Aéronautique Aérosptatiale/Missiles Actualités Analysis Défense/Defence News/Infos Open Source/Source Publique SitRep Strategy/Stratégie Syria Technologies Technology

Bataille d’Idleb: deux chasseurs de supériorité aérienne SU-35 russes interceptent des F-16 turcs au sud de l’enclave rebelle


Il semble que l’Alliance du Traité de l’Atlantique Nord (Otan) se heurte à de sérieuses difficultés à Idleb où les forces armées syriennes, les forces aérospatiales russes et les unités d’élite du mouvement politico-militaire libanais du Hezbollah continuent à progresser dans le sud de la province rebelle sous protection militaire turque.

Après le bombardement aérien de convois militaires turcs ayant pénétré en Syrie pour approvisionner en armes et en munitions les rebelles et le ciblage d’un poste d’observation militaire turc dans la dernière province rebelle de Syrie, deux chasseurs de supériorité aérienne Sukhoi Su-35 ont intercepté des chasseurs F-16 “Fighting Falcon” block 50+ des forces aériennes turques au sud de la province d’Idleb et non loin du verrou stratégique de Ma’arat Al-No’man, prochain objectif déclaré des forces syriennes.

L’apparition des Su-35 russes a forcé les F-16 turcs à changer de cap et à retourner en Turquie en vol supersonique.

Par cet acte, Moscou laisse entendre qu’il existe une ligne rouge à l’intervention plus ou moins tolérée des forces armées turques dans le nord-ouest de la Syrie. Toute présence d’avions de combat turcs au dessus de l’espace aérien d’Idleb est proscrite et entraînera l’intervention des forces aérospatiales russes en renfort aux chasseurs opérationnels de première ligne encore en activité des forces aériennes syriennes.

Les forces aérospatiales russes ont déployé des chasseurs de supériorité aériennes Su-35 sur la base de Hmeimim en Syrie après qu’un avion tactique d’attaque au sol russe de type Su-24 en mission près des confins syro-turcs a été abattu par les forces aériennes turques. Le rôle des redoutables Su-35 est de protéger les installations et les effectifs russes déployés en Syrie contre une éventuelle attaque aérienne adverse d’un ou d’un groupe de pays soutenant la rébellion en Syrie.

La Turquie continue à envoyer des forces spéciales, des armes, des munitions, des vivres et des équipements aux rebelles d’Idleb et le raid ayant visé un convoi de l’Armée turque n’a aucunement dissuadé les turcs à intervenir ouvertement aux côtés des rebelles syriens. Cependant, l’apparition de chasseurs russes près des frontières turques et au dessus de l’ensemble de la province rebelle d’Idleb transmet un message assez clair à Ankara et à ses alliés de l’OTAN: aucune possibilité de l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne au dessus d’Idleb et interdiction aérienne effective au dessus du nord-ouest de la Syrie. De ce fait, les rebelles et leurs sponsors sont privés de toute couverture aérienne. Cela facilitera les opérations des forces syro-russes qui n’auront alors qu’à se débarrasser des fortifications rebelles et à forcer les forces turques et “autres” de l’OTAN à se replier en contrôlant la communication de guerre et limiter les dommages liés à l’image.

Damas et Moscou semblent déterminés à en finir une fois pour toutes avec l’enclave rebelle pour mieux se focaliser sur les dizaines de bases US établies le long de l’Euphrate en Syrie méridionale.

Publicités

One Reply to “Bataille d’Idleb: deux chasseurs de supériorité aérienne SU-35 russes interceptent des F-16 turcs au sud de l’enclave rebelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.