Visite du Chef de la diplomatie syrienne à Pyongyang 1

Les relations bilatérales entre la Syrie et la Corée du Nord ne cessent de se renforcer : Walid Al-Mouallem, ministre syrien de Affaires étrangères et des émigrés entame une visite officielle à Pyongyang que les médias syriens qualifient d’extrêment importante et qui pourrait aboutir à la signature d’un Accord de partenariat stratégique.

Sur le plan politique, les deux pays partagent des opinions fort convergentes sur la plupart des questions de l’actualité internationale.

Plus concrètement, outre des acquisitions de certains systèmes d’armes comme des missiles SAM et des missiles Sol-Sol, la Corée du Nord est désormais bien placée pour rafler une part non-négligeable des contrats relatifs au programmes de reconstruction des infrastructures de base dans la Syrie d’après-guerre.

Visite du Chef de la diplomatie syrienne à Pyongyang
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

9 commentaires sur “Visite du Chef de la diplomatie syrienne à Pyongyang

  1. Il s’agit tout bonnement de relations (d’échanges) purement militaires, les Syriens en ont un peu que marre de se faire taper sur la g…le sans pouvoir réagie une bonne fois pour toute ! Aussi ont-ils pris le taureau par les cornes, et ont passé des accords de coopérations militaires avec Kim Jong Un, le président du Parti des travailleurs de Corée (WPK) ainsi que président de la Commission des affaires d’État de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) Pyongyang (hé oui tout ça !) en fait, en vue de régler le problème promptement et certainement définitivement !

    1. errata: Il s’agit tout bonnement de relations (d’échanges) purement militaires, les Syriens en ont un peu marre de se faire taper sur la g…le sans pouvoir réagir une bonne fois pour toute ! Aussi ont-ils pris le taureau par les cornes, et ont passé des accords de coopérations militaires avec Kim Jong Un, le président du Parti des travailleurs de Corée (WPK) ainsi que le président de la Commission des affaires d’État de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) (hé oui tout ça !) pour en fait, régler le problème promptement et certainement de manière définitive !

  2. Trump est coincé ; tout ceux avec qui il avait l’intention de négocier en échange d’une levée des sanctions commence a lui tourner le dos .
    lui n’a plus les moyens de les menacer plus qu’il ne le fait actuellement .
    Trump comptait régler toutes ces négociation après les élections mais les autres lui rappel que l’agenda électoral américain n’a aucune raison d’être le leur !
    les agriculteurs américain sont ruinés du fait des contre-sanction de la Chine et de l’Inde sur les produits agricole et la récolte brésilienne a été très importante .
    il ne manquerait plus que la Russie ne s’y mette aussi en Ukraine . . .
    novembre 2020 date des élection Américaine c’est loin !

  3. As-tu des infos inédite sur le recule de Trump en ce qui concerne l’attaque US avorté sur l’Iran.

    1. As-tu des infos inédite sur le recule de Trump en ce qui concerne l’attaque US avorté sur l’Iran.
      Le drone abattu vaut au moins plusieurs dizaines de millions $, certaines sources affirment que ce nec+ultra le technologie US est encore + cher que le F-35-à voir ? -. Devant les allies des USA stupéfaits, la Maison Blanche n’a d’autres choix que de se la jouer “Caid” mais “humaniste” et notamment leur argument à la con sur les 150 militaires iraniens, et en plus les médias occidentaux ont le cynisme d’affirmer que des batteries de SA-3 étaient ou seraient dans le collimateur. Pathétique!
      Cependant une guerre entre les USA et l’Iran n’est à présent plus qu’une question de temps, on le constate tous les jours l’AIPAC étalent ses sinistres tentacules partout dans la politique US. La grande inconnue sera de savoir qui jouera à la chair à cannon pour l’Uncle Sam ? Les soldats soudannais ? On a vu le résultat au Yemen. Des soldats egypitens voir marroccians comme en 1991 ? C’est possible, mais ils seront infinimennt moins combattifs que leurs ainés. Juste pour mener une telle guerre les américains doivent au moins avoir entre 700.000 voir 1 millions de soldats et seuleument pour un role defensif, -offensif n’en parlons pas-. 1 milllions de soldats, c’est autant de cibles faciles sans mauvais jeux de mots.

      1. Merci pour l’info, en général les états craignent plus pour le matériel que pour l’humain, la chair à canon de l’armée us il en venait beaucoup d’Amérique du Sud en échange d’une green card.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.