Analysis

France : un “gilet jaune” condamné à deux mois avec sursis pour avoir “insulté” une figure du simulacre médiatique dominant

Il va falloir s’entendre sur le terme Sémite et anti-Sémite.

Les Arabes de la péninsule Arabique seraient Sémites dans une très large proportion. Or ni Ryad ni Abou Dhabi ou Doha n’ont déposé plainte pour usurpation du terme. Aberrant !

Nota : republication après suppression.

Publicités

3 Replies to “France : un “gilet jaune” condamné à deux mois avec sursis pour avoir “insulté” une figure du simulacre médiatique dominant

  1. macron est en sursit, et il le sait pertinemment (bien qu’il soit catalogué narcissique-délirant par un psy italien, et de ce fait jouera la surenchère provocatrice…), et toutes les décisions judiciaires qui ont été prononcées depuis le mois de novembre 2018, seront purement et simplement annulée ! Finkielkraut est un provocateur professionnel (voir l’épisode avec le mouvement “les nuits debout”, où lors d’une énième provocation dont il est coutumier, il accusait déjà, ceux qui l’auraient soi-disant insulté… d’antisémitisme ! qu’il aille au diable !

    1. Le simulacre médiatique est insupportable. Macron est une marionnette. Son comportement autiste le prouve assez bien.
      Pour Finkielkraut, il aurait pu être le Woody Allen de France mais il se dit trop désespéré pour qu’il se tienne à carreau. Il étale son malaise à la télé…C’est un asile de fous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.