Analysis

Libye : le moment où le centre de détention de migrants de Tajoura près de Tripoli est frappé par un raid aérien (caméra de surveillance)

Le raid aérien sur le centre de détention de migrants clandestins de Tajoura est sans conteste un crime de guerre. Il aurait causé selon un bilan provisoire la mort de 50 personnes. Plus de 130 autres personnes ont blessées dans ce raid aérien mené par un seul avion de combat.

Le centre abritait près de 600 migrants du Maghreb, d’Afrique subsaharienne, du Moyen-Orient et d’Asie.

Publicités



');

3 Replies to “Libye : le moment où le centre de détention de migrants de Tajoura près de Tripoli est frappé par un raid aérien (caméra de surveillance)

  1. Très mauvaise nouvelle pour les femmes françaises en recherche de métissage ! Il faudra attendre la prochaine fournée mesdames !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.