Actualités Analysis Débat News/Infos Opinion Opinion Perception de la réalité Video

France : le régime Macron craint une convergence entre les banlieues pauvres et les gilets jaunes-ce n’est pas fini malgré la censure !

Publicités

13 Replies to “France : le régime Macron craint une convergence entre les banlieues pauvres et les gilets jaunes-ce n’est pas fini malgré la censure !

  1. Toutes les révoltes viennent au crédit des dirigeants, et fait le jeu des mondialistes, l’armée européenne est pratiquement prête, grâce aux casseurs et antifas notre pays sera en guerre civile et s’appauvrira encore, la répression s’organise, doit-on en rire ou en pleurer ? … Les prophéties sont claires, les russes viendront mettre de l’ordre, d’ici là …

  2. Bonjour. Le rôle des directions syndicales (mais peut-être que les syndicalistes se passeront de leur avis?…) pourrait être décisif pour les actions de la rentrée: si elles imposent l’éparpillement des luttes et évitent les “convergences” générales, elles serviront à affaiblir et désagréger les forces populaires; si elles entendent favoriser un puissant rassemblement en vue d’engager une large lutte contestataire et revendicatrice, elles (lesquelles?…) pourraient permettre que naisse une force populaire transformatrice. Mais, au-delà des directions syndicales et politiques et de leurs responsabilités actuelles, elles portent surtout comme première responsabilité d’avoir favorisé, depuis des décennies, la création d’un désert politique, syndicaliste, intellectuel par une soumission idéologique (à commencer par la soumission à l’UE) ayant éradiqué du discours public toute velléité de transformation de la société et de progrès social pour tous. Sans doute faudrait-il que se dessine, dans l’ombre portée de la Résistance, la possibilité de constituer un nouveau CNR se dotant d’un programme actualisé, encore plus social et démocratique. La situation actuelle ne pourra éviter que ce programme mette en cause nettement l’immondialisation capitaliste. Pourtant, me semble-t-il, toute volonté de transformer notre société se heurtera à cette nécessité première: reconquérir souverainetés populaire et nationale, indépendance, liberté…et un peu de démocratie,…ce qui ne serait pas suffisant pour assurer une profonde transformation mais reste nécessaire.
    Que le Pétain-nouveau qui squatte l’Elysée (voir sur le blog: “Sors d’ici Jean Moulin”) cristallise la colère populaire est bien compréhensible mais on ne doit pas oublier qu’il n’est que le porte-flingues d’une UE au service de la finance et, même s’il est de loin le plus cynique et le plus violent, ses prédécesseurs avaient bien préparé le terrain. Je dois avouer que lorsque je qualifiais la bande au pouvoir de “nouveaux collabos” de la nouvelle “souveraineté européenne”, je faisais en somme preuve d’un peu d’optimisme: je n’avais pas encore imaginé que lois, policiers et certains magistrats enfileraient si allègrement l’uniforme du fascisme vichyssois et encore moins qu’on rendrait une “zone transfrontalière”…à l’Allemagne (sans doute en commémoration des cadavres de Poilus et de Résistants?…). Oui, ce jour-là, je devais être optimiste…
    Méc-créant.
    (Blog: “Immondialisation: peuples en solde!”)

  3. Bonjour
    Ce gouvernement ne respecte pas les citoyens, il ne raisonne qu’en termes du fric en lien avec le Medef et in fine à la finance
    Les français ont bien conscience des inégalités puisqu’ils les subissent !
    Certes à divers degrés d’atteintes aux droits (justice, sociale, santé, retraite,… ) et face aux non-réponses -voire à la surdité- gouvernementales, il est inévitable que la cocote minute explose.
    Il vend les biens nationaux de ce pays dans des débats truqués d’avance.
    Quant aux guerres déclenchées et cachées grâce aux sacro-saints « secret d’état » et « secret des affaires », il est certain qu’elles n’ont pas l’aval des citoyens de ce pays. “Les religions », “les pour la démocratie » ne sont là encore que des leurres pour favoriser des divisions.
    Et tout cela orchestré via leurs médias dominants.

  4. Créer une alliance musulmane-chrétienne pour bouter les juifs hors du pouvoir, ça serait historique et ça laisserait une bonne trace de notre passage en France ! Mais la propagande et l’abrutissement générale rendent plus probable une guerre civile qu’une alliance, mais sait on jamais, l’Histoire à montrer que rien n’est jamais acquis par avance 😉

  5. Si les banlieues rentre dans la danse des gilets jaune mains dans la main.
    Ça va vraiment morphlet.

  6. Les syndicats sont les portes voix les yeux les oreilles des patrons et des 《hommes》politiques.
    Aujourd’hui ils ont montrer aux yeux des français ce qu’ils sont depuis le 1er quinquennat de Sarkozy.

    1. c’est quand même plus compliqué. Beaucoup de militants de base sont les premiers remparts de la violence de ce monde. Qui s’occupe d’une mère célibataire exploitée par un margoulin? L’inspection du travail n’existe plus. la gauche est un zombie bouffeur de peuple. Certes, les centrales syndicales sont totalement corrompues à l’agenda mondialiste et europén : elles servent de flic du pouvoir en organisant la chasse aux sorcières dans le peuple et dans leurs rangs. Pour exemple la France insoumise qui a dégagé sa partie la plus lucide et applaudit l’immigration de masse qui offre continuellement de nouveaux prolétaires issus de nos guerres coloniales aux exploiteurs en accélérant la décomposition des mécanismes de régulation et de protection. il reste assez d’élus bien formés et combatifs pour organiser des luttes. Les gilets jaunes eux-mêmes en ont fait l’apprentissage accéléré.

  7. Il est temps que les médecins et infirmières, les cheminots, les chômeurs et tout ceux qui ont quelque chose à revendiquer se réunissent sans ça la bataille sera perdu pour tout le monde.

      1. L’avantage depuis les gilets jaunes les gens ont vu le vrai visage des syndicats et de la police.

        1. plus que le visage des syndicats policiers, qui ressemble aujourd’hui à la milice d’une mafia, c’est le dévouement méticuleux des juges et du syndicat de la magistrature dans ce contexte hyper répressif. Quand on pense à leur mur des cons et aux insultes contre le front national identifié comme dangereux pour la démocratie, et qu’on met en face leurs actions concrètes! la gauche collabo n’a rien à leur envier.

          1. Ils n’ont plus rien à envier aux juges qui faisait plaisir aux Allemands sous l’occupation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.