Analysis

L’Inde abandonne le principe du non usage en premier de l’arme nucléaire et menace de démanteler le BRICS

La République indienne va très certainement modifier en profondeur sa politique relative à l’usage de l’arme nucléaire en abandonnant le principe de non utilisation en premier de cette arme.

De ce fait, New Delhi adopte la doctrine de la frappe nucléaire préventive ou pré-emptive même en l’absence d’hostilités.

Ce changement radical dans la posture nucléaire indienne vise avant tout à intimider la République islamique du Pakistan mais également la République populaire de Chine.

Fait inquiétant, les ultra-nationalistes hindous au pouvoir en Inde se montrent de plus en plus hostiles à Beijing et suivent point par point l’idéologie politique des néoconservateurs US.

S’aliéner le monde musulman dans son ensemble et chercher à faire la guerre au monde chinois ne semblent pas relever d’une politique étrangère rationnelle et responsable. Cela trahit plutôt une cécité stratégique d’ordre idéologique.

Comme tous les extrémismes, l’ultra-nationalisme hindou est un mythe crée de toutes pièces et semble être une réaction épiphénoménale  de la montée du populisme sur fond de néolibéralisme et de la crétinisation de marges pans de la jeunesse indienne via les réseaux sociaux. Or cet extrémisme mimétique englobe la base électorale du Premier ministre indien Modi.

Cette nouvelle posture entraîne deux conséquences immédiates : A. L’Inde est la deuxième puissance nucléaire déclarée à vouloir adopter l’usage en premier de l’arme nucléaire après les États-Unis et le Pakistan, doté lui aussi de l’arme nucléaire, en fera bientôt de même ;

B. le groupement des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), un bloc sensé contre-balancer l’hégémonie US et promouvoir un monde multilatéral est miné de l’intérieur et risque d’imploser à très court terme.

Concernant le point B, le Brésil est déjà gagné par le populisme ostentatoire et démagogique tandis que l’Inde est déjà en rivalité unilatérale avec la Chine. En outre l’Afrique du Sud souffre de graves problèmes politiques et socio-économiques. Donc de ce BRICS il ne reste réellement que la Chine et la Russie, alliés dans un partenariat stratégique d’exception face à une menace commune.

Les efforts de désarmement et d’évitement d’un éventuel conflit nucléaire par l’interdiction de l’usage des armes nucléaires se retrouvent réduites à néant.

Publicités

37 Replies to “L’Inde abandonne le principe du non usage en premier de l’arme nucléaire et menace de démanteler le BRICS

    1. Un passant écrit: « … Sergio : “et ce n’est pas le “camarade” président Xi qui irait s’afficher avec la petite roulure de macron ! »
      T’es sûr ? Ils se sont vus en mars. Un lien au hasard (surtout pour la photo) :

      Ok, il s’est affiché avec la petite roulure, après une visite privée la veille dans le sud de la France, le “camarade Xi” entame le volet officiel en France, et voilà ce que déclarait la petite roulure : « … Pour défendre le multilatéralisme, la discussion doit se passer au niveau de l’Europe et non pas de la France seule …», plus faux-cul ce n’est pas possible !, alors qu’en même temps, on reprochait au “camarade” président Xi de diviser l’UE (sans doute pour mieux régner? wouaf, wouaf, wouaf !), l’Italie signait le 22 mars un protocole d’accord concernant le projet – la route de la soie –, après la Croatie, la République tchèque, la Hongrie, la Grèce et le Portugal, et qui concerne: projet de développement des liens terrestres et maritimes entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe.
      La France de la petite roulure, elle est où ? Mis à part la belle photo pour laquelle elle est prête à tout ?!, mais dès le lendemain, le 26 mars, les choses sérieuses reprenaient le dessus : « … Mardi 26 mars, Xi Jinping retrouvera Emmanuel Macron, en présence de *la chancelière allemande Angela Merkel et du président de la Commission européenne, **Jean-Claude Juncker… », à l’époque, la teutonne avait de graves difficultés électorales, et le poivrot, Juncker, était entre 2 vins comme d’habitude !, et la petite roulure continuait à faire massacrer le peuple français par sa milice… (il est vrai qu’on ne pourra jamais oublier Tian’anmen, mais la petite roulure n’est pas en reste et le talonne salement … et ose quand même donner des leçons de “démocratie ” et de “droit de l’homme “, c’est à ça qu’on les reconnait…)

      L’UE c’est quoi ? Le joujou des Etasuniens, (depuis Yalta et l’imposition de l’ordolibéralisme – via l’Allemagne – par les Etasuniens), ” accords ” qui permirent d’imposer « le roi dollar » pour asservir l’UE, et/ou pour éventuellement la détruire… Et l’UE, c’est quoi actuellement?, « le radeau de la Méduse » en pire, se dirigeant tout droit vers des cataractes abyssales…, aucun dirigeants européens n’y survivra, et c’est tant mieux!

      * le plus grand marché de l’Allemagne, les première et troisième destinations d’exportation de l’Allemagne sont maintenant les États-Unis d’Amérique du Nord et la Chine, respectivement, et ensemble, ils représentent plus de 15% de ses activités commerciales et d’exportations.
      ** et Juncker, quand il ne picole pas, a été l’un des principaux fondateurs du plus grand paradis fiscal européen, le Luxembourg, qui qui dit mieux ?

      1. ces clowns ne gouvernent pas ils paradent !
        ils sont finis leur système de domination et de pouvoir est en voie de zombification accéléré .
        ils n’ont pour prise sur le réel que les bombardements aérien et les matraques vis a vis des plus faibles .
        le moindre problème exogène feras s’effondrer les illusions sur lesquelles repose leur pouvoir .
        s’en rendent ils compte ?
        a mon avis non !

      2. De plus, et c’est là le pire (quoiqu’avec macron, le pire est toujours à venir), s’afficher comme président de l’Europe, (poignardant dans le dos, comme à son habitude, ses soi-disant amis européens, et notamment Angela Merkel, croyant tout bêtement qu’il pourrait, par la grâce de sa seule volonté, l’évincer (elle et l’Allemagne) de la place de leadership européen, parce qu’il aurait réussi l’”exploit” d’imposer une dame soupçonnée de faux témoignage dans une affaire de corruption (durant le quinquennat de sarkozy), Lagarde, à la tête de la BCE, quel exploit en effet!), lorsqu’il posa sur la photo avec Poutine, (il paraît que Poutine a la capacité de flinguer tout ceux qui ose lui faire de la lèche, contrairement à Trump qui serait plutôt du genre impulsif après trahison… on verra bien), et qu’il fanfaronnait (au nom de l’Europe !), personne ne lui a dit qu’il n’était et ne serait jamais l’Europe à lui tout seul ! Les Anglais se chargeront de le ramener, et fissa, à la raison, et plus vite qu’il ne le croit… et d’abord, ils sortiront de l’UE sans payer une seule livre sterling de dédommagement en échange de Brexit! Au cas où il l’aurait oublié, l’Angleterre est la seconde puissance financière européenne, et la France de macron, avec sa politique industrielle défaillante (suite aux ventes intempestives des fleurons de l’industrie françaises par le ministre de l’économie… macron), son chômage qui repart à la hausse, malgré ses perpétuels bidonnages de statistiques, et ses déclarations vantardes sur le travail, macron n’est pas capable d’assurer quoi que ce soit, ni en France, et encore moins en Europe… Là encore, macron se fout de la gueule du monde!
        1) L’euro est totalement dépendant du dollar (et donc subordonné au pouvoir étasunien), et surtout aux sanctions étasuniennes (macron l’a apprit à nos dépends (macron a toujours tapé dans la caisse (garnie avec notre propre pognon), sans jamais rien payé de sa poche…) et ce n’est qu’un début! Donc l’Europe est exposée à toutes sortes de sanctions de la part de son partenaire et ami étasunien, et sous l’hégémonie du roi dollar ! Cherchez l’erreur ?
        2) La France, comme tous membres de l’UE, est entièrement dépendante des traités européens (vous savez ceux qui sont gravés dans le marbre), et ceux-ci ont pour fonction première de retirer tout pouvoir aux gouvernements et parlements nationaux… Donc impossible de réécrire les traités européens gravés dans le marbre. Encore une fois, cherchez l’erreur…
        3) D’un point de vue stratégique, Poutine voudrait se servir d’un demeuré, macron, pour lancer des avertissements (à moindre frais, puisque c’est à travers macron, qui n’a pas de pouvoir réel en Europe sans l’assentiment de l’Allemagne) aux dirigeants étasuniens, et particulièrement à Trump, notamment sur la sortie des États-Unis d’Amérique du Nord du traité FNI (Le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire), alors que la France (à cause de sarkozy) est l’un des pays membres de l’Otan, et contrairement à ce que croit macron, l’adhésion de la France à l’Otan, la lie à toutes décisions futures importantes des forces de l’Otan (c.-à-d., concernant d’abord la sécurité des États-Unis d’Amérique du Nord) et Poutine le sait parfaitement, quand il fait croire au faux “président de l’Europe”, macron, qu’il peut parler au nom de tous les pays membres de l’UE, et par là même, faire semblant de croire qu’il en a réellement le pouvoir…
        4) et la liste de ses “entretiens internationaux” bidons s’allonge avec la visite de Boris Jonson (qui va en faire qu’une bouchée de macron… et qui croit pouvoir régler le problème en 30 jours ! vous lisez bien, en 30 jours !…), et pire encore, il invite le très septique ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad, qui sait pertinemment que l’Europe ‘et la France en particulier) n’a rien fait, et ne fera rien (de réellement concret), sans le consentement des États-Unis d’Amérique du Nord, et ce n’est pas les bobards habituels de macron qui y changerons quoi que se soit… Le traité JCPOA est mort et bien mort, et ce n’est certainement pas les bobards et gesticulations de macron, qui y changeront quoi que ce soit ! L’Iran le sait parfaitement et connaît bien l’incapacité à agir de macron, et encore mieux sa logorrhée…
        Ce qui est à peu près sûr, l’Europe est à l’agonie, et la France grâce aux soins spéciaux que lui a prodigué macron, prendra la même direction!
        Question : Pourquoi ce bon à rien de macron s’acharne-t-il à ce point sur l’international ?
        Réponse : parce que macron, suite à une incompétence notoire, cherche désespérément à noyer le poisson en racontant n’importe quoi !

        1. donc c’est l’oligarchie française qu’ils veulent mettre a genoux mais dans quel but puisque qi’ils ont un cétin et un incapable a l’élysé autant l’y laisser !
          l’afrique serait elle le vrais objectif de cette tentative d’isolement de la france ?
          lagarde est certes : ” une dame soupçonnée de faux témoignage dans une affaire de corruption (durant le quinquennat de sarkozy) ” mais elle a bien servie les intéret des état unis pendant son séjour au FMI .
          les USA l’aurait il mis là pour empècher a la france toute possibilitée de dépassement budjétaire pour sauver ses meubles africains ?
          ce crétin de macron s’avérerait alors plus dangeureux pour les intéret du très grand capital français que les Gilets Jaunes !

          1. Hé oui! Quand on ne pense qu’à ses petits intérêts de caste au caviar, on finit toujours par se faire avoir.

        2. Dans l’ensemble de ce qu’a écrit Sergio, je plussoie (même si des experts trouveront toujours des objections) – il faut percevoir l’imperceptible sourire en coin de Poutine lorsque la ridicule petite roulure s’est permise de décréter que la Russie fait partie de l’europe (surtout la sienne d’europe à cet infect ego sur pattes qui ne mérite pas qu’on s’énerve tant). Néanmoins, je ne choisis pas pour autant “le camp” de Xi sachant que la géopolitique est un grand jeu dans lequel seuls les intérêts financiers des oligarchies priment – tout le reste n’étant que de la manipulation des peuples. De plus, je ne suis pas convaincu que l’avenir 3.0 du peuple chinois sera tellement plus radieux que celui certes en phase de pourrissement des peuples européens. Des propagandistes style Bruno Guigue tentent bien de nous convaincre du contraire – que le diable l’emporte celui-là !

        3. encore un oubli qui rend la chose carrément incompréhensible!
          Question : Pourquoi ce bon à rien de macron s’acharne-t-il à ce point sur l’international ?
          Réponse : parce que macron, suite à une incompétence notoire, cherche désespérément à noyer le poisson en racontant n’importe quoi pour essayer de se faire mousser !

  1. Strategika51 écrit : « … @gimfoxhound j’ai la nette impression que la médecine est toujours aussi archaïque qu’il y a 2500 ans. … »
    Foxhound écrit : « …@Strategika
    “Bref, je viens de me remettre d’un petit malaise…”
    Espérons que c’est pas trop grave. Je ne sais pas si consulter un sorcier dans la fin fond de la jungle amazonienne n’est pas + salvateur pour la santé que le “toubib” habituel. … »

    Comme je l’écrivais sur le (notre) site, l’acupuncture (la médecine dite “traditionnelle chinoise”) a longtemps frappé à la porte de la médecine officielle, pour y rentrer par la grande porte (c.-à-d. à l’hôpital publique), maintenant c’est au tour du “chamanisme” le moindre petite commune possède un “cabinet” où opère un ou une “chamane” (avec toutes les exagérations et usurpations que cela suppose tant qu’il n’aura pas été fait le “ménage”…) bon rétablissement Strategika51 🙂

  2. @Strategika51

    Prompt rétablissement à Vous!

    Tout de bon, Bien à Vous,

    Airforceone

  3. Le monde, notre monde, ressemble étrangement (à quelques détails près) à celui décrit dans le roman de Georges Orwell, 1984, diviser en grands blocs (3 pour être précis) et loin, bien loin d’un monde multipolaire !, et je suis farouchement contre *ce monde de grands blocs… monde s’enfonçant inexorablement vers un conflit généralisé.
    *Où les alliances se font et se défont (comme c’est le cas actuellement) au grès d’intérêts purement mercantiles, totalitaires et inhumains.

    1. Effectivement la structure ternaire des relations internationales actuelles est un fait avéré. Nous avons trois blocs homogènes avec deux blocs alliés contre un hégémonique tout comme dans 1984 !

      1. un peu tiré par les cheuveuxquand même .
        les situation ne sont pas figé l’inde le brésil l’argentine . . .
        c’est block ne sont pas en guerre perpétuel la crise pousse certes le block occidental a l’agressivité mais cela resemble plus a un suicide qu’a autre chose !
        et le nouvel ordre mondial qui devait se mettre en place ne prévoyait pas de guerre perpétuel entre les blocks !

        1. Oui comme toute simplification schématique poussée mais si on s’y attarde un peu :
          L’Inde dérive résolument vers Israël et les néoconservateurs US ;
          Le Brésil est un géant aux pieds d’argile qui peut jouer à la girouette géopolitique mieux qu’Erdogan ;
          L’Argentine peut être mise à genoux économiquement et financièrement à tout moment.
          Le Pakistan dérive vers la Chine tout en gardant des amarres avec une seule faction US.
          Il n’y a pas de guerre perpetuelle entre les blocs, Dieu merci, mais le champ des possibles est assez ouvert.

    2. “…et je suis farouchement contre *ce monde de grands blocs… monde s’enfonçant inexorablement vers un conflit…”
      Hé les gars, faut pas rever! Faut arretter de se faire des plans sur la comete. Certes le monde occidentalo-centré est bel et bien révolu, c’est une chose que l’on constate tous les jours, mais fin du monde occidentalo-centré ne veut pas dire fin du capitalisme. C’est meme tout le contraire avec la l’évolution que ça prend. C’est pas Lenine et Mao qui sont au pouvoir à Moscou et Pekin, mais bien des oligarques!
      Pour en revenir au sujet, on ne peut que louer l’extraordinaire perspicacité de notre ami Strategika, dont l’analyse se verifie tous les jours en effet l’Inde n’a toujours pas décollé, ni economiquement, ni politiquement, encore moins technologiquement, plombée par ses structures internes. Tous les ambitieux programmes de tout genre initiés pour certains il y a plus de 30 ans se revelent etre tous des fiascos, les uns aprés les autres. Alors que la Chine décolle economiquement et technologiquement, surtout son fameux J-20 plus perfectionné encore que le F-22, et dans le domaine des technologies quantiques les chinois dépassent les américains, quand au miracle d’Huawei, on ne le présente plus.
      https://www.scmp.com/tech/science-research/article/3023345/chinese-scientists-are-forefront-quantum-revolution . En attendant, les indiens font du surplace. Il semble que l’Inde n’a pas et ne peut pas dépasser le stade de l’assemblage, et d’exportation de cerveaux, faisant de cette entité fragile de surcroit, un eternel pays du tiers monde, dépendant de tout. Alors guerre ? Tout l’armement indien vient des russes, miracle et exploit de la société indienne, c’est un pays qui a absolument besoin de l’argent, des investissement, et des technologies chinoises. Dans ce contexte j’ai du mal à voir comment et avec quoi l’Inde pourrait s’engager dans une guerre contre la Chine.

      1. Et la guerre économique, ça compte pour du beurre ? (des millions de morts et d’affamés à la clé) Après l’”effondrement” du mur de Berlin, on a un pseudo-président, Eltsine, ancien oligarque de l’URSS (de surcroit maire de Moscou!) qui tronçonne l’ancienne URSS pour un nombre incalculable de groupes mafieux, ayant des ramifications jusqu’en Israël ! C’est à ce moment qu’apparaît Poutine, que les oligarques de l’ancienne URSS balance dans les pattes du poivrot, pour l’éliminer (certainement en accélérant sa conso d’alcool) et reprendre en douceur, les rênes du pouvoir en Russie (l’épisode Dmitri Medvedev, n’étant là que pour donner le change et indiquer à ceux qui ont encore un cerveau entre les oreilles, que le nouveau maître du Kremlin est à fond pour l’économie de marché, c.-à-d., la globalisation, et surtout, pour en finir avec l’idéologie communiste en imposant les oligarques de l’influente église orthodoxe russe). L’Empire étasunien a depuis longtemps placé ses billes, là où c’était nécessaire (à peine la seconde guerre mondiale achevée (22 millions de morts côté URSS, quand même…), reprise en main du monde dit libre (Bretton Woods en 1944, et Yalta en 1945), imposition de l’ordolibéralisme en Allemagne (présenté comme une importante avancée sociale, comme le fut plus tard – dans les années 1980 – l’UE et sa monnaie, avec ces slogans: « l’Europe de la paix » (exit la guerre dans l’ex-Yougoslavie) et la stabilité économique grâce à l’euro – la quasi disparition du chômage (chômage dont on connait parfaitement la nécessité dans le système capitaliste, quitte à l’aggraver pour mettre la pression sur les salariés), etc., etc., etc., le baratin habituel quoi… sauf qu’il s’agit de museler définitivement les velléités d’indépendance européenne) imposition du “roi dollar” dans tous les échanges commerciaux internationaux importants (finances, carburant et armement), et le tour était joué… pour plus de soixante dix ans ! La Chine, après Mao, n’avait pas d’autres choix que de coller au peleton mondialiste, (libéralisme, ultralibéralisme, etc.), vous savez, le village monde qu’on nous a vendu à longueur de propagande occidentale, pour ne pas disparaître définitivement… Coller à tout prix au peloton de tête, et de quelle manière ! A présent, elle est de fait, la première puissance économique mondiale… (et oui de quelle manière?, car elle est, jusqu’à preuve du contraire, le seul pays au monde qui soit dirigé par un collectif de dirigeants communistes, tout en ayant enfourché le grand dada de la globalisation, du libre échange, etc., dada globaliste tellement incontournable en Occident (« There is no alternative », n’est-ce pas !, slogan si cher à la mère Thatcher), sauf qu’au final, le système capitaliste fuit de partout en occident (mixture pondue par des matheux (pas tellement férus d’économie) : la fameuse dette et les QE), et malgré une pléthore de rustines, plus ou moins grossières (voir la crise des Subprimes en 2007-2008), le capitalisme financier fuit de partout, au point que nous sommes au bord d’un inextricable gouffre financier, avec à la clé, une éventuelle révolte mondiale généralisée…, effondrement à tous les étages, et pour tous ! Comme à l’époque de Yalta, encore et toujours trois (immuables) grands blocs ; l’Histoire adore repasser les plats !

        Questions subsidiaires: que vient faire Epstein dans tout ce fatras ?, et pourquoi en ce moment ? (remember, une vaste opération, Hama-Idleb, se déroule en ce moment en Syrie (avec la menace d’un déferlement de terroristes sur l’Europe, et plus généralement sur les pays méditerranéens), les Etasuniens mettent le paquet sur le détroit d’Hormuz, contrôlé en grande partie par l’Iran, pour écouler leur propre stock de gaz de schiste qui leur a coûté meuh-meuh, et donc, remontée des prix de l’énergie indispensable, et re-donc, pour éventuellement mettre les pieds dans le plat au P-O (l’Algérie est dans leurs collimateurs – au pluriel – puisque les Etats-Unis d’Amérique du nord et l’entité sioniste sont à la manœuvre…) et M-O, et surtout gêner un maximum les projets géostratégiques russo-chinois: « la route de la soie » et les Nord Stream II, le Turk Stream et le Sila Sibirii,

        1. la fameuse dette et les QE, auxquels il faut absolument ajouter (à ce système financier) les taux négatifs bien sûr

        2. @Sergio

          …en imposant les oligarques de l’influente église orthodoxe russe)…
          J’aurai pas dit mieux, à une différence prés, on pourra dire ce que l’ont veut de l’Eglise Orthodoxe russe, et ch’suis toujours l’un des tous premiers à degueuler sur cette “instution”, neanmoins elle n’a aucun pouvoir. Aucun, ni de prés, ni de loin. Et puis faut pas se voiler la face, nous autres laics avons un problème, avec les mots, avec la réalité. Ceux qui ont pris le pouvoir suite au coup d’état de 1991 et qui ont renversé l’URSS, c’était des hauts fonctionnaires COMMUNISTES, completement athées qui voulaient devenir “riches”, ainsi ils sont devenus des oligarques chrétiens, musulmans, juifs etc… au pouvoir pour certains de “droit divin”. Qu’il y aurait eu une réligion qui leur aurait fait boire de la pisse de chien, ou de rat, pour devenir “riche”, ils se seraient rués pour se “convertir”. Ces gens là c’est la matière fécale du genre humain. Je pense en autre à cette ordure de Ghaidar Aliev, qui hier recitait les couplets des oeuvres de Marx, Engels, Lenine, etc.. et dont les rejetons de peres en fils dominent la politique de l’Azerbaidjan. Y a rien de pire qu’un ex-communiste qui devient oligarque, c’est les pires des merdes qui existent sur cette terre. En Russie comme en Chine c’est le meme schemas. Faut pas avoir peur des mots ils sont pires que le Czar, et les Rotschilds associés.

          La Chine, après Mao,…le seul pays au monde qui soit dirigé par un collectif de dirigeants communistes, tout en ayant enfourché le grand dada de la globalisation…
          Pareil, les mots ont une importance. Tu fais bien de mentionner l’aprés Mao. Soyons clairs et précis, ceux qui dirigent la Chine d’aujorud’hui, n’ont absolument rien de communistes, sauf le nom, et appliquent un zele à faire surtout que l’armée et la police peuvent tirer sans reserve sur le peuple, pour sauver les oligarques. Pour infos, il y a plus de milliardaires à Pekin qu’il n’y en a à Los Angeles, Paris, Londres, ou Tel Aviv. C’est ce qui reste de la République Populaire de Chine. On est mal barré! Crois moi!

          1. Tes analyses sont souvent magnifiques…. mais cette croyance à l’idéologie communiste te perd parfois….à cause d’elle tu perds tes repères pour t’orienter dans le monde russe et c’est dommage. Mettre le Tsar à côté de Rotchild n’a aucun sens. J’ai la certitude que la famille Romanov à été éliminé surtout par la volonté de cette famille de banquiers.

          2. Ecoutes cher “camarade” Foxhound, je n’ai rien contre l’église orthodoxe russe, (surtout qu’en ce moment en Syrie et en Irak, ces chrétiens paient le prix fort pour seulement exister (ou tout simplement survivre), donc complètement solidaire de leur combat…), mais j’ai lu quelques articles sur le sujet, pas ceux issus de ces merdouses de soi-disant opposants à Poutine, mais de gens à peu près honnêtes (issus de l’opposition constructive comme qui dirait), qui se plaignaient de tout cet afflux de pognon que leur octroyait le président Poutine, (tu l’as déjà vu dans les médias, participant activement et de manière ostentatoire à toutes les fêtes chrétiennes de l’église orthodoxe), et qui dit pognon… dit le nerf de la guerre ! (quelle guerre et contre qui ? Tu le devines certainement…), pognon qui n’ira pas au plus grand nombre (le “petit” peuple russe) pour essayer de combler les manques sociaux en tous genres (et qui ne manquent pas dans la Russie poutinienne !), et sera distribué par les oligarques de l’église orthodoxe russe à ce qu’ils jugeront le mieux adapté à leur “politique” (en réalité leur stratégie). Donc rien de personnel pour ou contre l’église orthodoxe russe. En ce qui concerne le président Xi, je m’informe en lisant le plus régulièrement possible leurs sites, de plus, j’ai un ami qui a eu l’honneur d’être fait “citoyen d’honneur”, distinction rarissime, et qui connait la Chine comme sa poche… et ce n’ai pas le “camarade” président Xi qui irait s’afficher avec la petite roulure de macron !

        1. Le projet AMCA est sine dié, pour pas dire completement abandonné. Le projet Hal Tejas initié il y a un peu plus de trente ans n’a donné lieu qu’à la production limitée de 30 chasseurs aux capacités incertaines, voir douteuses. Inutile de compter sur les moteurs locaux Kaveri, un fiasco totale -une dizaine d’exemplaires produit-. Il y a peu les projets de SAM indiiens se sont avérés calamiteux en tests, au point que l’armée indienne s’est résolument tourné vers Moscou pour la livraison de nouveaux Sukhoi, Migs et Sam. Cette liste est non exhaustive bien entendu.
          Demain l’Iran pourtant sous blocus du monde entier, devrait annoncer la production suite à des tests réussis du moteur d’avion RD-33. Autrement dit l’Iran 80 millions d’hab. sous blocus est entrain de rattraper à toute vitesse le sous continent indien peuplé 1.5 milliard d’hab. dont l’économie est ouverte et qui produit parmi les meillleurs scientifiques au monde. Le Pakistan est aussi entrain de rattrapper l’Inde. L’Inde est la grande deception de ce siècle.

          1. @gimfoxhound Jette un coup d’oeil sur le Arjun, le char de bataille indien. Le pire char jamais produit depuis son apparition en 1916 !

          2. @Strategika
            En effet j’en ai entendu parlé, notamment quand l’Inde avait choisi avec fracas une commande massive de nouveaux T-90 à la Russie, faisant de ce tank -avec le T-72 -, le fer de lance de l’armée blindée indienne. A l’époque j’en avais déduit que le le Arjun n’était pas encore pret -y a beaucoup de projets qui ne sont pas prets en Inde…!-, je ne savais pas que c’était un tel fiasco.
            Par contraste les chars nord coréens Chroma Ho c’est + 1.500, le Pokpung Ho c’est + de 2.000, les chars Karrar pour l’Iran -T-90 locale- c’est environ 1.000. Y a plein de projets industriels qui ont foiré en Inde, notamment tout ce qui est high tech, super calculateurs, puces, processeurs, industries lourdes etc…Dans les années 2000, je voyais l’Inde devenir comme la Chine aujourd’hui, finalement il n’en est rien, t’as été l’un des tous premiers à me mettre la puce à l’oreille, je pense que tu connais trés bien la région, c’est l’expérience qui parle. Puis il y eut les reseaux sociaux qui en ont beaucoup, beaucoup parlé.

          3. Je croyais la même chose jusqu’à ce que je traîne un peu dans les parages. Bref, je viens de me remettre d’un petit malaise qui a duré mine de rien un peu plus de 15 heures. La publication reprend ce soir.

          4. @Strategika
            Bref, je viens de me remettre d’un petit malaise…
            Espérons que c’est pas trop grave. Je ne sais pas si consulter un sorcier dans la fin fond de la jungle amazonienne n’est pas + salvateur pour la santé que le “toubib” habituel.
            Sinon au vu de ce que tu nous a décrit, corrige moi si je me trompe, l’Algérie -comme l’ensemble des pays arabes- et l’Inde c’est deux entités sur le point de s’effondrer! Me trompe je ?

          5. @gimfoxhound j’ai la nette impression que la médecine est toujours aussi archaïque qu’il y a 2500 ans.
            Pour le reste, la situation en Algérie est bien plus grave : le régime n’a pas changé d’un iota, la police politique se redéploie dans les administrations et les entreprises comme aux pires moments de la Stasi est-allemande et rien n’a changé. Le système politique corrompu est intact.

  4. faire sauter le brics ne serait pas pire que le brics du point de vue américain? En effet, cela ne fera que renforcer la nécessité de construire les routes de la soie en associant l’Iran comme partenaire stratégique. Le boomerang serait à la fois stratégique et énergétique. Cette action hostile ne ferait que radicaliser l’engagement au Vénézuela ou en Syrie. Bref, on peut toujours taper du pied dans le nid de guèpes, ça ne fait pas une stratégie.

  5. “Comme tous les extrémismes, (…) est un mythe créé de toutes pièces”
    Hmm, ce n’est pas la 1ère fois que vous écrivez ça S51 et pour le coup je vous trouve quelque peu optimiste sur la nature (civilisationnelle) humaine. Perso je dirais “monté en épingle, exploité, manipulé etc” et pas “créé de toutes pièces” et je fais bien sûr allusion à toutes les sortes d’extrémismes religieux et/ou idéologiques qui peuplent notre vallée de larmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.