Le programme de modernisation de la version nord-coréenne du Mig-29 cache un programme d'un avion de combat nouveau, capable de faire face au F-35 US déployés dans la péninsule coréenne 1
Analysis

Le programme de modernisation de la version nord-coréenne du Mig-29 cache un programme d’un avion de combat nouveau, capable de faire face au F-35 US déployés dans la péninsule coréenne

La Corée du Nord a laissé entendre cette semaine qu’elle devait tester de nouvelles armes spéciales pour contrer le déploiement d’avions de combat Lockheed-Martin F-35A Lightning II américains en Corée du Sud. C’est la première fois que Pyongyong évoque indirectement via l’Institut des études américaines de son ministère des Affaires étrangères,  l’existence de la très mystérieuse “Division des armes nouvelles”.

L’existence de cette division fut longtemps l’objet de vives controverses dans les milieux spécialisés. C’est cette division qui est en train de concevoir un nouvel avion de combat dérivé du Mig-29SMT. La production de la première variante de ce appareil sous licence en Corée du Nord  depuis …1993 semble avoir été ignorée par la plupart des observateurs qui se contentent jusqu’à aujourd’hui de souligner en long et en large l’anachronisme et l’obsolescence de l’aviation de combat de la Corée du Nord. Ils ont ainsi raté la révolution technologique de la Corée du Nord et se retrouvent aujourd’hui à constater avec effarement les multiples avancées surprises des nord-coréens dans les industries de défense.

Le premier Mig-29 nord-coréen décolla d’une base militaire près de Pyongyang le 15 avril 1993. Les spécifications des Mig-29 nord-coréens étaient meilleures que celles des versions destinées à l’export qui équipaient ou allaient équiper l’Irak, l’Iran, la Syrie ou le Soudan. La cadence de production des appareils fut entravée par de sérieux problèmes financiers dans un contexte très difficile marqué par En 1997, Pyongyong décida de reprendre la production et signa avec la Russie un nouvel Accord de coopération militaire incluant une assistance pour l’amélioration de la production du Mig-29. A l’époque, la Corée du Nord avait une quarantaine de Mig-29 plus ou moins opérationnels.  C’étaient des appareils importés de l’ex-Union Soviétique puis de certains membres de l’Organisation des États Indépendants comme l’Ukraine. Personne n’avait pensé à comptabiliser le nombre de Mig-29 produits localement, lequel dépassait largement toutes les estimations à ce sujet.

6jTgb5I.jpg

Autre détail intéressant, il n’existe à ce jour aucune photographie rapprochée d’un Mig-29 de fabrication nord-coréenne et même l’agence officielle KCNA ne diffuse jamais d’image de cet appareil, focalisant plutôt sur les variantes du vieux Mig-21 et du Chengdu J-7, sa copie chinoise. L’ironie fut poussée jusqu’à montrer des bombardiers datant de la fin des années 40 dans des exercices officiels. C’est aussi cela l’art de la guerre.

 

La coopération militaire entre Pyongyang et Moscou n’a jamais cessé même dans les moments les plus pires. Cette coopération maintenue a abouti à une modification du réacteur Klimov RD-33 équipant le Mig-29 Fulcrum, entamée par les nord-coréens dès l’année 2003, soit dix ans après le vol du premier Mig-29 fabriqué localement. Ces modifications ont peu à peu amené les techniciens nord-coréens à maîtriser le processus de fabrication et à se lancer dans la production d’un réacteur selon les besoins spécifiques de l’aviation nord-coréenne. On ne sait presque rien sur cet épisode passionnant où un pays sous embargo et financièrement étranglé a mené une des plus étonnants programmes visant à acquérir et à maintenir une aviation de combat de première ligne face aux Etats-Unis d’Amérique en Asie du Nord-Est. Ce que l’on sait par contre est que cette quête ne s’est pas déroulée dans le calme: des dizaines de pilotes d’essais ont péri au cours des tests, gardés sous silence. Pour les dirigeants nord-coréens, il fallait absolument contrer les F-15 US au Japon et en Corée du Sud par un chasseur aux capacités extra-ordinaires. Le Mig-29 devait être modifié en conséquence et tous les sacrifices à cette fin valaient la peine d’être endurés.

wonsan-sept-24-2016-a-mig-29-jet-fighter-performs-459411.jpg

Les réacteurs nord-coréens dérivés du Klimov RD-33 sont de 15 à 20 % plus puissants que les originaux russes et sont réputés, à en croire les chinois, bien plus robustes et endurants. La variante nord-coréenne du Mig-29 a reçu entre 2015 et 2017, des missiles Air-Air R-27ER et R-77. Le “Vympel” R-27 ER est un missile Air-Air de portée moyenne tous temps à guidage radar semi-actif pouvant atteindre une cible à plus de 100 kilomètres. Le R-77 est un missile récent équipant les meilleurs chasseurs russes et chinois. Les nord-coréens sont extrêmement intéressés par son futur développement dans la décennie à venir.

Les rumeurs faisant état de la modernisation des Mig-29 nord-coréens étaient fondées. Ce programme de modernisation serait en fait un programme d’adaptation visant à créer un modèle local en se basant sur le Mig-29 et les nord-coréens en lui incorporant une avionique et des senseurs perfectionnés. Le radar de contrôle de tir du Mig-29 nord-coréen est le N010 Zhuk, lequel équipe les dernières versions du Mig-29 opérationnels au sein des VVS (forces aériennes russes).

La flotte des Mig-29 nord-coréens opérationnels et en réserve dépasse largement les plus estimations les plus hautes. L’appareil produit localement et modernisé est très économique et son entretien est d’autant plus facilité que l’ensemble des pièces de rechange sont produites sur site. Combien de ses appareils sont en réserve? Aucune estimation n’est disponible mais une source chinoise évoque le chiffre de 120 appareils en 2015.

Il est indubitable que le Mig-29 nord-coréen demeure un appareil fiable, peu coûteux et redoutable. C’est l’appareil qui assure la capacité de la Corée du Nord à faire face aux menaces posées par les avions de combat américaines dans la région et il semble que la cadence de production de cet appareil serait assez élevée.

L’intérêt de Pyongyang pour le Sukhoï Su-35 a étonné pas mal d’observateurs. Le pays n’a visiblement pas les moyens de s’offrir ce super avion de combat mais en réalité, les nord-coréens ne veulent acquérir qu’un exemplaire de cet appareil. Ce qui démontre non seulement qu’ils veulent s’en inspirer pour la conception de leur propre avion de combat dérivé de la version locale du Mig-29 mais qu’ils possèdent une solide base industrielle en ce domaine.

Pour certains experts US, la modernisation très rapide de l’aviation de combat nord-coréenne porte clairement l’empreinte russe à tous les niveaux. Ils l’expliquent par le fait qu’il est dans l’intérêt de Moscou d’avoir sur son flanc sibérien très faiblement gardé une Corée du Nord disposant d’une solide défense aérienne face aux bases US au Japon et en Corée du Sud.

La Corée du Nord a toujours réussi à surprendre les observateurs les plus avertis. On verra les réactions de ces derniers lorsque Pyongyang dévoilera son propre avion de combat avec une dénomination locale.

 

 

Publicités



');

12 Replies to “Le programme de modernisation de la version nord-coréenne du Mig-29 cache un programme d’un avion de combat nouveau, capable de faire face au F-35 US déployés dans la péninsule coréenne

  1. Tout d’abord grand grand merci pour ce post. Vois tu quand le Web est arrivé dans les foyers en 1998 -avec les modems 48/56 kbps – à l’époque exaspéré que j’étais devant la pourriture médiatique ambiante ou on nous balancait allégrement la cohorte de faux experts qui nous racontaient n’importe quoi sur tout, je carressais l’espoir de voir un jour des braves gens comme toi pondre ce genre d’article. Moins de quelques années plus tard c’est arrivé. J’aimerai tellement faire autre chose pour ce site que des commentaires mais vu les conditions que je traverse en ce moment il m’est impossible de faire autrement.

    La production de la première variante de ce appareil .. en Corée du Nord depuis …1993 semble avoir été ignorée par la plupart des observateurs…qui se contentent jusqu’à aujourd’hui de souligner en long et en large l’anachronisme et l’obsolescence de…

    Pour commencer la Corée du Nord c’est un pays ou le logement est gratuit pour tout le monde, les soins de qualité sont garantis pour tous de meme que le système scolaire. Les coréens n’ont pas à gérer des parasytes d’oligarques qui siphonnent l’économie, ainsi que des flux migratoires*, avec des manouches qui mendient dans toutes les villes d’Europe, quand ils ne “bradent” pas leurs enfants dans des bordels pédophiles. Le système en Occident ne peut que mettre l’accent sur ce qu’il pense etre des tarres. Alors la cohorte de pseudo experts à deux balles sont appellés à la rescousse pour eructer leur torrents de boues. Tu comprends, s’ils disaient que la Corée du Nord produit des Mig-29, ça sonne faux, surtout en ces temps de demantelement de tous les acquis sociaux, de flux migratoires incomprehensifs en temps de crise, de climat de peur, de guerre contre ceux qui travaillent. Faut surtout pas que la populace pense à un autre modele. Surtout pas, on a vu comment les Gilets Jaunes sont traités.

    Personne n’avait pensé à comptabiliser le nombre de Mig-29 produits localement…” n’avait pensé ? Ou tout simplement n’avait pas voulu pour les raisons que j’ai cité plus haut!

    Les réacteurs nord-coréens dérivés du Klimov RD-33 sont de 15 à 20 % plus puissants que les originaux russes et sont réputés, à en croire les chinois, bien plus robustes et endurants…une source chinoise évoque le chiffre de 120 appareils en 2015

    La partie la + complexe pour un pays c’est de fabriquer ses avions de combat et surtout ses moteurs. Il represente le pinacle, c’est la synthèse du savoir faire industriel et tout ce que cela implique comme infras. Il faut savoir que l’Inde malgrés tout les transferts technologiques opérés par l’URSS puis par la Russie ensuite depuis prés de 50 ans son Tejas est un echec retentissant. Le programme dure depuis prés de 40 ans, et ça ne marche pas. Concernant la Corée du Nord j’ai eu une petite lueure d’espoir quand j’ai vu les iraniens qui dupliquaient leur F-5F mais aussi leur moteur le J-86. Je me disais que la Corée du Nord n’est pas loin et va nous reserver des surprises. Si la Corée du Nord est capable de produire et de dupliquer ses Mig-29, alors ils sont entrain de réecrire l’histoire du monde. C’est plus qu’une réussite, c’est un seisme qui va se faire sentir dans le monde entier trés prochainement. Exactement comme ce qui s’est passé en 1950 pendant la guerre de Corée, qui a amené la décolonisation, puis l’expulsion des USA de toute l’Indochine. C’est extrement dangeureux pour l’oligarchie mondialiste. Et le système en Occident le sait mieux que quiconque.

    *Le discours contre l’immigration est un discours marxiste. Marx appellait ça l’armée de reserve, et du temps ou le parti communiste français était un vrai mouvement populaire, il envoyait les bulldozers détruire les foyers de migrants. Dans le meme temps les communistes du monde entier partaient aider les pays frères à resister contre l’impérialisme et à le vaincre ainsi à se developper en fonction de leurs propres critères. Aujourd’hui le discours sur l’immigration a été laissé à l’extreme droite néo fachiste et néo nazis, de plus il existe une autre école les Freudo-Marxistes qui n’ont de marxiste que le nom, en gros c’est des marxistes “Libéraux”. Si si ne rigolez pas! ce sont des “marxistes” bourgeois, marxiste de droite, et forcément anti popuaires, mais qui gardent du Marxisme que le coté sociétale, alors qu’en economie ils sont de droite. Dans ce monde de dingue on aura tout vu!

    1. ” du temps ou le parti communiste français était un vrai mouvement populaire, il envoyait les bulldozers détruire les foyers de migrants. ”
      j’ai pas le même souvenir !
      le P.C. condamnait l’immigration mais a toujours créé des foyers ou les migrant pouvait être accueillis dignement !
      en ce temps là 90 % des immigrés retournait dans leur pays au plus après 1 an !

      1. j’ai pas le même souvenir !
        Sachant que la thematique de l’immigration a été livrée à la vindicte de l’extreme droite, j’ai pas envie de donner des liens. Tu tappes “PCF Bulldozer, Vitry sur Seine, Montigny les Cormeilles” -orthographe à vérifier- et tu trouveras autant de liens que tu veux. De plus le sujet de l’immigration c’est pas quelque chose qui me passionne particulièrement encore moins d’en parler, surtout que l’objet de cet article, les Mig-29 nord coréens m’interresse énormément.

        1. Le 24 décembre 1980 au matin, 300 travailleurs maliens quittèrent le foyer qu’ils occupaient sur le territoire de la commune de Saint-Maur et furent transportés pour être hébergés dans un bâtiment en cours de rénovation à Vitry-sur-Seine. Commençait alors la fameuse affaire dite du « bulldozer de Vitry !
          À la demande du maire de Saint-Maur, le gestionnaire du foyer avait accepté de débarrasser cette commune résidentielle de ses occupants encombrants. L’immeuble de Vitry était en pleins travaux, pour une bonne part financés par la mairie et devait accueillir en contrepartie, des jeunes travailleurs dont la liste était d’ailleurs arrêtée.
          ici : https://www.causeur.fr/bulldozer-de-vitry-et-si-le-pcf-avait-raison-19545
          puis
          Saint-Maur-des-Fossés.
          1977 2008 Jean-Louis Beaumont31,32 DVD ( divers droite) Professeur de médecine
          Député du Val-de-Marne (1re circ.) (1978 → 1981 et 1993 → 1997)

          donc résumé : un maire de droite se débarrasse des immigrés d’un foyer qu’il ne voulait plus sur sa commune en les envoyant dans un bâtiment construit par une mairie communiste pour les jeunes travailleur de sa commune !
          rien a voir avec la lute contre l’immigration .
          tout a voir avec la gentrification d’une ville de droite Saint-Maur et la constitution de ghetto a Vitry ville communiste !

          1. Saint-Maur…Je me demande qui était ce Maure qui était venu s’installer dans les parages en plein Moyen-âge et gagner la sympathie des habitants…Plus sérieusement, cette histoire s’inscrivait dans le contexte socio-politique de l’époque et elle a donné lieu à pas mal d’interprétations.

          2. Le 24 décembre 1980 au matin, 300 travailleurs maliens quittèrent …
            Crois en je ce que je te dis. Essaye de trouver la lettre que Marchais avait ecrit au recteur de la Mosquee de Paris. Les marxistes sont par essence hostile à tous les phénomenes migratoires et il n’y a pas de honte à l’etre. En revanche les communistes du monde entier affluent et font tout ce qu’ils peuvent pour aider des pays agressés par l’imperialisme barbare occidentale. En témoigne les positions courageuses du gouvernement de la Corée du Nord. Par contre la merde fachiste et nazis s’ils sont hostiles à tout ce qui n’est pas “blanc”, ils prennent un plaisir sadique à participer et à soutenir les guerres imperialistes occidentales. Dans son histoire la seule chose intelligente qu’ait fait J.M Le Pen a été de se positionner contre la guerre d’Irak en 1991. Les sanctions de son electorat a été immediat et sans appel. Des merdes, des crevures! Voilà ce que sont les mouvements fachistes et nazis. Et le discours sur l’immigration a été laissé aux fachisme, et l’autre pourriture, c’est à dire les pretendu Trotskystes et autres dérivés de l’ecole Freaudo-Marxiste. Les uns sont hostiles à tout ce qui n’est pas “blanc” et anti syndicalistes, et les autres sont immigrationnistes, et contre ceux qui travaillent. Tout deux alliés au système capitaliste.

  2. Cette très mystérieuse “Division des armes nouvelles” est aussi évoquée par les Iraniens, ainsi que le Hezbollah libanais (avec dans sa hotte de nombreuses “surprises”), et indirectement par le Hachd al-Chaabi irakien, et bien entendu la Résistance yéménite, en ce qui concerne l’un des membres de la Résistance, Ansar Allah (la vraie)… et ses succès militaires de plus en plus évident !…et toujours avec dans leur hotte, leurs fameuses (et nombreuses) surprises à venir…
    Le cas de la résistance palestinienne, qui a lui aussi de nombreuses surprises dans sa hotte, ainsi que de très nombreuses “nouveautés” stratégiques (si j’étais l’un de ces profiteurs de guerre, colon sioniste (entre autre), j’envisagerai très sérieusement de faire mes valises, et fissa !…)

  3. (i) Le F-35 ne serait probablement utilisé qu’en 2ème frappe, quand il ne reste presque plus rien des défenses A/A et de l’aviation NC. C’est contre le F-22 et les B-2 de 1ère frappe qu’il faudrait d’abord se protéger.

    (ii) Les Mig-29 sont vieux, certes encore très redoutables comme intercepteurs mais seulement s’ils peuvent être guidé par des radars au sol après que d’autres radars aient détecté l’approche des F-22/B-2 (et autres missiles de croisière pour une autre forme de 1ère frappe de suppression). Or cf. (i) …

    (iii) Que valent les pilotes NC ? dans de telles conditions il me semble que la réponse à cette question représente déjà la moitié du problème (avant la 1ère frappe, après ils n’y pourront plus grand’chose, fussent-ils les meilleurs pilotes du monde et leur resterait-il des Mig-29)

    1. sur un ring tous les gants de boxe se ressemblent ; ce qui fait la difference cest les
      poings qu’ils enveloppent et leurs art dans la distribution des coups qu’ils infligent a l’adversaire. alors f ceci ou mig cela n’aura plus aucune importance seul la volonté de vaincre primera. et il me semble peu d’armées puissent affirmer posseder ces soldats sans peur et sans reproche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.