L'État a t-il le droit de tuer par économie? 1

L’euthanasie est proscrite dans toutes les religions connues. Même dans les sociétés animistes, la vie est sacrée.

Mettre fin à la vie d’une personne handicapée parce qu’elle coûte cher et qu’elle ne peut pas s’alimenter toute seule est, sans le moindre doute possible un homicide. Un meurtre. Sans sédatifs ou pas. Un meurtre reste un meurtre.

Le cas de Vincent Lambert en France devrait interpeller les consciences ou le peu d’humain qui reste en nous tous. Cet homme en état végétatif depuis des années est mort par inanition, 216 heures après l’arrêt de son alimentation par la structure hospitalière où il était pris en charge.

Le corps humain, aussi bien que l’esprit humain sont des choses prodigieuses dont le fonctionnement est loin d’être connu. Il a donc fallu neuf jours pour achever un homme en état végétatif par inanition. Un record.

Selon des expériences menées sur des soldats aux États-Unis et en Russie, un homme ayant une endurance au dessus de la moyenne ne peut survivre sans aucune hydratation après une semaine. Dans le meilleur des cas, aucune personne normale ne peut survivre sans eau au delà d’une durée de 100 heures.

Une personne peut survivre sans nourriture mais avec un apport plus ou moins régulier d’eau de 10 à 40 jours, voire bien plus mais la mort survient lorsque l’indice de masse corporelle atteint 13 chez les hommes et 11 chez les femmes.

Dans les faits, la survie sans nourriture et sans eau dépend de l’âge, la condition et la constitution physiques, la température, l’environnement et le stress. Les anciens éléments des forces spéciales ayant eu à faire face à des marches d’orientation durant des jours sans aucune logistique et sans provisions n’étaient pas égaux face à la faim, la soif et la fatigue.

Dans les grands déserts et plus précisément dans les zones les plus désolées au monde comme le désert de Tanezrouft, une simple petite erreur d’itinéraire vous expose à la perdition au sens véritable du terme.

Huit personnes s’étaient un jour égarées dans ce désert perdu. Ils avaient tenté de retrouver la piste et utilisé jusqu’au bout leurs récepteurs GPS pour y arriver. En vain. Ce désert est mortel. Leur véhicule tout-terrain à double réservoir et une réserve de secours faisait des cercles de plus de 400 kilomètres pour revenir au même point de départ. La position du soleil durant le jour influait sur le contour du terrain. Le chauffeur a eu beau utilisé toutes les techniques d’éco-conduite après l’épuisement du second réservoir: le carburant fut consommé. Le véhicule immobilisé, les huit naufragés se partagèrent les provisions et l’eau, puis, lorsque ces expédients furent consommés, l’eau du circuit de refroidissement du véhicule pour finir par boire leur urine.

Les effets de la déshydratation surviennent très rapidement dans un environnement désertique. Du groupe de huit personnes en bonne santé, dont deux habitués aux épreuves de très grande endurance comme le Marathon et le Trail ultra, une seule survécut à un calvaire sans nom. Elle fut retrouvée par des nomades dans un état comateux après de longues heures d’hallucinations.

On ne connaît presque rien à la vie en tant que phénomène mais on s’arroge le droit usurpé de l’ôter. Le débat sur l’euthanasie est apparu avec le vieillissement des populations, d’abord en Occident, puis dans le reste du monde. C’est un débat perdu. L’accompagnement en fin de vie des personnes n’a pas radicalement évolué depuis l’antiquité. Chez des populations du cercle arctique, les personnes gravement malades ou sachant qu’elles vont mourir quittent le groupe et s’isolent pour ne pas affecter la mobilité et donc la survie du groupe. Ce n’était pas une forme d’euthanasie. Il a fallu attendre l’eugénisme pour que l’on conçoive de telles horreurs.

La vie n’a jamais été un conte de fées. C’est la boue, la poussière, les moustiques, le sang et la merde. Mais l’État n’a pas vocation de décider d’ôter la vie à un individu parce que son maintien en vie coûte trop cher. Dans ce cas précis, les pensionnaires à perpétuité des prisons de haute sécurité coûtent à l’État infiniment plus cher. Ils ne sont pas physiquement éliminés pour autant.

Pour revenir au cas de Vincent Lambert, ses parents ne voulaient pas sa mort. De quel droit l’État s’arroge t-il le droit de tuer par économie comme si les milliers de morts pour raisons d’État et pour sauvegarder les intérêts des grosses multinationales ne suffisaient pas à assouvir le nouveau Minotaure.

L’État a t-il le droit de tuer par économie?
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

23 commentaires sur “L’État a t-il le droit de tuer par économie?

  1. I couldn’t resist commenting. Perfectly written! Hello there!
    This article could not be written much better! Looking through this article reminds
    me of my previous roommate! He continually kept preaching about this.
    I am going to send this information to him. Fairly certain he will have a great read.
    I appreciate you for sharing! I’ve been surfing online
    more than three hours today, yet I never found any interesting article like yours.
    It is pretty worth enough for me. Personally, if all web owners and bloggers made good content as you did,
    the internet will be a lot more useful than ever before.
    http://foxnews.net

  2. Hі there, I discovered your ᴡebsite by way of Google even as seaгcһing fоr a related topіc, your website came up, it apⲣars great.
    I have bookmarked it in my google bookmarks.
    Hello there, jᥙst became awarе ᧐of your bⅼo through Google, and found that it’s truly informative.
    I am gonna be carefһl for brussеls. I’ll be grаteful whsn you continue this
    in future. Lots oof peoрle will be benefited out of your writing.
    Cheers!

  3. L’État tue déjà 200 000 enfants par an via l’avortement, à partir de la tout est possible !

  4. “Cet homme en état végétatif depuis des année”
    Il n’etait pas en etat vegetatif, mais paraplegique. Il avait donc toute sa tete.
    Les medias ont parle d’arret des soins; en realite, il s’agit d’arreter de lui donner a boire et a manger. Ils avaient deja fait le coup par le passe, et il avait resiste pendant des jours.
    On a affaire a un handicape, pas a un legume qui ne vit que grace a des machines. C’est bien pour cela que cette histoire est extremement sordide et sale.

    Il est devenu paraplegique apres un accident de voiture; ce qui peut arriver a tout le monde. Sachez donc, que si demain vous devenez paraplegique suite a un accident, on vous tuera, en vous affamant.

    1. lorsqu’on est seulement paraplégique, on peux parler…personne n’a entendu Mr lambert dire ce que lui voulait….
      il est donc en etat vegetatif,( coma)+ paraplégique
      personnellement je prefererais mourir que de passer 30 de vie dans un lit.
      prisonnier de son propre corps, quelle horreur!!!!!!!!

  5. bizarement quand il n’y a plus d’espoir, quel interet de maintenir en vie artificielle un comateux en etat végétatif?
    dans un environnement financièrement contraint, je prefere que les ressource publiques soit utilisé pour preparer l’avenir.

    1. Il etait paraplegique, pas en etat vegetatif. On pouvait le nourrir a la petite cuillere (et parfois par sonde, a cause des deglutitions).

    2. Savez-vous Wawa que plus de 65 % des emplois dans le monde sont fictifs et ne visent qu’à justifier les dépenses ? Que l’université est devenue une sorte de crèche pour adultes désoeuvrés et que la plupart des nouveaux boulots aux dénominations de science-fiction sont des prétextes de rente régulière ? Que les emplois les mieux payés sont ceux des oisifs ? Savez-vous encore que la plupart du trafic routier et des embouteillages dans et autour des capitales est maintenu artificiellement par les autorités pour justifier un semblant de vie économique et maintenir des masses d’esclaves par une chaîne invisible ?

      Je vais aller plus loin. D’accord, le type était en état végétatif et son maintien entre la vie et la mort était pénible (j’espère qu’il n’était pas conscient sinon…) Dans ce cas là, expliquer moi pourquoi des gens oisifs comme Bruni, Kardashian ou la Brigitte sont entretenus à coups de millions (d’euros) et plus car certains veulent maintenant se faire cryogeniser ad vitam aeternam alors que l’on ne peut même pas assurer des soins palliatifs à la majorité des gens de la plèbe ?
      Un pays comme la France ou la Grande-Bretagne qui ont pillé la moitié de la planète et vivent encore des ressources africaines ou asiatiques devraient avoir des populations qui n’auraient pas besoin de travailler tellement ils sont riches. Panem e circences ! Et pourtant en France tout le patrimoine et toute l’économie se concentrent entre les mains d’une dizaine de familles…
      C’est aberrant tout de même !

      1. “trafic routier et des embouteillages dans et autour des capitales est maintenu artificiellement par les autorités ”
        J’avais jamais entendu ca. Vous auriez des details la dessus? Comment ils s’y prennent (pas d’entretien)?Merci.

      2. sur le problème de la concentration des richesse, je vous rejoint.

        quand a kardashian, Elle a reussi a avec un buiseness modèle qui consiste à montrer son cul dans des pantalon moulant. que cela puisse marcher est un grand mystère pour moi (elle a certes un beau cul) mais toujours est il que çà marche, les con..sommateurs achètent spontanément….

        quand à la thematique “des job à la con” vaste programme

  6. Et de quel droit un site spécialisé dans les affaires stratégiques se mêle t-il d’une affaire privée ?
    C’était penible pour lui et sa famille et mieux valait qu’il parte. Que diable !

    1. Bonne question !
      Parce que nous sommes encore humains et qu’un rien, un caillou, une épingle ou une chute peut vous transformer en légume…parce que nous sommes issus d’une communauté qui a été bousillée et dont les capacités mentales, psychiques et physiques ont été utilisées à 1200 % pour servir de puissants intérêts privés et que ceux d’entre-nous qui ne sont pas morts souffrent de très graves séquelles physiques et psychologiques.

      Merci.

  7. Non, l’État n’a pas le droit de tuer qui que ce soit et quand il le fait, c’est un crime.

    1. J’arrive pas à ouvrir les fichiers PDF.
      Du reste, avez vous réussi à identifier l’appartenance de Strategika 51 ?
      Une suggestion maison : je n’arrive même pas à maîtriser le visuel du site et en expurger les indus occupants et je serai un machin truc affilié à la propagande israelo-IS-US ?

    2. je suis absolument en accord avec le post de stratégika51 car a moins d’avancer des faits il me semble un peu indécent d’identifier comme vous le faite un site qui ne vous a jamais censuré !

      1. Il faut que notre ami aille faire un tour au Memri. Aucun commentaire, même modéré, n’y est toléré. La chaîne YouTube est pire. Les commentaires y sont désactivées par défaut.
        Memri, NY Times, Spiegel, Site, The Aviationist…etc. que de parangons de liberté d’expression !!

  8. Un meurtre demeure toujours un meurtre. Le comble dans tout ceci est que si vous demandez aux autorités, ils vont vous évoquer la raison d’État ou ce meurtre va sauver économiquement la vie de dizaines d’autres citoyens.

  9. Un assassinat, ni plus ni moins. Et la boîte de Pandore, maintenant est largement ouverte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.