Analysis

Libye: Tripoli demande l’aide d’Alger

Fayaz Sarraj s’est rendu en urgence à Alger alors que la situation militaire et humanitaire ne cesse de se dégrader aux emvirons de Tripoli.

Le conseil présidentiel de Tripoli n’a plus le choix que de chercher l’appui militaire du puissant voisin de l’ouest pour contrer l’offensive du maréchal Haftar sur Tripoli.

Les forces du gouvernememt libyen basé à Tripoli ont bénéficié de renforts en armes et en véhicules blindés de la part de leur allié turc mais n’arrivent pas à repousser l’offensive des “gens de l’est” en référence aux milices de Haftar. Ces dernières sont appuyées par l’Arabie Saoudite, l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

De son côté le gouvernement de Tripoli est soutenu diplomatiquement par le Qatar, l’Italie et la Turquie. Paris soutient les deux gouvernements rivaux mais agit en fonction de l’évolution des rapports de force entre les donneurs d’ordre et les dividendes éventuelles en termes de parts de marché. En réalité elle soutient militairement l’acteur plus puissant. Une stratégie désastreuse à termes puisque la situation en Libye est si grave qu’ube partition du pays n’est plus à exclure.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
4 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
rocdaroumStrategika51bernard cornut Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
Anonymous
Guest
Anonymous

La France assis entre deux chaises , est tombée bien bas.
Entre les deux mon coeur balance , cela n’a jamais payé .
À tout vouloir elle n’aura rien.
Et le pire c’est qu’elle se crée une très mauvaise réputation par ces comportements ambiguës.
Ailleurs elle est observée et ils s’en souviendront.
Et le prestige de la France quelqu’un y pense t’il à paris.

daroum
Guest
daroum

l algerie pour une solution politique point bar/

roc
Guest
roc

a jouer sur les deux camps la france va tout perdre . tripoli n’est pas dupe et le moment venu elle saura s’en souvenir !

bernard cornut
Guest
bernard cornut

Paris soutiendra le plus fort, pour pouvoir tenter de contrôler, quand un pouvoir sera rétabli et reconnu sans ambiguité sur toute la Libye, les suites judiciaires de la grave erreur de Sarkozy début 2011, reconnue à demi mot par Macron, qui pourrait coûter très cher à la France