L'Iran dément qu'un de ses drones ait été abattu et affirme que l'U.S Navy aurait abattu un drone US au dessus dû détroit d'Hormuz 1
Analysis

L’Iran dément qu’un de ses drones ait été abattu et affirme que l’U.S Navy aurait abattu un drone US au dessus dû détroit d’Hormuz

L’Iran a formellement démenti qu’un des ses drones ait été abattu par la marine americaine dans le Golfe et affirme par la voix de son vice-ministre des Affaires étrangères que le navire de guerre amphibie USS Boxer aurait probablement abattu un drone américain.

Des analystes iraniens abondent dans le même sens et évoquent un tir ami en soulignant que l’U.S Navy aurait abattu par erreur un drone de la CIA au dessus du détroit d’Hormuz.

Côté US, Donald Trump avait affirmé hier que l’USS Boxer aurait abattu un drone iranien qui se serait approché à moins de 900 mètres du bâtiment de surface de la marine de guerre US dans le Golfe.

L'Iran dément qu'un de ses drones ait été abattu et affirme que l'U.S Navy aurait abattu un drone US au dessus dû détroit d'Hormuz 2
Image Courtesy of NavSource
Publicités



');

26 Replies to “L’Iran dément qu’un de ses drones ait été abattu et affirme que l’U.S Navy aurait abattu un drone US au dessus dû détroit d’Hormuz

  1. Jusqu’à présent j’étais plutot sceptique devant le démentie iranien. Je me disais qu’aprés tout, l’Iran exagere peut etre un peu trop. Voilà que les chaines de televisions iraniennes montrent avec ostentation le drone iranien se filmant à sa guise non seuleument au dessus de l’USS Boxer, mais aussi l’escadre qui accompage le porte hélicoptère US. Ces vidéos sont entrain de faire un carton dans les réseaux sociaux. Je ne pense pas que ces images soient des fausses, par contre je commence de + en + à douter des capacités US. Exactement comme le démontre régulièrement l’actualité, ou des drones canardent les systèmes israèliens, et séoudiens, ces derniers étant servis par des occidentaux, et trés certainement US.

    1. Fox : j’ai été parmi les premiers à rapporter deux événements significatifs en 2019 : 1. La guerre électromagnétique contre le Venezuela et 2. Le brouillage réussi du GPS militaire en Syrie et en Iran et avant cela en Baltique.

      J’ai été très fortement critiqué par un nombre incalculable de détracteurs qui mettaient en doute ce que je rapportais et au final le gouvernement vénézuélien lui même a reconnu que l’origine des Blackouts est du à l’usage de nouveaux procédés EM offensifs.
      Pour le GPS c’est une révolution.

      Pour le reste je vais pas baisser les bras devant la censure.

      Beaucoup de médias utilisent indirectement notre anonymat pour orienter leurs recherches.

  2. En tant que non-expert (cf coms précédents) je me demande quand même comment il se fait qu’avec tout ce qui se passe dans le détroit le prix du baril n’ait pas encore explosé. En tant qu’apprenti-complotiste (cf coms précédents) j’en conclurais hâtivement que derrière le cinoche tout est sous contrôle (?).

    1. très bonne question car a l’exception de réserve qui doivent être au taquet la mise sous sanction du Vénézuéla et les engagement de baisse de production devrait avoir mis le baril a 150 $ !
      seul explication la chute de la consommation due a la récession dans laquelle nous entrons et que tout les gouvernement occidentaux et le gouvernement chinois tente de dissimuler !

  3. L’Iran tétanisé (suite)
    A mon très humble avis, voici les trois victimes du tétanos au Moyen-Orient :
    1) L’ES : dans l’entretien dont je parlais ci-dessous, M.Nasrallah a imité Bibi et Colin mais en racontant lui la vérité et non des bobards : Il a exhibé une carte de l’Entité Sioniste en y pointant un rectangle de 1200 km2, dont la largeur varie entre 14 et 20 km et la longueur entre 60 et 70 km, ce rectangle s’étend sur une bande côtière sise au centre d’israël renferme la quasi-totalité des centres gouvernementaux, militaires, économiques sionistes et plus de la moitié de la population y réside et est une cible des missiles de la Résistance à partir de n’importe quel endroit du Liban. Bien plus, l’extrême sud de l’ES est à portée des dits missiles et le Said n’a ni nié ni affirmé que fait ue la Résistance possède des moyens de défense anti-aériens. Il a en outre démontré l’extrême fragilité du front intérieur sioniste et la faiblesse irrémédiablede de l’infanterie de tSAHAL
    2) L’US. Fiasco en Syrie, Irak et Iran. Turquie devenue électron libre.
    3) L’A.S : idem est : débandade du salapisme en Syrie, Irak et Yémen.

        1. traduction du lien http://www.almayadeen.net/news/politics/964743/حرس-الثورة-الإيراني-يعلن-احتجاز-ناقلة-بريطانية-في-مضيق-هرمز

          Les autorités iraniennes commencent leurs enquêtes avec l’équipage du pétrolier britannique arrêté, et les Gardiens de la révolution islamique présentent des scènes de la détention du pétrolier hier, alors que le commandement central américain a lancé une opération militaire sous le nom de “Guardian” dans le Golfe et le Moyen-Orient, afin de renforcer le contrôle et la sécurité des voies navigables et de la sécurité dans la région “.
          *********************************
          La Garde révolutionnaire islamique iranienne (IRGC) a montré des scènes du pétrolier britannique détenu vendredi dans le détroit d’Hormuz, montrant les vedettes rapides des Gardiens de la révolution s’arrêtant à côté du pétrolier battant pavillon britannique et les gardes à bord du navire britannique.
          https://twitter.com/PressTV/status/1152597789362262016?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1152597789362262016&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.almayadeen.net%2Fnews%2Fpolitics%2F964743%2F%25D8%25AD%25D8%25B1%25D8%25B3-%25D8%25A7%25D9%2584%25D8%25AB%25D9%2588%25D8%25B1%25D8%25A9-%25D8%25A7%25D9%2584%25D8%25A5%25D9%258A%25D8%25B1%25D8%25A7%25D9%2586%25D9%258A-%25D9%258A%25D8%25B9%25D9%2584%25D9%2586-%25D8%25A7%25D8%25AD%25D8%25AA%25D8%25AC%25D8%25A7%25D8%25B2-%25D9%2586%25D8%25A7%25D9%2582%25D9%2584%25D8%25A9-%25D8%25A8%25D8%25B1%25D9%258A%25D8%25B7%25D8%25A7%25D9%2586%25D9%258A%25D8%25A9-%25D9%2581%25D9%258A-%25D9%2585%25D8%25B6%25D9%258A%25D9%2582-%25D9%2587%25D8%25B1%25D9%2585%25D8%25B2
          Dans le même temps, les autorités iraniennes ont ouvert leurs enquêtes avec l’équipage du pétrolier britannique, après que le transporteur soit arrivé samedi au port de Bandar Abbas, afin d’étudier les raisons de la collision avec un bateau de pêche dans le détroit d’Hormuz et ses dimensions, selon le directeur de la navigation maritime de la province d’Hormuzgan, Iran, Murad Afifi Pour . Il a ajouté qu’il comprenait 23 marins, principalement d’Inde, ainsi que de Russie, des Philippines et de Lituanie, et que l’équipage resterait à bord.

          Dans un contexte connexe, le commandement central américain a annoncé le développement d’une opération militaire appelée “Guardian” dans le Golfe et le Moyen-Orient.
          Pour sa part, le ministre britannique des Affaires étrangères a déclaré que la détention du pétrolier iranien envoyait des signaux alarmants indiquant que Téhéran pourrait choisir une voie dangereuse, ce qui indiquerait un comportement illégal et déstabilisateur, soulignant que son pays tente de résoudre le problème du transporteur iranien Grace 1, tout en assurant la sécurité des navires britanniques.

          Il a indiqué que les raisons et les dimensions de la collision du pétrolier britannique avec un navire de pêche dans le détroit d’Ormuz seraient étudiées.

          Son objectif est de garantir la sécurité du passage dans le golfe, le détroit d’Hormuz, le détroit de Bab al-Mandab et le golfe d’Oman, ainsi que la libre navigation à la lumière des récents événements survenus dans la région du Golfe.
          Le Commandement central américain a déclaré que l’opération était menée en coordination avec des alliés et des partenaires d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient, soulignant que les détails et les capacités nécessaires au processus de surveillance étaient coordonnés avec les Alliés afin de garantir la liberté de navigation dans la région.

          Le British Times a rapporté qu’un navire militaire s’était précipité pour aider le pétrolier britannique, qui avait été arrêté par l’Iran dans le Golfe avant d’être arrêté, mais le navire militaire avait 10 minutes de retard sur le sauvetage du pétrolier et les Iraniens semblaient prêts à y faire face, selon une source militaire britannique citée par le Times.

          Le journal Independent, cité par une source militaire, aurait déclaré que la saisie des deux navires par l’Iran avait provoqué une surprise à Londres, surtout après l’offre du lancement d’un Grace en échange de garanties.

          “Le pétrolier britannique a éteint l’appareil de repérage et est entré dans les eaux territoriales iraniennes”, a déclaré le correspondant de Meedan à Téhéran, ajoutant que le pétrolier avait dévié de sa route avant d’entrer en collision avec un bateau de pêche iranien.

          Les gardes de la révolution islamique en Iran avaient annoncé hier l’arrestation d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Hormuz et son transfert sur la côte iranienne, ajoutant que le transporteur britannique, qui avait retenu le nom de stena impero “, s’était arrêté pour ne pas respecter les lois internationales de la navigation.

          Le correspondant des champs à Téhéran que les Gardiens de la révolution ont annoncé qu’une action en justice sera intentée contre le navire britannique.

          L’Allemagne considérait que la détention par l’Iran de deux transporteurs dans le détroit d’Hormuz était une mesure injustifiée qui aggraverait la situation de tension dans la région. Le ministère allemand des Affaires étrangères a prévenu dans une déclaration que toute escalade dans la région serait très grave et compromettrait tout effort visant à trouver un moyen de sortir de la crise, appelant Téhéran à libérer immédiatement le pétrolier et son équipage.

          Pour sa part, le ministère français des Affaires étrangères a estimé que la détention d’un pétrolier britannique en Iran était une mesure préjudiciable aux efforts visant à enrayer l’escalade dans la région. Téhéran a appelé à sa libération et le ministère français des Affaires étrangères a exprimé sa totale solidarité avec la Grande-Bretagne.

          Les médias iraniens ont rapporté que le transporteur britannique “avait été arrêté à la demande de l’Organisation des ports et de la navigation et d’une décision de justice visant à polluer l’environnement”, tandis que le directeur général des ports à Hormozgan, en Iran, avait reçu des informations selon lesquelles le pétrolier britannique avait été endommagé et sa demande de transfert au port de Bandar Abbas.

          Le ministère britannique de la Défense a déclaré qu’il cherchait de toute urgence des informations sur des informations faisant état d’un mouvement d’un pétrolier britannique dans les eaux iraniennes. Le Conseil de sécurité nationale américain a été informé que des forces iraniennes détiendraient un pétrolier britannique, selon la presse iranienne. Preuve de “l’augmentation de la violence” de leur part.

          Selon l’agence Reuters, une source britannique aurait déclaré que le comité d’urgence du gouvernement britannique se réunissait pour discuter de la détention du transporteur dans le Golfe.

          Northern Marine, l’exploitant du transporteur britannique, a déclaré qu’il avait perdu le contact avec son équipage après que de petits bateaux inconnus se sont approchés et des hélicoptères, ajoutant que 23 marins étaient à bord du pétrolier et qu’aucun blessé n’avait été signalé.

          La Cour suprême de Gibraltar a décidé de prolonger de 30 jours la détention du pétrolier iranien qui avait été arrêté alors qu’il se dirigeait vers la Syrie à la demande du Royaume-Uni.

          Le procureur de la République a annoncé que la détention de Grace One serait prolongée jusqu’au 15 août.

        1. Cher passant, la chaîne Al-Mayadeen est excellente, personnellement, je la regarde tous les jours (en arabe) et je sais qu’elle possède une version espagnole en collaboration avec des journalistes vénézuélien et cubains. Merci aussi à Roc pour sa traduction.

  4. La perfide Albion vient donc de récolter la tempête que son vent a semé. L’iran est si tétanisée dans les cerveaux des ex-C.C. Tout indique que nous nous dirigeons vers une conflagration mondiale. La mort est préférable à l’humiliation.

    هيهات منا الذلة

  5. Les iraniens disent la vérité et les américains mentent mentent comme à leur habitude : cela ne fait aucun doute. Les Gardiens de la Révolutions viennent viennent de publier une vidéo filmée par ce prétendu drone détruit montrant des navires de guerre américains avant et après les vantardises de la Trumpette qui ne trumpent personne, y compris de cet USS Boxer.

    1. Le Perse, lorsqu’il a vaporisé le soi-disant furtif méga-drone yankee, a publié des images attestant ce fait et le vulgaire cow-boy a reconnu la chose la queue entre les jambes ; on attend toujours les images du drone iranien abattu par le Pentagone. Le C.C, prisonnier de sa trumperie spéciale, continue de déraisonner sur un Iran tétanisé illusoire, ses arguments sont aussi convaincants que la prétendue efficacité du vaccin anti-tétanique contre le tétanos. De même que le vaccin ROR provoque l’autisme généralisé, les moyens produits pour défendre une mauvaise cause sont pires que cette cause elle-même. Ainsi, selon ce même D.S, qui, contrairement à Saul de Tarse, semble avoir brulé son passé de résistant sur son chemin de Damas, l’Axe de la Résistance n’existe pas, le Mage est tétanisé et le Hezbollah dans la Merdre ! Qui écoute les près de trois heures et demi de l’entretien accordé par M.Nasrallah à la chaîne Al-Manar et les commentaires des médias et des personnalités politiques ou militaires israéliens à ce propos, comprend instantanément que ce sont là paroles que le vent emporte.

  6. Et franchement, on voit pas non plus trop ce qu’un USS fait là, sachant que les satellites d’observation de alliés Russes (et Chinois) des Iraniens quadrillent serré la zone.

    1. les USA ont besoin de relevé des d’émission radars que les satellites ne doivent pas détecter !

  7. Franchement, on voit pas trop ce qu’un drone iranien aurait eu à faire là, sachant que les satellites d’observation de leurs alliés Russes (et Chinois) quadrillent serré la zone pour eux.

    1. pas sûr que leurs “alliés” leur communiquent ces infos, ni avec tous les détails, ni en temps réel. Sans compter les problèmes de couverture nuageuse, et les créneaux de passage des satellites. l’Iran est autonome, donc souverain. Et un drone peut être armé.

  8. Le titre de l’article précédent était donc trop affirmatif. Dans ces questions, l’emploi du conditionnel s’impose.

    1. @Croix morand,

      Non un “9/11” anti building, auto enterrant et volant au ras des pâquerettes pour les bâtiments de plein pied !-))))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.