Analysis

L’OTAN sous le choc! Un submersible Russe B-265 Krasnodar armé de missiles de croisière Kalibr aperçu près du détroit du Bosphore (eng.)

Publicités

13 Replies to “L’OTAN sous le choc! Un submersible Russe B-265 Krasnodar armé de missiles de croisière Kalibr aperçu près du détroit du Bosphore (eng.)

    1. intéressant cette thèse :
      ” les blocs russe et chinois …. car il est de leur intérêt de faire durer l’emprise des sionistes sur le bloc occidental, qui est son principal facteur d’affaiblissement, jusqu’à leur victoire finale, à la suite de laquelle il ne fait pas de doute qu’ils se débarrasseront des sionistes. ”
      mériterait a elle seule toute sorte de développements !

      1. @roc @ Anonyme,

        Les blocs russes et chinois ont été victimes de la bête, ils ne doivent leur survie qu’au fait qu’ils connaissent leur Histoire et ne se sont jamais laissé raconter les balivernes.
        Ils ont gardé leur réflexes reptiliens et une fois l’effet de surprise passé malgré l’ampleur des attaques, au lieu de rester prostrés, ils ont menés la contre offensive en se rappelant l’Histoire.

        Quelqu’un a dit un jour, pardonnez-moi de ne pas retomber sur son nom, que “les journalistes d’aujourd’hui constituaient l’Histoire de demain”. Imaginez-vous la falsification de la réalité???

        Effectivement, russes et chinois en savent bien plus sur les faux drapeaux que la bien-pensance ne peut l’imaginer et laissent les scénarii sordides se dérouler pour en tirer toutes les protections pour leurs nations.

        L’essence même de nos “sites favoris” est de préserver la réalité des faits (partage en direct de l’information), les recherches de documents certifiés (qui valident l’information pour en faire du renseignement) et l’amplification sans cesse croissante des remises en question sur base avérée afin d’ouvrir les consciences.

        Le but avéré de la ré-écriture de l’Histoire et plus précisément de l’Histoire nationale est la perte d’identité, de patriotisme, de cultures régionales afin de réaliser le sombre dessein du N.O.M. de fondre les masses dans un même moule voire d’éliminer ce qui sort du rang.

        Dernière en date:

        https://www.lepoint.fr/societe/programme-scolaire-la-bataille-de-verdun-evincee-les-elus-s-indignent-24-03-2019-2303466_23.php

        Ils nous ont fait le coups des commémorations, l’ Héroïsme des derniers poilus, des graaaaands discours pendant 365 jours pour en arriver là…

        Bien à Vous et aux Vôtres, Paix sur vos terres

        Marc Edmond

  1. Je regrette un peu le titre accrocheur…

    Il serait plus judicieux de noter que ce sub n’a pu franchir le Bosphore qu’après information officielle de la Turquie, garante de l’application du texte de Montreux sur le régime des détroits.

    Je constate par ailleurs que ce B-265 semble avoir l’habitude de titiller les moyens de surveillance de l’OTAN (mais comme c’est Sputniknews qui l’écrit, ça ne peut être que désinfo, non ?) :
    https://fr.sputniknews.com/international/201710251033603850-sous-marin-russe-poursuite-porte-avions-us-mediterranee/
    https://fr.sputniknews.com/defense/201810111038465865-sous-marin-krasnodar-trou-noir-mer-noire/

    Cordialement
    BDPE

  2. Perception collective des “couches-culottes” !
    Qu’importe les supputations de submersibles traquées et de surveillance aérienne : la question n’est pas qui traque qui – c’est simplement le jeu -, mais qui finalement se fera avoir. Le matériel ne compte pour ainsi dire pas, l’important étant d’abord ce qu’il se passe dans le cerveau du gars d’en face. C’est comme ça que ça se passe et dans le cas présent, le fait est là : point.

  3. Le détroit du BosphoreBosphore, comme tout détroit, est considéré comme eaux internationales. Il n’y a donc pas matière à s’étonner.

    1. Ce que cette chaîne YouTube pro-russe (?) omet ou oublie de souligner est que ce submersible était traqué depuis plus de trois mois par l’OTAN et lorsqu’il a fait surface près du détroit du Bosphore, les systèmes de détection des ASW (Antisubmarine warfare) occidentaux et autres juraient qu’il se trouvait près du cercle arctique…
      Donc il n’ya pas que les avions russes qui passent inaperçues cachés sous des Antonovs.
      Un sous-marin, on croit qu’il est au nord de la Baltique et on le retrouve près d’Istanbul!

      1. @Startegika51,

        Bonne mère, ça y est, les russes ont inventé le sous-marin quantique!!!

        Bien à Vous et aux Vôtres,

        Marc Edmond

    2. Non, tous les détroits n’ont pas le statut d’eaux libres internationales. Il existe des cas spéciaux, comme celui-ci géré par la Convention de Montreux qui ne permet le libre passage qu’aux navires de commerce et ce en temps de paix. les seuls navires des marines de guerre qui peuvent y transiter librement sont ceux des riverain de la Mer Noire ; les autres sont soumis à conditions. (autre cas spécifique, le détroit de Kertch)

  4. Ils sont peut-être choqués de voir un membre de l’OTAN faire ostensiblement défection ; mais surtout, de ne pas avoir pu détecter d tout l’engin avant qu’il surgisse des flots juste à quelques encablures de leurs propres navires de l’OTAN. Qui peut le plus peut le moindre.

  5. Cher(e)s Vous,

    La Russie est un état riverain de la mer noire, le B265 KRASNODAR est un sous-marin russe, qui navigue de jour en surface entre méditerranée et mer noire, what else? Ben oui Sébastopol c’est russe aussi!

    https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/51_Bilener.pdf

    NB: KRASNODAR c’est une ville du sud de la Russie, ce grand pays qui couvre 9 fuseaux horaires continus.

    Bien à Vous et aux Vôtres,

    Marc Edmond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.