Analysis

Libye : des agents français et européens armés fuient la Tripolitaine ou comment les rats quittent le navire

La Tunisie a arrêté deux groupes armés de mercenaires européens armés fuyant la Libye dont un groupe de français portant des passeports diplomatiques et des armes de guerre.

Selon le ministère tunisien de la défense, le premier commando, composé de 11 personnes de différentes nationalités européennes dont des Allemands, a tenté de franchir la frontière maritime, dimanche 14 avril 2019, via des zodiacs. Tous ses membres ont été arrêtés à Djerba.

Il s’agissait d’une opération d’exfiltration commando classique.

Le second groupe est composé de 13 Français armés et dotés de matériel de communication cryptée. Ces derniers ont été arrêtes à bord de voitures à immatriculation spéciale (couleur rouge donc diplomatique) en provenance de Libye.

L’ambassade de France en Tunisie gérée par la DGSE, a tenté très maladroitement de maquiller les fait et les présenter comme un simple déplacement de diplomates à Ben Guerdane…avec des soudards tatoués armés de fusils de sniper, des charges d’explosifs C4 et des grenades ! La version ne passe pas du tout.

En réalité, après le retrait des forces US près de Tripoli, les agents de subversion/sabotage français et est-européens n’avaient plus d’autre marge de manoeuvre que de fuir la Libye vers la Tunisie.

Pour le journaliste libyen Abdallah El-Kebir, spécialisé dans les questions de défense, le groupe français ne faisait pas pas partie du dispositif de la sécurité de l’ambassade de France en Libye mais assurait le soutien technique aux troupes du maréchal Haftar à Ghariane où est basé un centre d’écoute géré par la DGSE.

Tripoli fut hier la cible d’un pilonnage aux roquettes ayant causé beaucoup de morts parmi les civils tandis que les forces du Maréchal Khalifa Haftar continuent leur avancée vers Tripoli pour y déloger le Gouvernement d’entente nationale dirigé par Fayez Al-Serraj. Ces combats auxquels participent des dizaines de milices soutenus par des avions de combat de location provoquent la fuite des militaires, mercenaires et agents occidentaux de la Tripolitaine.

Pour un analyste libyen représentant un cabinet de gestion du risque Allemand (une devanture pour une antenne d’observation) la Libye est un Eldorado petrolier, le premier pays pétrolier d’Afrique, dans lequel tous les pays occidentaux tentent d’y avoir des miettes mais il semble que les rats quittent le navire, échaudés par le précédent de l’assaut sanglant contre le consulat US de Benghazi en 2012 mais egalement par la violence des combats en cours autour de Tripoli.

Publicités

14 Replies to “Libye : des agents français et européens armés fuient la Tripolitaine ou comment les rats quittent le navire

  1. Votre nouveau système de présentation est illisible. Merci d’améliorer l’ordinaire!

  2. Je n’y comprend plus rien, pour qui travail Haftar ??

    La France/Angleterre ( et donc toute la clic impérialiste ) , ou bien pour la Russie ?? Voir pour la Libye ?

    Quand est il de Saïf Al Islam Kadafhi ? soutien t’il Haftar également ?

    I am lost !!

    1. Et comment ne pas s’y perdre puisque les ennemis d’hier sont devenus les alliés d’aujourd’hui. J’y reviendrai.
      Le temps que je me débarrasse des mines qui essaiment le site.

        1. être des deux coté pourrait a première vue être considérer comme une preuve d’excellence dans l’art stratégique mais là cela me semble plutôt être synonyme d’incapacité a se décider .
          quelque soit le camp gagnant le régime macron sera parmi les perdants car jeter par le camp gagnant qui n’en aura alors plus besoin il aura été l’idiot utile de l’histoire !

      1. C’est une technique ancestrale juive ! Prenant l’exemple du paysage politique français, de la FI en passant par le RN et LR, tout ces partis sont infester par des agents sionistes, peu importe qui remportera les élections, la juiverie gardera la main et s’adaptera !

  3. Je crois que les occidentaux ont sous-estimé les Libyens, ils n’ont dû pas connaître l’histoire de Omar Al Mokhtar.

    Sinon je remarque que les Allemands sont dans tous les coups fourrés pour un pays neutre c’est louche.

    1. L’Allemagne n’est pas un pays neutre. Ses services sont aux premières loges et sont les premiers sous-traitants des services spéciaux US.
      Les Allemands sont très actifs en Libye, au Sahel et en Syrie.

      1. Mais pour l’opinion publique en général l’Allemagne n’est pas censé faire la guerre, je me doute bien que les États-Unis n’allait pas se passer de l’armée du 3e Reich comme ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.