Riposte de l'Armée syrienne :  45 rebelles éliminés (South Front) 1
Riposte de l’Armée syrienne : 45 rebelles éliminés (South Front)
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

4 commentaires sur “Riposte de l’Armée syrienne : 45 rebelles éliminés (South Front)

  1. traduction :
    L’armée arabe syrienne (SAA) et ses alliés dans le nord-ouest de Hama ont éliminé au moins 45 militants ces derniers jours, selon des sources pro-gouvernementales.

    Le lieutenant-colonel Mohammed Mahmoud Al-Shamali de Jaysh al-Nasir, le capitaine Ahmed Ismail et Mohamad Najar de l’Idlib Free Army et Mohammed Abdul Karim et Muayad al-Jasser de Jaysh al-Izza étaient parmi les militants éliminés.

    Jaych al-Nasir et l’Idlib Free Army font tous deux partie de la coalition de groupes militants soutenus par la Turquie, le Front national de libération (NFL), tandis que Jaysh al-Izza est connu pour être un allié clé de Hayat Tahrir al-Sham (ancienne branche syrienne d’al-Qaeda) dans cette partie du pays.

    La SAA développe actuellement son avance dans le domaine du Cheikh Sultan.

    A leur tour, les militants ont pris pour cible un camion armé d’un canon de 23 mm, d’un char de combat, d’une camionnette et d’une camionnette appartenant à la SAA autour d’al-Huwayz avec des missiles guidés antichar.

    Hayat Tahrir al-Sham a également affirmé, par l’intermédiaire de son aile médias, que ses membres avaient bombardé une “salle d’opérations russe” dans le nord-ouest de Hama avec des roquettes Grad et des obus d’artillerie. Une source progouvernementale n’a signalé aucun incident de ce genre. Toutefois, des sources locales ont indiqué que plusieurs roquettes avaient atterri dans le village d’al-Jarniyah, blessant au moins deux enfants.

    Dans le désert de Homs, les forces pro-gouvernementales ont répondu par une opération de sécurité locale à l’attaque lancée le 15 mai par l’ISIS contre des positions de la SAA près de la ville d’al-Sawwanah. Selon l’agence de presse Amaq de l’ISIS, 21 soldats de la SAA ont été tués dans cet incident, mais ce nombre n’a pas été confirmé par des preuves visuelles.

    Un engin explosif improvisé transporté par véhicule suicide a explosé près d’un centre de sécurité des Forces démocratiques syriennes (SDF) dans la ville de Manbij dans l’après-midi du 16 mai. Un agent de sécurité des FSD a été tué et dix civils ont été blessés lors de l’attaque, très probablement organisée par ISIS.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.