Analysis

Huawei affirme vouloir continuer à utiliser Windows et Android sur ses appareils mais cela signifie que la firme chinoise a son propre système d’exploitation en réserve

Le géant chinois Huawei va continuer à utiliser les écosystèmes Windows (Microsoft) et Android (Google) mais il semble que la firme dispose de son propre écosystème d’exploitation de réserve qu’elle aurait développé à partir de 2012.

Cela signifie qu’il y a un marchandage secret et des négociations en cours entre Beijing et Washington sur cette affaire extrêmement sensible.

Le géant mondial Google avait mis en garde la Maison Blanche sur la poursuite de ms sanctions ciblant Huawei en soulignant que ces sanctions porteront préjudice à moyen terme à la sécurité nationale des États-Unis et à la capacité des grandes firmes US à dominer le marché mondial. Google affirme également vouloir continuer à travailler et à coopérer avec Huawei en dépit et même en cas d’une interdiction fédérale.

La Maison Blanche a laissé entendre pour sa part que tout est sujet à négociations et que l’affaire Huawei pourrait être utilisée pour parvenir à un compromis avec la Chine dans le cadre de la guerre commerciale en cours entre les deux plus grandes économies mondiales.

Côté chinois, l’allusion est encore plus subtile et on affirme que les systèmes US seront toujours en usage sur les produits de la firme Huawei dont l’avenir proche semble brillant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
5 Comment threads
10 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
debunkerfoxhoundL'almoravideStrategika51sergio Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
L'almoravide
Guest
L'almoravide

La racaille occidentale obnubiler par le veau d’or a vendu tout son savoir faire aux Chinois, qui sont en train de les surpasser ! Ajouter à ça l’invasion migratoire en Europe et le déclin du dollar en Amérique, l’avenir ne s’annonce pas radieux pour eux !

debunker
Guest
debunker

foutaises ! cela signifie que même si Huawei disposait d’un système maison fonctionnel –ce dont je doute– elle sait ne pas pouvoir l’imposer. Les ventes perdues par Huawei se reporteront sur d’autres marques. On doit bien en rigoler chez Google et Microsoft. Menaces futiles et désespérées du faible. Point final.

trackback
Huawei affirme vouloir continuer à utiliser Windows et Android sur ses appareils mais cela signifie que la firme chinoise a son propre système d’exploitation en réserve

[…] source:https://strategika51.org/archives/63629 […]

foxhound
Guest
foxhound

Avec la crise Huawei c’est en définitive tout l’Occident qui réalise l’ampleur du désastre. Le transfert de technologie occidentale vers la Chine aux depens des salariés européens et US aura un coup dévastateur. Du fait de la cupidité, les occidentaux ont accéléré l’ascenssiion d’un redoutable rivale à leurs dépens.

Wireless carriers around the world are sprinting to adopt 5G networks to power self-driving cars, virtual reality and smart cities. We’re talking about billions of devices on the same network, not just millions. First-adopter countries embracing 5G could sustain more than a decade of competitive advantage. Countries that adopt 5G first are expected to experience disproportionate gains in macroeconomic impact compared to those that lag. China’s Five-Year Plan calls for investing a further $400 billion in 5G and consequently, China may be creating a 5G tsunami, making it near impossible to catch up. Deloitte.

President Trump has attacked the Made In China 2025 policy because the US, stuck in neoclassical macroeconomics, is committed to a system which not only does not produce the goods but also can’t afford the essential infrastructure required for the next major advance in the ongoing industrial revolution. The decision will put the Five Eyes countries ten years behind China in 5G and its associated technologies.

http://www.unz.com/article/huawei-5g-and-the-fourth-industrial-revolution/

sergio
Guest
sergio

Cet article paru sur le site Asia Time à l’adresse Internet suivante: (https://www.asiatimes.com/2019/06/article/china-grants-5g-licenses-to-major-telecoms/). La Chine a déjà pré-vendu des licences de sa technologie 5G à 30 pays dans le monde, impossible d’arrêter la “machine”…, ni les étasuniens, et ni personne n’y peuvent plus rien!, c’est un fait… (article intitulé : « … Feu vert à l’utilisation commerciale de la 5G pour accélérer l’avenir connecté de la Chine… ( Xinhua ) 09h12, 7 juin 2019» à l’adresse Internet suivante : (http://en.people.cn/n3/2019/0607/c90000-9585575.html) La Chine accorde des licences 5G à de grands opérateurs télécoms China Telecom, China Mobile, China Unicom et China Broadcasting Network, tous deux inscrits sur la liste. Par le PERSONNEL de : ASIA TIMES Le gouvernement chinois a accordé jeudi des licences 5G pour un usage commercial à quatre sociétés de télécommunications appartenant à l’Etat. Le déménagement est venu plus tôt que prévu par le marché. Le premier groupe de sociétés ayant obtenu les licences 5G comprenait trois opérateurs inscrits à la liste de Hong Kong – China Telecom, China Mobile, China Unicom – ainsi que China Broadcasting Network, a rapporté l’agence de presse Xinhua. Le marché avait initialement prévu que le gouvernement octroierait les licences 5G vers la fin de cette année, ou en octobre au plus tôt. Cette annonce intervient un jour après que Huawei, le géant de la technologie récemment mis sur une liste noire par le gouv