Le foot en Algérie, plus qu'une religion, est un bon indicateur des capacités de projection des forces de l'Armée algérienne 1
Analysis

Le foot en Algérie, plus qu’une religion, est un bon indicateur des capacités de projection des forces de l’Armée algérienne

Les rencontres  décisives de football sont devenues des indicateurs de la capacité de projection des forces de certains pays. Il en est ainsi pour l’Algérie. Pays qui mobilise une petite partie de sa flotte de transport tactique pour l’acheminement de supporters de foot vers des pays éloignés en cas d’un match important pour la qualification en coupe du monde des nations ou pour gagner la coupe d’Afrique des Nations (CAN).

En 2009, à Oum Dorman au Soudan, l’Algérie a choqué bon nombre d’observateurs militaires en transportant en un temps record- moins de 26 heures- plus de 25 000 supporters de diverses régions d’Algérie jusqu’au Soudan.

Dix ans après cette épopée qui provoqua à l’époque une crise de rage au sein des élites dirigeantes égyptiennes du régime Moubarak, le haut commandement de l’Armée algérienne est prêt à ré-éditer le coup: L’Armée algérienne vient déjà de mobiliser six avions cargo militaires pouvant transporter 600 supporters à chaque sortie.  En cas de passage de l’Algérie au delà des demi-finales aux dépens du Nigeria, L’Armée de l’air algérienne transportera des milliers de supporters au Caire comme ce fut le cas à Oum Dorman.

Ce qui est ironique dans cette affaire est que les militaires algériens n’avaient jamais pensé qu’une décision qui semblait anodine pour eux, concernant le transport en appoint de supporters que les compagnies aériennes publiques et privées peinaient à contenir jusqu’au Soudan, allait susciter l’extrême intérêt des observateurs militaires de l’OTAN et de certains pays du Moyen-Orient. Ces derniers étaient étonnés, voire effarés  de voir une Armée d’un pays africain pouvoir projeter d’un coup en moins de deux jours plus de 25 000 personnes sur une distance de 3724 km avant de les rapatrier dans des délais records.

Pour la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulent en Égypte, la distance à parcourir est un peu moindre: 2711 kilomètres. Une tâche assez facile pour l’aviation de transport militaire algérienne qui assure à elle seule une bonne partie du fret de la fantomatique force de réaction rapide de l’Union Africaine (elle existe mais n’est pas opérationnelle et ne le sera pas de sitôt).

Le football est une véritable religion en Algérie. Un sujet qui déchaîne les passions jusqu’à la transe collective. C’est également un très bon indicateur pour jauger les capacités de projection de l’aviation de transport militaire, lesquelles demeurent l’une des plus importantes d’Afrique et du bassin méditerranéen.

Publicités

6 Replies to “Le foot en Algérie, plus qu’une religion, est un bon indicateur des capacités de projection des forces de l’Armée algérienne

  1. A condition qu’ils ne se crachent pas comme le Iliouchine IL-76 prés de Blida en 2018.
    Autre question que je me pose, vous ne trouvez pas bizarre ces victoires au football qui tombe à pique pour les Nations. L’Algérie est bien placer pour l’emporter en pleine période de troubles…Sa dernière victoire dans cette compétition remontant au début des années 90….Pareil pour le Brésil de Bolsonaro qui remporte la Copa América en étant assez avantager par l’arbitrage….La France de Macron qui remporte le mondial en Russie grâce à l’arbitrage vidéo…Il faudrait se demander si les politiques ne se sont pas accaparer le football ces dernières années pour servir leurs sales besognes !

      1. dans un pays ou les frontières étaient très contrôlés pour empêcher les sortie de devise cette coupe d’Afrique restera sans doute dans l’histoire comme une des plus grosse opération de sortie de devise d’Algérie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.