, affichent les manipulations, expliquent ce qui est mis en place et…. RIEN!!!

        Pour les connaisseurs un véritable “Target fascination”: à fond vers la “cible” sans se rendre compte que l’on va exploser avec elle!!!

        Dites moi ce qu’il en coûterait de rentrer chez soi, reprendre sa petite vie quelques temps, sans perdre l’idéal ni sa préparation personnelle. De “laisser pisser” le mouton (Rothschild il s’entend) le temps de voir le régime plonger dans la perplexité et de mettre en route toutes les promesses intenables pour lui?

        J’en ai étudié des crises, décortiqué les modes opératoires, les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces mais là, avec l’internet, whatsapp, twitter, les portables et les vitesses incroyables de propagation du renseignement: RIEN!!!

        Faut-il des codes pour établir le “no fake”?

        La force d’une résistance est d’être insaisissable et donc une architecture cloisonnée est un plus. Mais bon sang, lorsqu’il est impératif de faire un repli et marquer un temps de reconditionnement, cela doit passer “fort et clair” à toutes les entités et le mouvement doit être exécuté en un même temps!

        Les réseaux internet vont très certainement connaître plus que des instabilités car il est important pour le régime de casser les coordinations. Donc un résistant prévenu en valant deux, soyons inventifs!

        Bien à Vous et aux Vôtres,

        Marc Edmond

        1. Il n’y aura pas de repli des Gilets Jaunes!
          Les Gilets Jaunes c’est la matérialisation du Feu de l’Intelligence!
          Et le Feu lorsqu’il avance, ne se soucie nullement de ce qu’il rencontrera sur son passage, lui, il s’installe, il brûle ce qui doit être brûler, il brûle ce qui n’est que mensonge, il brûle ce qui n’est pas intelligent naturellement, il avance, inéluctablement, et ne regarde pas en arrière, ni en avant, le Feu de l’Esprit ne se pose pas de question, il ne se rétracte pas; ce mouvement des Gilets Jaunes, intrinsèquement, est déjà parfait en soi, rien à redire; aucunes stratégies rationnelles extérieures, cogitations futiles intestines, ne pourront y faire quoi que ce soit, sinon tenter d’y résister en voulant soi-disant améliorer les choses, alors qu’il n’y a rien à améliorer!

          Alors restons tranquille, tout est déjà parfait!

          Les tergiversations, les contorsions, les démangeaisons des sionistes, leurs opérations bidons éculées à l’os, ne serviront en réalité, qu’à les mettre à nus davantage, qu’à les dévoiler, absolument; laissons-les se donner la mort eux-mêmes, laissons-les s’enfoncer; laissons les morts enterrés les morts!

          Ce qui se passe, ce n’est pas “rien”, c’est déjà “tout”, la perfection; le seul repli sera pour les magouilleurs, et leur tentative désespérée de renverser ce Feu ne fera que l’attiser davantage!

          Plus ils souffleront sur le feu, plus ce feu les consumera!

          Alors confiance! Tout ce fait déjà à la perfection!

        2. Tout à fait d’accord avec vous. Je le pensais depuis janvier qu’il faudrait préparer une stratégie adaptée et percutante mais comme vous dites, impossible de d’en discuter sur les pages GJ…

        3. Oui ayaya! Yahvé, MaitreYa et Yaldabaoth serait parfaitement d’accord aussi!

          À notre tour, nous pourrions, par exemple, mettre aussi en place, nous les Gilets Jaunes, comme les sionistes, œil pour œil, dent pour dent, des opérations bidons appelés ici “stratégies adaptée et percutante”, et répliquer comme des abrutis!

          Que des sionistes, se faisant passer pour des Gilets Jaunes exécuteraient ou s’empresseraient d’orchestrer à notre place, en nous balançant l’événement “adapté et percutant” sur le dos, nous les Gilets Jaunes!

          Ce n’est pas ce qu’ils font déjà!

          Mais il y a un bémol ici, il y a de moins en moins d’abrutis chez les Gilets Jaunes!

          Je crois que les Gilets Jaunes ne mangent pas de ce pain-là!

          Ils sont plutôt au diapason avec d’autres résonnances!

          Poutine est un sage, les néonazis à Kief, et l’Occident atlantiste et européiste, les mondialistes aussi, aimeraient bien et voudraient bien aussi que la Russie sorte de ses gongs, et réagissent bêtement comme des abrutis à leurs affronts “gros-bras”, “grandes gueules”, “gros pénis”, menaces et débilités psychopathiques…, mais voilà, il y a un hic ici, Poutine est un sage, et il les laisse s’époumoner seuls, se démanteler seuls, se démerder seuls, prêcher dans le désert seuls; il les laisse à leur folie furieuse, seuls dans leur coin, ronger leurs freins et se consumer du ridicule!

          Je crois que les Gilets Jaunes sont au diapason de Poutine, ils sont constitués d’une même intelligence, et qu’ils seront d’instinct, et d’intelligence ou intuitivement, faire aussi la part des choses, et qu’ils feront spontanément ce qu’il faut!

          Les magouilles c’est pour les sionistes!

          Les Gilets Jaunes n’en ont pas besoins!

          Ils ont le Cœur Gros comme la France, et Gros comme le Monde, alors que faire de petites magouilles de sionistes…rien de rien! Ils n’en ont rien à foutre!

        4. Les Gilets Jaunes se contentent d’être là, avec leur Cœur, dans les rues de France, sur les ronds-points, à tourner en rond, avec la Trompette “Trump” et les tambours d’un renouveau, autour de la Babylone française, et sans magouilles fallacieuses, cette Babylone sioniste, s’écroulera d’elle-même!

          Et les colonnes du temple maçonnique s’effondreront!

          Et le Temple du Cœur sera reconstruit chez tous les Hommes!

        5. “Un mouvement sans direction et ouvert à toutes influences et manipulations est toujours perdu.”

          Le mouvement a une direction claire: exister et perdurer pour neutraliser le pouvoir en place (le RIC comme mot d’ordre accepté par tous) afin de remettre à terme l’humain au centre (justice économique et sociale).
          Le mouvement est extrêmement difficile à influencer ou manipuler, du fait même de son absence de structuration et de tête.

          Le mouvement est d’origine spontanée, il est de nature vitale, l’enjeu est la survie. Seul un massacre à grande échelle pourra le perdre.

  4. /…L’établissement français, l’une des oligarchies les plus fermées au monde, est dans un tel désespoir face aux protestations sociales du mouvement des gilets jaunes qu’il doit:

    # 1: dépeindre les manifestations sociales comme un mouvement extrémiste très dangereux avec un fond idéologique fasciste

    # 2: Accuser le mouvement des gilets jaunes pour promouvoir l’antisémitisme

    N ° 3: considérer ce mouvement social comme un groupe terroriste et agir en conséquence en recourant à la répression de l’État

    L’antisémitisme est un concept vague que le Premier ministre israélien d’Israël et le président français Emmanuel Macron veulent associer à l’antisionisme, qui est une idéologie nationaliste.

    La France est plus que jamais à la croisée des chemins de son histoire: le risque d’une guerre civile de faible intensité est réel et le gouvernement français n’est pas en mesure de changer ses anciennes politiques.

    Le peuple français en a marre des impôts, de la corruption et du népotisme et ne s’intéresse pas à l’idéologie. À l’autre extrémité, le gouvernement et les élites intellectuelles pro-gouvernementales autoproclamées se servent de l’idéologie pour conserver leurs privilèges dans un bateau en perdition.

    C’est un déjà vu? En effet: il était une fois, la foule affamée de Paris prit d’assaut la Bastille! … en 1789, déclenchant ce que nous appelons maintenant la Révolution française et renversant la monarchie.

    Le gouvernement français actuel multiplie les erreurs politiques et économiques et tire profit de l’idéologie; l’utiliser comme un Etat policier contre le citoyen en colère serait non seulement la dernière chose à faire, mais l’option la plus dangereuse de tous les temps…./

    /…C’est un déjà vu? En effet: il était une fois, la foule affamée de Paris prit d’assaut la Bastille! … en 1789, déclenchant ce que nous appelons maintenant la Révolution française et renversant la monarchie…/

    La foule affamée de l’époque révolutionnaire française en 1789 ne fut pas réellement l’auteur du “coup d’état” monarchique!

    Ceux qui ont orchestré la famine, du moins l’ont aggravée, et conséquemment affamé la foule, le peuple, même si la nature et les récoltes de l’époque n’étaient pas très productives, sont les ancêtres sionisés, franc maçons, et petits bourgeois, et pseudo-élites, du macronisme d’aujourd’hui!

    En fait, avec la Monarchie en France, c’était le Christ, le Principe de l’Amour qui régnait sur la France à travers le Roi: lieutenant du Christ!

    Et lorsque le Christ règne, toujours, naturellement, c’est le peuple qui règne avec le Christ sur le trône de France!

    Le Roi, c’est le Roi Soleil: un Gilet Jaune d’aujourd’hui!

    Là, c’est le retour du pendule, le retour du peuple, le retour du Christ, le retour des lieutenants du Christ, le retour de Jeanne D’Arc, le retour des Gilets Jaunes, le retour du Soleil en France où les ténèbres qui se sont emparés du pouvoir, n’auront pas d’autres choix, que de se résorber, pour enfin disparaître, c’est inéluctable!

    Rien ne résiste à la Lumière, au Feu, à l’Esprit, aux “Christs”; où les Français si vous voulez, sont des millions de “Christs” en marchent!

    1. Merci pour la traduction Pierre !

      En effet, la révolution française comme celle, bien plus tard, Bolchévique, fut orchestrée par les ancêtres que le régime Macron défend même a dire le nom (Frazer aurait trouvé cela intéressant d’un point de vue religieux primitif cf. Le nom et le sacré).

      Quelle sorte de nouvelle dictature est-ce ? Cela depasse “1984”…
      Ça se dirige droit au mur !

      Les djihadistes de Syrie sont en train d’être rapatriés et vont être utilisés pour frapper deux coups en un. Un premier Transall a atterri hier.

      J’avoue ne plus reconnaître ce qu’est devenu ce pays depuis les derniers trois présidents marionnettes.

      Une operation avec nom de code est techniquement une opération de type militaire. Où veut en venir ce régime ?
      On dit souvent que les francais sont des veaux dixit De Gaulle mais il faut pas oublier qu’il y a toujours eu cet esprit rebelle chez certains.

      C’est l’impunité. Ils instrumentalisent la justice depuis longtemps et veulent maintenant étouffer tout avis contraire.

      La taxation comme arme de répression est contraire à l’esprit de la déclaration des droits de l’homme.

      L’heure est grave !

    2. Autrement dit, tout ce qui se passe dans ce monde, c’est une guerre à mort des ténèbres, de l’obscurité, de l’ignorance, du mensonge…. sur la Lumière, sur l’Esprit Universel, sur le Christ, sur le Principe de l’Amour, sur la Vérité, sur l’Intelligence, sur la Réalité!

      Les antis ceci, les antis cela, les pros ceci, les pros cela, le diviser pour mieux régner, la dualité, les luttes, les combats, les guerres, le chaos, les sanctions, la concurrence, les partis, les groupes, les religions, les ethnies, les cultures, les dogmes, les idéologies, la corruption, le mensonge…c’est l’affaire du prince de ce monde…Satan, Jéhovah, Yahvé, MaitreYa, Yaldabaoth, Lucifer, Ahriman, Sanat Kumara, le Diable, le Démon, l’Archonte, le Dracos…

      1. En fait, cette guerre à mort, c’est l’ancien monde de prédation face au nouveau monde du Principe de l’Amour Authentique, de l’ancien monde de l’ancien testament de notre bible, du “œil pour œil, dent pour dent”, face au nouveau monde du Nouveau testament, du “ne fait pas à l’autre, ce que tu ne voudrais pas que l’autre te fasse, car ce que tu fais au plus petit des miens, c’est à moi que tu le fais!”

        C’est une guerre de la dualité de l’ancien monde, face à l’Unité de l’Amour Authentique Retrouvé du Nouveau monde!

        Et Satan et toute sa clique d’adorateurs du veau d’or, qu’il soit noir ou jaune, ou religieux, ou ésotérique, ou scientifique, ou idéologique, ou monétaire, ou financier, ou politiquement correct,…ne pourra que s’effacer devant ce Feu de l’Amour qui envahit et s’installe partout sur ce monde, à travers le mouvement des Gilets Jaunes, à travers le mouvement Trumpiste du peuple états-unien, à travers le combat des syriens sur l’envahisseur sioniste, à travers l’appui du peuple vénézuélien pour soutenir Maduro, à travers la résistance des hongrois à l’envahisseur immigrationiste Soros, en Italie, au Québec, en Haïti, à Cuba, en Russie, au Donbass, en Crimée…ce mouvement global de l’Intelligence de la Lumière, de ce Feu Primordial, déferlera sur l’ensemble de notre monde, et nous assisterons tous à sa Résurrection, comme à notre propre Résurrection!

  5. traduction :
    France: le régime Macron Utilise Idéologie pour se débarrasser du gilet jaune
    par Strategika51
    L’établissement français, OND de l’oligarchie la plus fermée du monde, est dans un tel désespoir face aux protestations sociales du mouvement des vestes jaune qu’il doit:

    # 1: pour représenter les protestations sociales comme un mouvement extrémiste très dangereux avec un arrière-plan idéologique facist

    # 2: Accuser le mouvement des gilets jaunes pour promouvoir l’antisémitisme

    # 3: à considérer en fin de compte ce mouvement social comme un groupe terroriste et d’agir contre elle en conséquence avec la répression de l’État

    Le « Antisémitisme » est un concept lâche le Premier ministre israélien d’Israël et le président français Emmanuel Macron veulent faire le lien avec Anti-sionisme, qui est une idéologie nationaliste.

    La France est à la croisée des chemins de son histoire comme jamais auparavant: le risque d’une guerre civile de faible intensité est réelle et le gouvernement français est incapable de changer ses vieilles politiques.

    Le peuple français est alimenté avec des impôts et ne sont pas intéressés par l’idéologie. Dans l’autre extrémité, le governement et les élites intellectuelles progouvernementales autoproclamés utilisent l’idéologie pour garder leurs privilèges dans un bateau qui coule.

    Il est déjà vu? En effet: une fois sur le temps, les foules affamées de Paris ont pris d’assaut la Bastille … en 1789, ce qui déclenche ce que nous savons maintenant que la Révolution française et renverser la monarchie!.

    Le gouvernement français actuel multiplie les erreurs politiques et économiques et sur l’idéologie encaissant, en utilisant comme un Etat policier de la pensée contre le citoyen en colère ne serait pas seulement la dernière chose à faire, mais jamais l’option la plus dangereuse.

    1. Merci Roc !

      La dérive du régime est totale.
      Ils viennent de lancer un nom de code à une opération en cours.

      En d’autres mots, ils considèrent les sans-dents comme des ennemis de l’intérieur !

      Hallucinant mais vrai !

  6. La psy-op se confirme. Les actes de profanation se multiplient à point nommé comme pour donner raison à la dénonciation d’une dérive nazie du mouvement de contestation du pouvoir. Bien que le patron de la DGSI ne souhaite pas faire d’amalgame, il est fait à mots à peine couverts et à coups d’allusions et de sophismes dans la presse. Tout gilet jaune est sommé de faire allégeance en professant publiquement sa désolidarisation d’avec l’antisionisme et non plus seulement l’antisémitisme pour ne pas devenir suspect par défaut. Les grandes manifestations nationales sont aussi l’occasion de tuer toute critique du régime en place.

    1. Cette opération en cours a un nom de code et fera date.
      C’est une opération psychologique enfonçant le clou et confirmant les pires thèses dites conspirationnistes.

      Cela prouve que ce gouvernement n’est pas souverain et qu’il a fait allégeance à une entité étrangère.

      Nous, observateurs accusés d’être des conspirationnistes, venons de gagner définitivement.

      P.S : 1. le site est instable.
      2. Des lecteurs anglophones veulent comprendre ce qui ce passe actuellement en France.
      3. Il y a des fonctionnalités qui ne sont pas stables. C’est temporaire.

      Pas moyen aussi de se défaire de la pub.

      Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.