Actualités China chine Chine complot Conflits Défense Géopolitique Géostratégie Sommaire Stratégie

Vol MH370: entre non-dits et thèses, l’appareil a t-il été détourné et détruit par l’armée US?

Le mystère du vol MH370 de Malaysian Airlines, disparu depuis le 8 mars 2014 une heure après son décollage de l’aéroport de Kuala Lumpur en Malaisie vers l’aéroport internationale de Pékin en Chine semble plus épais que jamais et suscite un nombre croissant d’interrogations mais aussi de non-dits.

Je ne suis pas partisan des théories du complot. Encore moins d’une éventuelle intervention d’extra-terrestres ou l’établissement d’une sorte de triangle des Bermudes près du Détroit de Malacca. Mais mes discussions avec des membres de think tanks chinois m’ont moins amené à explorer une nouvelle piste qu’à constater le degré de méfiance qu’entretient la Chine vis-à vis des Etats-Unis d’Amérique.

Selon la thèse chinoise non-officielle mais néanmoins propagée par des experts connus pour leur proximité avec les centres de décision du Gouvernement chinois, on ne retrouvera jamais les débris de l’appareil parce qu’il a été détourné de sa trajectoire par une unité de cyber-guerre relevant des armées des Etats-Unis avant d’être dirigée dans une zone précise de l’Océan indien et détruit.

D’après cette thèse, les Talibans d’Afghanistan aurait abattu par hasard au moyen d’un obus de mortier une sorte de drone d’un genre nouveau et inconnu jusque là. Le drone s’autodétruit et des avions de combat US bombardent les lieux où le contact a été interrompu mais les insurgés parviennent à récupérer les débris. Une partie de ces débris attire la curiosité d’agents de trois pays voisins d’Afghanistan. Un morceau du fuselage est revendu à prix d’or à un homme d’affaire Chinois. Un débris est envoyé à un représentant de NORINCO ou China North Industries Corporation, le géant chinois des industries de défense. On arrive pas  à reconnaître le matériau composite dont il est fait.  C’est l’alerte générale. Une délégation formée par des cellules dormantes d’agents en Ouzbékistan, en Afghanistan et au Pakistan contacte des intermédiaires Pachtounes afin d’acquérir les autres débris de l’épave. Un courtier connu dans la région arrive à persuader des chefs de tribus proches des Talibans et l’ensemble de ce qui a subsisté de l’épave est vendu aux chinois.

Des experts chinois sont dépêchés de Pékin en Malaisie afin de récupérer les débris. Une autre équipe est envoyée au Pakistan. Les débris arrivent à Kuala Lumpur où ils sont acheminés dans les locaux d’une filiale d’une grosse multinationale chinoise pour y être inspectés. Les expert évaluent les débris et n’y retiennent que 5 % du total afin de les acheminer à Pékin en cargo à bord du vol MH370 de MAS (Malaysia Airlines) du 8 mars 2014. La cargaison d’une capacité de 8 kilogrammes est accompagné à bord du Boing 777  200ER par cinq experts et une douzaine de spécialistes appartenant à divers instituts de recherche sur les nouveaux matériaux en Chine.

L’avion décolle de Kuala Lumpur pour un vol de 2733 milles, soit 4399 kilomètres. Le contact avec le Boeing est rompu à 2h40 du matin (heure locale), après une heure de vol depuis le décollage. Selon mes interlocuteurs, l’avion a été détourné par l’usage d’une technologie nouvelle avant d’être dirigée à très grande vitesse vers l’Ouest en plein océan indien. Comment? C’est ce que les 13 satellites-espion et sept autres spécialisées dans l’interception de signaux radio électromagnétiques de la République populaire de Chine tentent de déterminer. L’appareil a t-il été détruit au dessus d’une zone déterminée à l’avance dans l’océan indien? Y avait-il des navires ou des submersibles dans cette zone? Comment l’appareil a été détruit? Sinon a t-il été emmené quelque part?

Jamais la Chine n’a mobilisé en secret autant de moyens de recherche pour tenter d’élucider cette disparition. Pour les pontes du Comité central du Parti Communiste Chinois, il ne fait presque aucun doute que c’est un coup tordu et en-dessous de la ceinture de l’Etat profond à Washington. Pour les militaires chinois, ce drame s’inscrit dans l’escalade et l’extension de la lutte souterraine avec le rival US. A Pékin, c’est motus et silence absolu  mais on jure que ce coup bas ne passera pas comme ça…

Il s’agit d’une thèse parmi d’autres. Mais d’une thèse émanant de cercles dirigeants d’un des plus grands pays du monde. Elle s’appuie sur des faits indubitables en Asie centrale et du Sud puisque depuis des années, chaque drone US abattu est une aubaine pour les russes, les chinois et les iraniens. Pour le reste, aucun moyen de vérifier la thèse. Cependant, on parle depuis quelque temps de moyens technologiques pouvant prendre le contrôle total de l’avionique embarquée des aéronefs et même  des véhicules terrestres, y compris nos voitures…

Le mystère demeure entier. Le Grand Jeu aussi!

Publicités

31 Replies to “Vol MH370: entre non-dits et thèses, l’appareil a t-il été détourné et détruit par l’armée US?

  1. pour le vol de la Malaisian airlines les thèses de complots de pays ennemis sont encore plus délirantes dans le sens ou un pilote a toujours le moyen de reprendre les commandes et de rallier un aéroport sauf si il en est contraint par un pirate à bord, c’est soit un acte de piratage soit une panne générale mais là dans ce cas le pilote aurait tenté le retour en pilotage “manuel” sur un aéroport et un radar l’aurait localisé, pour moi l’avion a été isolé par la coupure des systèmes de localisation par un pirate qui l’a détourné, le reste risque de rester un mystère si on ne retrouve pas de débris

    1. Quelle perspicacité et lucidité ! On compte sur vous pour retrouver les débris, et ainsi nous apporter la lumière, la vérité.
      On cotisera pour les frais de mission: billet d’avions, etc…

      1. non mais faut arrêter avec des théories complètement débiles, comment un pays civilisé peut monter de telles opérations avec des centaines de passagers civils et innocents à bord

        1. complément farfelu … on peut dire sa ! un peu comme la version officielle du 11/09/2001 et le WTC7 qui à été démoli par démolition contrôlé le même jour malgré l’urgence et le chaos ! et qui s’est écroulé proprement tout comme les deux autre tour …

          1. au contraire moi au moins j’ai les pieds sur terre et la tête sur les épaules quand à Bigeard ce faudeur malhonnête et d’un humour plus que douteux ferait mieux de militer dans un parti d’extrême droite au moins ça serait plus clair

  2. C’est certainement la même technologie qui a précipité les avions dans le World Trade Center à l’insu de leurs pilotes…

  3. Chacun trouve ce qu’il cherche…L’intox est des deux côtés: chacun des deux pôles veut protéger / préserver son état et degrés d’information / de renseignement, tout en en diffusant de faux.
    C’est ça la guerre, car nous sommes en guerre; et non pas larvée mais active, bien que par encore totale, qui elle se prépare, par, d’abord, information et intox.
    Permettez-moi de ne retenir qu’une phrase de ce texte: “Mais mes discussions avec des membres de think tanks chinois m’ont moins amené à explorer une nouvelle piste qu’à constater le degré de méfiance qu’entretient la Chine vis-à vis des Etats-Unis d’Amérique”, en substituant “la guerre sans pitié OTAN vs CHINE” à “degré de méfiance…”.
    Ce qui est clair dans cette affaire, est que c’est une attaque directe contre la CHINE, et indirecte contre la RUSSIE, à un gradient de plus.
    C’est là l’essentiel (il me semble); un essentiel tout relatif, évidemment.

  4. Etranges similitudes entre ces 2 accidents d’avion. Y aurait-il une guerre contre les cerveaux?

    Commentaires d’ internautes:à l’époque

    1)

    Sujet: Vol Rio-Paris AF 447… Très curieuse cette histoire Mer 10 Juin – 9:15

    Des SMS envoyés par des passagers

    L’Airbus A330, un avion pourtant réputé pour sa fiabilité

    La liste des 216 passagers n’a pas été rendue publique, mais quelques noms ont toutefois été communiqués. Derrière chaque identité se joue un drame atroce.

    On a ainsi appris hier que dix commerciaux d’une société de matériel électrique (la CGED) figuraient parmi les victimes. Ils sont originaires du grand Sud-Ouest (Gironde, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, etc.).
    Neuf étaient accompagnés de leurs compagnes ou épouses, et récompensés de leurs performances professionnelles par un voyage offert au Brésil. Derrière chaque couple décimé, de petits orphelins.

    A Clermont-Ferrand, au siège de Michelin, c’est également la consternation.

    Le président pour l’Amérique latine du fabricant de pneumatiques voyageait, avec deux autres collaborateurs, sur le vol AF447.

    Par ailleurs, les médias brésiliens ont annoncé que l’un des héritiers au trône impérial brésilien, Pierre-Louis d’Orléans-Bragance, figurait parmi des disparus. Il avait 26 ans, et était également apparenté à la famille royale de Belgique.

    Selon Radio Globo, des passagers brésiliens auraient eu le temps d’envoyer des textos à leurs proches juste avant l’accident, indiquant leur peur que ne survienne le pire. Ces envois de SMS auraient été confirmés par les opérateurs de télécommunications

    2)

    Vol Rio-Paris AF 447… Très curieuse cette histoire Mer 10 Juin – 8:42

    Il y avait décidément du “beau monde” dans cet avion:

    (article paru sur le site de réopen911.info:http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=12832)

    Des personnages clé de la lutte globale contre le commerce des armes illégales décèdent dans le crash d’Air France

    Pablo Dreyfus, un ingénieur de 39 ans argentin qui voyageait avec sa femme Ana Carolina Rodrigues a bord du vol Rio-Paris ayant connu une tragédie, a travaillé inlassablement avec les autorités brésiliennes pour endiguer le trafic d’armes et de munitions qui pendant des années a attisé les sanglantes guerres de territoires provoquées par les “cartels” de la drogue en tentant d’étendre leur influence sur les favelas de Rio.

    Son collègue et ami Ronald Dreyer voyageait également avec lui sur ce vol tragique : un diplomate et coordinateur suisse de la déclaration de Genève sur la violence avec arme qui ont travaillé avec les Nations Unies (UN?) sur des missions au Salvador, Mozambique, Kosovo et Angola.

    Les deux hommes étaient consultants pour les enquêtes/études sur les armes légères, un groupe d’experts indépendants basé à l’université des études internationales de Genève. L’enquête disait sur leur site web que Dreyer avait aidé à mobiliser le concours de 100 pays pour la cause du désarmement et du développement.

    (Traduction proche dans le sens, mais avec des tournures qui peuvent paraitre redondantes…UN a vérifier)

    edit : info vérifiable ici : http://www.genevadeclaration.org/

    1. c’est complètement délirant ! pour le Rio Paris si vous aviez lu les rapports d’enquête du BEA avec des données tout à fait fiables des différents enregistreurs de bord vous ne diriez pas ça, en deux mots cet avion a eu un givrage des tubes pitot qui a faussé l’indication de vitesse de l’avion et l’équipage n’a pas su gérer la panne, c’est malheureusement aussi simple que ça, les moteurs ont fourni toute leur puissance jusqu’au dernier moment mais l’avion était devenu incontrôlable et irrécupérable, de jour le pilote aurait compris la situation, de nuit et dans les nuages sans indication visuelle c’était plus compliqué et les 3 pilotes dans le cockpit n’ont pas compris la situation réelle dans laquelle était l’avion.

    2. A propos du vol AF 447 il y des choses surprenantes qui n’ont pas été suffisamment diffusées.
      Environ un mois avant l’annonce de la découverte des enregistreurs la Repubblica, journal on ne peut plus sérieux, avait publié la nouvelle…… bizarre non ?
      Lockerbye ; l’avion s’abat sur la terre ferme… parce qu’il avait deux heures de retard . Où se serait-il écrasé s’il avait été à l’heure …… en plein Atlantique….. juste sur la partie la plus chaotique … la dorsale médioatlantique!…. Et l’AF 447 n’en était pas loin non plus …

      Il me semble que les îles Cocos appartiennent à l’Australlie; n’y a-t-il aucun équipement de surveillance sur ce îles perdues ?

      1. Rien que le nom, Républiqua, manque de sérieux…
        Moi ce que je trouve bizarre, c’est le fonctionnement de certains cerveaux ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.