Analysis

L’affaire Huawei s’aggrave

On a cru un instant que la mesure l’emporterait dans la crise opposant Washington à Beijing autour de l’affaire Huawei, cachant à peine une guerre technologique majeure entre les deux puissances mondiales. Il n’en est rien.

Le Canada, pays vassal de Washington, se prépare à extrader la responsable financière de Huawei Meng Wanzhou vers les États-Unis sans aucune charge réelle.

Les représailles de Beijing ne se sont pas fait attendre : les deux canadiens arrêtés en Chine sont officiellement accusés d’espionnage et risquent de passer le reste de leur vie en prison.

Les contremesures économiques et commerciales ne vont pas tarder. Le boycott est une arme de choix.

En attendant, Huawei continue sa pub, adaptée aux derniers développements de la géostratégie mondiale :

Publicités

9 Replies to “L’affaire Huawei s’aggrave

  1. Ping : My Homepage
  2. Pratique Yankee devenu tristement ordinaire, qui consiste à faire de la Justice un outil devenu indispensable dans les négociations économiques, nous avons eu largement notre part (BNP, Alsthom, et bien d’autres moins visibles.
    Seule différence, la Chine de Xi Jinping n’a rien à voir avoir la France de Sarkozy, Hollande ou Macron, tant par la puissance du pays que la compétence et le niveau des dirigeants.

  3. je suppose que prendre en otage cette dame c’est un peu comme kidnapper la fille d’un noble de haut rang du temps des Qing, çà doit faire remonter à la surface des souvenirs humiliants

  4. Huawei ? On trouve ce nom associé à un jeune américain de Singapour qui s’est “suicidé à la porte de sa salle bain en se pendant”. Il faisait des recherches en liaison avec Huawei…bon un type de 95 Kg qui se pend à la poignée de la porte de sa salle de bain …. ???? Huawei c’est aussi des relations avec la communauté corse du Cambodge. Hasard ? réponse: Non

  5. les deux canadiens arrêtés en Chine sont officiellement accusés d’espionnage et risquent de passer le reste de leur vie en prison.
    apparemment n’en arrêter que deux n’était pas suffisant !

Leave a Comment/Laisser un commentaire