Analysis

L’Armée syrienne met en échec une offensive rebelle sur le nord de Hama depuis Idleb

Des unités d’artillerie de campagne de l’Armée syrienne et ses alliés ont repoussé une fois de plus une offensive rebelle depuis l’enclave d’Idleb sur deux axes (Hamamiat-Jbin) en dépit de plusieurs accords de désescalade parrainés par la Russie et la Turquie.

La province rebelle d’Idleb dans l’extrême nord de la Syrie est la dernière poche totalement autonome échappant entièrement au pouvoir central syrien. Elle mène depuis quelques semaines une nouvelle politique agressive de nature expansionniste visant à gagner des territoire et à encercler à terme les provinces côtière de Lattaquié où se trouvent des bases militaires russes et le gros du contingent russe tout en séparant la province d’Alep des provinces côtières et du Sud. A cet égard, la reprise de Hama constitue un enjeu hautement stratégique.

Damas et Moscou le savent mais doivent jouer serrer car la province rebelle d’Idlib est soutenue et protégée par l’OTAN (la Turquie) et bénéficie de la couverture diplomatique de Washington et l’ensemble de ses alliés européens et arabes.

Publicités



');

3 Replies to “L’Armée syrienne met en échec une offensive rebelle sur le nord de Hama depuis Idleb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.