Analysis

Peut-on sauver le climat avec ceux qui le détruisent ? (Investig’Action)

Publicités

2 Replies to “Peut-on sauver le climat avec ceux qui le détruisent ? (Investig’Action)

  1. Cher(e)s Vous,

    Je suis heureux de voir les nombreuses actions collectives pour lutter contre la pollution!
    Lier pollution et climat est déjà une très grave erreur et pour ceux qui savent “ce qu’ils font” il s’agit d’une lourde faute.
    Pourquoi? Parce que le réchauffement climatique trouve son origine dans des cycles et des phénomènes qui dépassent le niveau terrestre.

    Faites les recherches, toutes les planètes du système solaire sont en train de se réchauffer et pourtant, comme j’aime à le dire, le Neptuniens et les uraniens, ne roulent pas en 4×4 et n’ont pas développé d’industrie lourde et dévoreuse d’énergie fossiles.
    Ceci étant postulé, il apparaît que des motifs obscure et très lucratifs poussent à faire croire en cette fadaise que l’humanité est responsable du réchauffement.

    Comprendre ces motifs est une démarche bien plus importante et participe à l’ouverture des consciences.
    Maintenant, un combat global contre les pollutions, quelles qu’elles soient, est un objectif pour toute l’humanité et à bref délai.
    Je le répète probablement, depuis 1957 puis en 1977 ensuite en 2008 les multiples annonces de “oil peack à moins de 20 ans” ont juste permis de rafler des milliers de milliards de $, l’objectif : faire de l’argent sur la peur.

    Réchauffement climatique, montée des océans, disparition d’espèces ( pas de découvertes surtout) faire un grand passage au vert (couleur du dollars) et bien oui, la peur encore.

    Vous parle-t-on d’un éventuel pivot de l’axe de rotation terrestre? vous a-t-on parlé des inuits qui constatent que leur voûte céleste et leurs déplacements du soleil s’est modifié?

    Etre conscients que nous sommes des poussières dans l’infini, que d’un pivot d’axe de 30° ou 45°et ce sont des milliards d’humains qui disparaîtront avec leur civilisation et des milliards de mètres carrés de terres qui reviendront sécher ou fondre au soleil avec, peut-être, quelques rescapés d’un nouveau déluge.

    Lutter contre les pollutions oui, des milliers de fois oui à l’unique condition que ce soit pour une planète plus propre et une vie dans un biotope riche et nourrissant.

    Aussi longtemps que les mensonges perdureront avec leurs cortèges d’incohérences,personne ne prendra au sérieux les problèmes écologique et environnementaux.

    Nous sommes tous, par nos consommations, une partie de la pollution. Se tourner vers une décroissance personnelle en est une grande solution. Les petites gouttes font les océans, les petits gestes pour la planète la sauvent.

    Bien à Vous,

    Marc Edmond

  2. Les problèmes environnementaux sont eux par contre bien pollués par l’activisme militant gauchiste.
    Leur obsession de lutter, s’engager, combattre, se donner une posture pour s’élever au-dessus des autres rend toute réflexion et politique sérieuse totalement vaine.
    Le pseudo-réchauffement climatique, qui permet au passage de réduite drastiquement la consommation des équipement de chauffage, mais passons, représente la point émergée de l’iceberg fondu qui flotte dans leur tête.
    Ce Collon et les autres ne voient donc-t-ils pas qu’ils se retrouvent à la même table que Macron et les mondialistes ainsi que toutes ces ONG qui, si elles sont non-gouvernementales, sont donc……? Supragouvernementales, donc mondialistes….

Leave a Comment/Laisser un commentaire