Le F-22 Raptor vaincu par la rouille? (Vidéo de Borzzikman) 1
Analysis

Le F-22 Raptor vaincu par la rouille? (Vidéo de Borzzikman)

Publicités

7 Replies to “Le F-22 Raptor vaincu par la rouille? (Vidéo de Borzzikman)

  1. effectivement l’alu et le titane ne rouillent pas.
    par contre de memoire le revetement furtif est consitué de microbille d’acier dispersée dans une matrice (composition inconnue, de l’epoxy, ce serai trop simple.
    et l’acier, çà peut rouiller….

    1. composition inconnue, de l’epoxy, …
      Comme tu l’as dit la matière de ce revetement qui a causé tant de battage médiatique et de speculations est inconnue. De plus il est completement out du fait des radars quantiques de l’armée chinoise et russes qui peuvent détecter l’aéronef à plus de 300 voir 400 km. Par contre l’avion qui respecte le mieux la théorie de Raleigh quand à sa supposée furtivitivé c’est le B-2 -du fait sans doute de l’epaisseur du revetement, epaisseur qui ne ne peut se concevoir sur un chasseur-, cependant il a l’inconvénient de se faire trahir par sa signature infrarouge. C’est pas des conneries, c’est les serbes qui le disent, parce qu’Ils ont abattu deux F-117, et un B-2 et ces deux avions sont + furtifs que ne le sont les F-22 et F-35.

  2. l’aluminium ne rouille pas.

    Quant aux revêtements de surface, il est connu depuis longtemps qu’ils sont fragiles et (trop ?) sensibles aux conditions aérologiques — d’où le fait que le “meilleur” chasseur du monde et de sa proche banlieue ne soit plus produit vu qu’il coûte un bras ni qu’il puisse abattre 8 Rafales ou autres Su-XX sauf conditions de laboratoire (simulation) idéales.

    1. En effet l’aluminium tout comme le titanium spécial et les variantes du carbones ne rouillent pas.
      Je serai pas étonné de savoir que certains composants sont en acier spécial.

    2. J’apporte mon grain de sel, parce que je ne peux m’empecher, étant donné le débat passionant qu’on a eu lors du précédent post. Ici un commandant de la Luftwaffe affirme je cite “qu’ils ont bouffé du Raptor au déjeuner! ” lors des exercices de Red Flag Alaska en 2012*
      https://theaviationist.com/2012/07/13/fia12-typhoon-raptor/
      Ici l’explication de Migflug sur la différence entre le F-22 et le EAF Typhoon, et pourquoi que le F-22 “est toujours censé gagner contre” le Typhoon.
      https://migflug.com/jetflights/p-i-r-a-t-e-versus-raptor/
      Il y a de cela plus de trente ans, quand j’achetais régulièrement des revues de langue anglaises sur le sujet -toutes à la poubelles et depuis bien longtemps-, je sais que pour des exercices similiaires le F-15 était crédité 98-99 contre 1 voir 2, c’est à dire que les américains avaient une telle confiance envers le F-15, que celui ci pouvait abattre 98 voir 99 avions migs -qu’on soit bien d’accord, les américains n’allaient pas par le dos de la cuiillère, il était question de Mig-23, et Mig-25 – avant d’etre abattu. Pour le F-14 ça montait jusqu’à 120 voir 130. Le F-4 Phantom si mes souvenirs c’était du 80-90. Plus recemenent j’avais lu que lors d’exercices de simulations un groupe d’une dizaine de F-22 -à peu prés- en 2006 avaient abattu environ 250 avions si mes souvenirs sont bons, et c’était contre des F-15 C, F-16 et F-18 -je crois-. A l’époque ce chiffre m’avait fait passé des nuits blanches, et j’ai reussi à discuter avec des gens qui en savaient beaucoup plus sur le sujet. Il s’est avéré que les F-15, comme les F-16 n’avaient pas le droit d’activer leur IRST, ou/et leur radar.

      *https://theaviationist.com/2012/06/21/rf-alaska-12-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.