Syria: Rebels Claim Four Russians KIA in Hama, Hmeimim AB Attacked (South Front) 1

KIA: Killed in Action

AB: Air Base

Syria: Rebels Claim Four Russians KIA in Hama, Hmeimim AB Attacked (South Front)
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

10 commentaires sur “Syria: Rebels Claim Four Russians KIA in Hama, Hmeimim AB Attacked (South Front)

  1. Ping : hidden wikki
  2. Ping : Homepage
  3. traduction :
    Syrie : Les rebelles revendiquent la mort de quatre Russes à Hama, Hmeimim AB attaqué (Front Sud)

    Le 1er mai, la coalition de groupes militants soutenue par la Turquie, le Front national pour la libération, a affirmé que ses membres avaient tué quatre militaires russes par des tirs de mortier dans le village de Braidij, au nord de Hama.
    Ces informations sont arrivées au milieu d’un nouveau cycle d’escalade dans la région, provoqué par les attaques incessantes des militants contre les positions de l’Armée arabe syrienne (SAA). Selon des sources pro-militantes, des avions syriens et russes ont effectué au moins 50 frappes sur des cibles militantes dans le nord de Hama et le sud d’Idlib.
    Le même jour, des renforts gouvernementaux seraient arrivés dans la région afin de renforcer les positions de la SAA près de la zone dite démilitarisée. Des sources pro-gouvernementales ont immédiatement lancé une nouvelle série de spéculations selon lesquelles il s’agirait d’un signe d’une opération militaire à venir près d’Idlib.

    Le 2 mai, le ministère russe de la Défense a rejeté les allégations de pertes parmi ses militaires dans le nord de Hama. Par ailleurs, l’armée russe a révélé que des militants de la zone de désescalade d’Idlib avaient tenté d’attaquer sa base aérienne Hmeymim avec des systèmes de roquettes à lancements multiples et des véhicules aériens sans pilote (UAV) 12 fois au cours du mois dernier. 8 des 12 attaques ont été menées avec des drones. Les forces russes ont abattu 12 drones. Il n’y a pas eu de dégâts matériels ni de pertes humaines.

    9 soldats turcs ont été tués et quatorze autres blessés lors d’une série d’attaques dans la partie sud d’Afrin le 30 avril, ont affirmé les Forces de libération d’Afrin (ALF) dans une nouvelle déclaration. Les soldats turcs auraient été tués lorsque des combattants kurdes auraient détruit à l’aide d’ATGM deux véhicules MRAP (BMC Kirpi Mine-Resistant Ambush Protected) et un camion militaire turc 4×4 dans les environs de la ville de Qatamah. Le même jour, des combattants kurdes ont également tendu une embuscade à une unité militaire turque près du même village. À la suite de l’embuscade, six soldats turcs ont été blessés, selon les affirmations de l’ALF.

    Les revendications du groupe kurde restent à confirmer. L’armée turque, qui annonce habituellement ses pertes sans délai, n’a pas encore commenté ces affirmations.

    Ces derniers jours, des unités de l’ISIS ont tué et capturé un certain nombre de militaires syriens lors de deux attaques avec délit de fuite dans la campagne orientale de Homs. Les attaques ont eu lieu dans les régions d’Aatchane et de Soukhna.

    Selon des sources pro-gouvernementales, les forces tigres de la SAA ont récemment été envoyées dans la campagne de Homs afin de faire face à la menace croissante de l’ISIS. L’opération anti-ISIS prévue dans le désert rend cependant discutable la possibilité d’une avancée près d’Idlib.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.