Libye: Washington soutient Khalifa Haftar/Libya: Washington is backing Khalifa Haftar 1

La Maison Blanche a confirmé une discussion téléphonique entre le président Donald Trump et le maréchal Khalifa Haftar, désigné comme l’homme fort de la Cyrénaïque.

Ce dernier mène une offensive militaire sur la Tripolitaine et notamment la capitale Tripoli pour y déloger le gouvernement d’entente nationale, presidé par Fayez Al-Serraj, le seul reconnu par les Nations Unis.

Khalifa Haftar qui a vécu pendant plus de deux décennies aux États-Unis après sa défection de l’Armée libyenne en pleine guerre du Tchad dans les années 80, est déjà militairement et politiquement soutenu par l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, l’Égypte, la France et la Russie.

Le gouvernement libyen à Tripoli dispose quant à lui du soutien actif de la Turquie et du Qatar et a lancé des appels à l’aide à l’Algérie et aux Nations Unies.

Le soutien US à l’offensive militaire de Haftar en Tripolitaine place Washington et Moscou dans le même camp en Libye même si les intérêts des puissances soutenant Haftar sont fort divergents et temporaires car chaque capitale tente de parier sur celui qui l’emportera sur le terrain pour pouvoir manœuvrer et avoir une influence dans ce pays disposant de fabuleuses réserves pétrolières.

Libye: Washington soutient Khalifa Haftar/Libya: Washington is backing Khalifa Haftar
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

Un commentaire sur “Libye: Washington soutient Khalifa Haftar/Libya: Washington is backing Khalifa Haftar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.