Syrie: l'usage de missiles SAM portatifs par les rebelles d'Idleb aura un impact fort limité sur la poursuites des opérations aériennes syro-russes 1
Analysis

Syrie: l’usage de missiles SAM portatifs par les rebelles d’Idleb aura un impact fort limité sur la poursuites des opérations aériennes syro-russes

Le bombardier Sukhoï Su-22M4 des forces aériennes syriennes qui a été touché dans la  matinée du 07 juin 2019 par un missile Sol-Air de courte portée au nord de Hama est parvenu à se poser dans un aérodrome militaire.

Cet incident met en lumière la multiplication des systèmes de missiles SAM portatifs de type 9K38 Igla de fabrication russe, Feinu-6 et ses variantes nord-coréennes et enfin le fameux FIM-92 Stinger entre les mains des groupes armés comme l’organisation Hay’at Tahrir Al-Sham (Instance de libération du Levant).

Un usage croissant de ce type de missiles faciles à porter et à dissimuler aurait un impact limité sur les opérations continues des forces aériennes syriennes et russes au nord de Hama et dans le Grand Idleb.

bhb

Des bombardiers tactiques, des appareils légers d’attaque au sol comme l’Albatros L-39 ou des hélicoptères d’attaques s’envolent régulièrement de la base aérienne syrienne T-4 à Homs pour mener des raids ou des opérations de soutien aérien tactiques à des unités au sol engagées sur le front d’Idleb.

En réalité, les hélicoptères de transport de troupes et ceux destinés à l’attaque sont les plus vulnérables à ce genre de missiles même si la plupart des hélicoptères d’attaque sont non seulement équipés de contre-mesures thermiques mais évoluent à des altitudes très basses-souvent ) quelques dizaines de mètres au dessus du théâtre des opérations où pullulent des systèmes de DCA ou assimilés,  qui rendent l’usage de missiles Sol-Air portatifs assez difficile.

Des combats très acharnés opposent actuellement l’Armée syrienne et ses alliés aux groupes armés de l’enclave rebelle d’Idleb, qui tentent depuis deux mois à effectuer des sorties et à obtenir une percée en territoire loyaliste à Hama dans un effort de couper les arrières du littoral méditerranéen où se situent les bases russes et le gros des ressources militaires de la Syrie.

Publicités



');

One Reply to “Syrie: l’usage de missiles SAM portatifs par les rebelles d’Idleb aura un impact fort limité sur la poursuites des opérations aériennes syro-russes

  1. Cher(e)s Vous,

    Cela rappelle furieusement l’Afghanistan…

    Revoir “La guerre selon Charlie Wilson”

    Bien à Vous,

    Marc Edmond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.