Strategika 51, Huit ans déjà! 1

Le temps passe vraiment un peu trop vite. Est-ce du à une accélération imperceptible de la rotation terrestre ou a une altération de nos facultés de perception, une inadéquation croissante entre le temps relatif et notre horloge biologique ou les deux à la fois? Peu importe. Sic Transit Gloria Mundi!

“Tout s’écoule!” selon la fameuse maxime d’Héraclite l’obscur.

Au mépris du temps et malgré le passage de plus de deux millénaires et demi, on n’arrive toujours pas à saisir la véritable nature du temps depuis l’époque du grand philosophe d’Ephèse. Le temps, cette quatrième dimension fuyante et indéfinissable, demeure l’un des plus grands mystère de l’univers connu.

Il y a 2920 jours, naissait Strategika 51. Cela fait huit années ou cycles solaires. Que de chemins parcourus depuis! Il totalise à cet instant précis plus de 3 942 013 de vues et 1 236 304 visiteurs uniques de 190 pays et territoires.

Rien ne prédisposait ce qui était initialement un blog personnel destiné à un usage strictement privé à devenir un site de référence en matière d’information asymétrique et non linéaire mais également en qui concerne le renseignement public ouvert au plus grand nombre sans restriction aucune. Cette voie fut très difficile à suivre car elle sortait des sentiers battus et semblait battre en brèche les canons établis en la matière. D’où les critiques et les tentatives de classement. Sans succès, puisque Strategika 51 n’a jamais été dogmatique et se montrait d’une flexibilité à toute épreuve.

Ce pragmatisme est issu d’une approche empirique totale de ce que l’on croit être le réel. Avec ses marges d’erreurs et d’incertitudes. Cet empirisme nous enseigne moins l’humilité que la place réelle qu’occupe l’humain en tant que sujet observant dans un cosmos ou un univers qu’il croit percevoir et expliquer selon des grilles de lecture ou des prismes déformants tentant de rendre compte ou de rendre intelligible des choses et des situations en mouvement ou en changement permanent.

Le monde est complexe. L’esprit humain l’est encore plus. C’est dans l’enchevêtrement et le fracas des atomes et des particules que se créent les formes apparentes de la matière. De la matière qui se transforme en énergie et vice-versa dans un monde où rien ne se perd mais se transforme, se transmue et évolue.

Strategika 51 Intelligence évolue aussi suivant un Nomos établi de cet univers dans lequel on évolue ou passe. C’est tout d’abord grâce à l’intelligence d’un lectorat formidable qu’il a pu survivre à tant d’épreuves éprouvantes durant lesquelles il a failli disparaître. L’appui moral et matériel de lectrices et lecteurs issus de différentes contrées qui ont peut-être su déceler notre nature humaniste profonde se cachant parfois derrière un jargon militaire technique ou une terminologie consacrée, fut un élément déterminant dans la poursuite de cette aventure époustouflante dans le monde francophone.

Sortir des sentiers battus comporte toujours des risques. Les critiques n’ont point manqué. On nous a accusé souvent d’être des “junkies” adeptes de thèses eschatologiques ou de fanatiques de la troisième guerre mondiale, parfois d’être un site pro-russe ou pro-chinois, voire un site de désinformation israélo-US, tout en étant anti-sioniste ou anti-impérialiste ou les deux à la fois. On nous a même accusé de faire partie de l’appareil de propagande de l’OTAN.

Cependant, la majorité des critiques ont souligné un fait important que l’on a délibérément ignoré: l’absence de référencement et de sources dans la présentation de l’information. Une des bases du journalisme moderne. Ce genre de critique est légitimement fondé. A cela s’ajoute l’anonymat relatif entourant le propriétaire du site, qui affecte la crédibilité d’un contenu qui a presque toujours été vérifié à posteriori par les faits. Nous devançons souvent l’information. Cela tient à la philosophie même derrière la conception du concept de Strategika 51: il a été voulu comme un espace d’analyse et de commentaire d’informations non divulguées ou peu connues.

Il est extrêmement difficile de puiser des informations ou des renseignements à la source et cela exige un savoir faire, un métier, un artisanat et un très large carnet d’adresses que seule une carrière dans deux ou trois domaines précis, fort spécialisés ou pointus arrive à accumuler. Ce qui était un peu le cas pour le fondateur de cet espace.

Le référencement peut être établi mais cela engendre un délai et un volume de travail. Or notre équipe initiale composée de trois personnes s’est réduite dans les faits à une seule personne et cette personne publie souvent du contenu dans des conditions proches de celles prévalant sur un terrain d’opérations. Mobilité, absence d’infrastructures, réseau internet pas toujours disponible, utilisation du clavier virtuel d’un Smartphone pas toujours adapté à un usage en milieu difficile ou hostile, et la liste risque d’être assez longue et lassante. “C’est la vie!” se serait exclamé un ami habitué à ce type de conditions. Mais pour nous, il paraissait impératif de parer au plus urgent, d’éviter les erreurs de frappe et maintenir un certain style. Ce n’est pas toujours évident mais possible. Or notre spécialité c’est d’explorer les possibles.

La divulgation des sources pose toutefois un problème assez sérieux dans la mesure où les personnes avec qui nous échangeons tiennent à garder l’anonymat dans un monde du travail où les représailles sont le plus souvent concrètes, immédiates et très élaborées. Ce ne sont pas des personnes issues des réseaux sociaux (elles n’en disposent pas) et nous les avons connues au cours de notre parcours professionnel. Nous avons naturellement perdu contact avec beaucoup d’entre-elles ( avec en prime un message du genre “C’est notre dernier échange de mails, je suis affecté à une nouvelle mission et cette boite de messagerie sera supprimée d’ici cinq minutes…J’ai été ravi de vous connaître” et bien souvent la disparition de la boite de l’interlocuteur entraîne fâcheusement la notre!)

Demeure la question de l’anonymat. Cela tient plus à une idiosyncrasie personnelle qu’à une réelle nécessité de se protéger. Il est aisé de connaître qui est derrière Strategika 51 Intelligence et il suffit de piocher quelques coups sur la toile pour le savoir. Cela a d’ailleurs été fait lors de demandes de visas d’entrées dans certains pays.

Ce qu’il faut savoir est que certains pays classés comme “démocratiques” et très “libéraux” peuvent vous refuser et vous refusent un visa pour une analyse, une opinion ou un commentaire sur un évènement conjoncturel passé. Cela relève de la pathologie psychiatrique si c’était le fait d’un individu. Que dire alors d’une administration publique d’un État où la liberté d’expression est consacrée dans sa législation nationale et qui la revendique comme sienne sur la scène internationale? Cela parait démentiel et pourtant la réalité demeure fort éloignée des discours officiels. Il y a aussi certains anciens employeurs ou partenaires pour les prestataires de services qui voient d’un très mauvais œil un ancien collaborateur ou sous-traitant aborder publiquement et sur un ton un peu libre certaines thématiques liées à l’actualité internationale ou aux questions stratégiques. Cela vaut aussi pour de potentiels employeurs ou partenaires. Le simple fait de discourir un peu trop personnellement sur une thématique comme l’histoire ou la politique vous élimine d’office même si votre nom figure sur la dernière “shortlist” ou que vous ayez passé avec succès toutes les étapes. Il en est ainsi et encore une fois: “c’est la vie!” pour paraphraser un ami hautement spécialisé dans ce genre de coups fourrés.

Tout s’écoule! Strategika 51 est devenu Strategika 51 Intelligence en 2019. Un piratage informatique nous a amené à modifier son apparence. La nouvelle mise en forme est un hommage au Commodore 64 et à l’époque des écrans bi-chromatiques (police verte sur un fond noir) pour celles et ceux qui appartiennent à une certaine génération pour s’en rappeler. Nos posts ou articles en dehors de la doxa dominante seront référencés quand il y a lieu de le faire et l’identité du propriétaire de cet espace sera publique.

L’aventure continue! Le Grand Jeu aussi!

Merci à toutes et à tous!

Wissem “Wes” C. , fondateur et propriétaire de strategika51.org

Strategika 51, Huit ans déjà!
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

31 commentaires sur “Strategika 51, Huit ans déjà!

  1. longue vie a ce blog, je l’adore.

    pas toujours d’accord avec le point de vue de l’auteur, mais au moins il propose dans le domaine geopolitique une vision différente que la soupe infame que l’on nous sert dans les merdias.

  2. Le temps passe vite, mais vos précieuses analyses marques profondément pour longtemps.

    Merçi pour tout Stratégika !!

      1. Moi personnellement j’avais jamais cherché à savoir qui tu étais, l’important c’est ce que tu écrit est intéressant, peu importe qui tu es.

        1. Nous ne sommes pas grand chose dans cet univers. Nous sommes tous de passage. Nous sommes des vecteurs de connaissance. L’amour unit le tissu de l’existence, la haine le déchire. Je ne suis qu’un observateur qui cherche à comprendre.

          1. C’est vrai que nous ne sommes rien mais le problème c’est que beaucoup se prennent pour quelque chose

            La haine est partout et l’amour c’est souvent un acte conditionné, si tu es bien je t’aime si tu n’es pas bien je ne t’aime pas, on aime souvent plus les siens que les autres, plus le temps avance et moins j’aime les miens et les autres.

            On nous a tout voler notre liberté, notre pensée notre énergie et même notre foi, Les maîtres du monde ont compris tout cela depuis très longtemps, aujourd’hui l’individualisme et l’adoration du veau d’or est partout, ce monde moderne ne va pas aller très loin avec cette égoïsme à outrance.

            Je ne sais pas où on va se monde mais la direction qu’il prend ne me plaît pas du tout.

  3. Bon Anniversaire Strategika!!! Un grand merci pour votre travail, il guide les ignorants vers la lumière de la connaissance, la réalité des faits! Vous êtes un soleil au milieu de l’ombre du mensonge!! ☀️
    Ici le soleil brille aussi!
    Très bon 1er mai à tous!!

  4. Bon anniversaire et longue vie. Merci pour votre travail d’exception.
    Grâce à vous, cette année qui vient de s’écouler a été riche en discussions et en arguments réels – par opposition au virtuel. Bien sûr, il en faut beaucoup pour sortir certains de leur zone de confort mental, et de leur télévision, mais les faits sont têtus…
    Merci aussi à vous qui commentez, Roc, Bartleby, Sergio, Croix Morand, Foxhound et tous les autres.

    Bien à vous.

  5. Notre vie est un voyage
    Dans l’hiver et dans la nuit.
    Nous cherchons notre passage
    Dans le ciel ou rien ne luit.

    Chanson des gardes suisses, voyage au bout de la nuit, Céline.

  6. bon anniversaire stratégika51 !
    puissiez vous encore longtemps m’apporter vos lumières qui me sont indispensable dans ce monde de mensonges, de corruptions et de faux-semblant !

  7. Cher Strategika51,

    Bon et joyeux anniversaire, belle fête à Vous et aux Vôtres!
    Bon 1er mai, travailleur acharné de la Vérité, qui collationnez beaucoup d’excellents articles qui permettent de mettre en lumière les immenses ombres laissées par les média (je reste poli en ce jour d’anniversaire ;-)).
    Merci enfin pour votre réactivité qui vous coûte énormément de temps, donc Merci à ceux et celles qui vous le permettent!

    Bien à Vous,

    Marc Edmond

  8. Bon anniversaire Strategika 51
    Excellent 1er mai à vous
    Tous mes vœux de réussite à votre blog dont les articles sont variés, bien renseignés et toujours intéressants
    Amicalement

  9. Merci pour tout ces articles, c’est vrai que la vie devient de plus en plus merdique avec toutes ses libertés en moins et toute ses taxes en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.