Un Sukhoï Su-30 Flanker + vénézuélien intercepte un avion de reconnaissance EP-3 Aries II violant l'espace aérien de la République bolivarienne (incident du 19 juillet 2019) 1
Analysis

Un Sukhoï Su-30 Flanker + vénézuélien intercepte un avion de reconnaissance EP-3 Aries II violant l’espace aérien de la République bolivarienne (incident du 19 juillet 2019)

Un Sukhoï Su-30 Flanker + vénézuélien intercepte un avion de reconnaissance EP-3 Aries II violant l'espace aérien de la République bolivarienne (incident du 19 juillet 2019) 2
Le Su-30 est l’un des meilleurs chasseurs au monde
Publicités



');

7 Replies to “Un Sukhoï Su-30 Flanker + vénézuélien intercepte un avion de reconnaissance EP-3 Aries II violant l’espace aérien de la République bolivarienne (incident du 19 juillet 2019)

  1. c’est quoi ça ? :
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-07-22/army-lets-slip-that-it-s-conducting-secret-operation-around-d-c
    traduction :
    Le Pentagone a révélé quelques détails au sujet d’une mission secrète de l’Armée de terre où des hélicoptères Black Hawk survolent Washington, D.C., région appuyée par des soldats en service actif et de réserve.

    La mystérieuse opération classifiée a été révélée lorsque l’armée de terre a demandé au Congrès l’autorisation de transférer des fonds pour fournir 1,55 million de dollars supplémentaires pour l’entretien des avions, les équipages et les voyages à l’appui d’une “nouvelle mission de vol classifiée”.

    Cela fait partie d’une demande de 2,5 milliards de dollars ce mois-ci pour “reprogrammer” les fonds du budget de l’exercice en cours à des programmes considérés comme hautement prioritaires. “Sans financement supplémentaire, l’armée ne sera pas en mesure d’accomplir cette mission classée secrète “, a déclaré le ministère de la Défense.

    “Des soldats de la compagnie d’hélicoptères d’assaut et des unités de maintenance de l’aviation soutiendront la mission avec 10 UH-60 et des capacités de maintenance pendant quatre mois “, selon le document, en référence aux Black Hawks. L’argent servira également à financer l’installation d’un centre d’information spécialisé “Sensitive Compartmented Information Facility” à l’aérodrome Davison Army de Fort Belvoir, en Virginie, juste à l’extérieur de Washington.

    Le porte-parole de l’armée, Wayne Hall, a refusé dans un courriel de commenter certaines possibilités, notamment si la mission consistait à protéger la Maison-Blanche ou d’autres édifices fédéraux et si elle faisait appel à des unités de commandos spécialisées du Commandement des opérations spéciales interarmées du Pentagone, qui comprend l’unité Delta de l’armée et la sixième équipe du Navy Seal.

    Hall a dit que l’opération a commencé au début de l’exercice financier, qui a commencé le 1er octobre, et que “la durée de la mission est indéterminée”.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

    source : Q
    https://twitter.com/aawayne/status/1153327114797666307

    1. c’est quoi ça ?
      Il s’agit du budget aloué aux opérations de guerres secretes qui impliquent les nombreuses unités -ou divisions comme on voudra- qui forment l’une des composantes essentiel de l’armée US celles des forces spéciales des Etats Unis d’Amérique.
      Cette guerre secrete implique des sabotages, des assassinats, des destructions, des captures de traficants, de chefs de guerres, etc…Il est trés difficile de nier qu’à leurs palmares il y eut de trés beaux succés par le passé. Notamment la destruction de nombre systémes de commandements, de Sam durant la guerre du Vietnam. Ce qu’on sait beaucoup moins et qui n’est pas trés fanfaronné par les US, c’était durant la guerre du Golfe 1 en 1991. Tout le monde se rappelle du tappage à l’époque que les US avaient fait autour du prétendu succes du F-117 Nighthawk. En réalité cet avion était visible, comme un bite entre les mains à des centaines de km grace à des radars de la seconde guerre mondiale, que les irakiens avaient. L’inconvénient de ses systèmes c’est qu’ils étaient énormes, alors les US avaient envoyé des unités des forces spéciales, probablement les Berets Verts, aidés par une cinquième colonne bien introduite au sein de l’entourage de Saddam, ils avaient réussi à détruire une partie des gros radars VHF irakiens. Ainsi grace aux forces spéciales les américains avaient pu envoyer leur F-117 bombarder.
      Je pense que la capture de Saddam meme s’il a été livré et trahit par son entourage est l’oeuvre des forces spéciales aussi. La destruction du QG de Khadaffi qui a causé sa fuite ce qui l’a livré aux barbares, c’était aussi l’oeuvre des forces spéciales US. Et à mon avis ce que ne dit pas l’article, ces opérations à venir et en cours de ces futures forces spéciales c’est la Syrie, l’Irak, le Yemen, et peut etre l’Iran voir l’Algérie, l’Egypte pour pas dire le Pakistan. C’est pour ça qu’ils parlent d’un gros budget de 2.5 milliards $.

      1. une opération spéciale a Washington ?
        1,55 million de $ supplémentaires pour l’entretien des avions, les équipages et les voyages à l’appui d’une “nouvelle mission de vol classifiée”
        c’est une blague au vue de leur budget !

        1. 1,55 million de $ supplémentaires pour l’entretien des avions,…
          Pour l’entretien d’une dizaine d’UH 60 je pense que ça doit etre à peu prés le prix. L’hélico va à peu prés une vingtaine de millions $, à mon avis pour entretenir 10 Blackhawk c’est le prix.

  2. Vidéo du Venezuela SU-30 Flanker qui a ” suivi agressivement ” un EP-3 Aries II de la marine américaine à une distance dangereuse dans l’espace aérien international au-dessus de la mer des Caraïbes le 19 juillet, mettant en danger l’équipage et les avions. L’avion EP-3, qui effectuait une mission dans l’espace aérien international approuvé, a été approché de façon non professionnelle par le SU-30 qui a décollé d’un aérodrome à 200 milles à l’est de Caracas. Les États-Unis mènent régulièrement des missions de détection et de surveillance reconnues et approuvées à l’échelle multinationale dans la région pour assurer la sécurité et la sûreté de nos citoyens et de nos partenaires. (Libéré par le U.S. Southern Command)

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.