Actualités Conflits Géopolitique

Tu parles d’une excuse!

C’est fait! On sait maintenant pourquoi Israël a mis fin à l’opération bordure protectrice. Enfin, on connait la raison officielle, celle que l’on peut lire dans tous les journaux. Jamais on entendra un dirigeant israélien avouer sa défaite, mais par contre ils ne se gênent pas pour se servir…

Revenons-en à l’excuse. D’après le premier ministre israélien, si Tsahal a mis fin à l’opération “Bordure Protectrice” c’est uniquement à cause des dangereux individus qui hantent les abords de “la seule démocratie du Moyen-Orient”. Sitons – toujours d’après Bibi – les djihadistes de l’EI, les rebelles syriens qui opèrent près du plateau du Golan et enfin (et non le moindre) le Hezbollah qui se serait regroupé au sud du Liban.

C’est étonnant, non? Lors de la proclamation du califat islamique par al-Bagdadhi Israël avait déclaré ne pas s’inquiéter de ce dirigeant, ni de ces troupes. Aujourd’hui, ils sont jugés dangereux, suffisament pour inciter Tsahal à arrêter le massacre à Gaza. Et pourtant, je suis certain que comme moi vous ne n’imaginez pas une seule seconde les hordes de l’EI partir à la conquête de Tel-Aviv pour libérer la Palestine.

Ensuite il y a les rebelles syriens qui font du grabuge sur le plateau du Golan. L’effectif philipin de l’ONU stationné sur place en a fait les frais. Mais là on ne parle pas de l’ASL, mais bien du front Al-Nosra; enfin, d’après les stratèges israéliens et américains. Ahhhh! Al Qaïda! Quelle belle excuse. En plus, ces dangereux terroristes – qui sont en Syrie et donc pas très loin du Golan depuis trois ans, maintenant – s’en sont pris à l’ONU; ce n’est pas rien. Qu’ils s’en prennent à quelques objectifs de seconde zone occidentals passe encore, mais s’en prendre à l’ONU cela mérite une annexion complête du Golan de la part d’Israël, pour le moins; juste pour la sécurité nationale (terme pour le moins galvaudé puisque Israël n’est pas une nation).
D’ailleurs, une dépêche vient de tomber, comme quoi la “seule démocratie du Moyen-Orient” vient d’abattre un drone au-dessus du Golan et venant…de Syrie. Pour la forme, l’engin volant a été abattu à l’aide d’un missile Patriot; ce qui fait cher pour descendre un aéroplane sans pilote. Diable. Al-Nosra et l’armée régulière syrienne qui auraient osé s’en prendre à Israël, cela aussi mérite une intervention; jusqu’à Damas, et plus si affinité…

Enfin, le Hezbollah. La bête noire de Tsahal. Car contrairement aux deux premiers “ennemis” les combattants du Hezbollah ne sont pas pilotés par les USA, les monarchies du Golfe et autres protagonistes. Ils sont les seuls (mais je n’oublie pas les anonymes résistants qu’ils soient palestiniens, syriens, irakiens, kurdes…) a oser se dresser contre les projets de Tel-Aviv. Rien que pour cela, les dirigeants israéliens les utiliseront comme excuse, même si pour le commun des mortels, il est impossible de savoir si le Hezbollah est effectivement massé sur la frontière sud du Liban.

Bref, les excuses fusent, mais elles sont un peu bancales. Sans compter que Tsahal, à la suite du meurtre des trois colons israéliens – qui avait été attribué au Hamas, sans preuves, et qui avait déclanché l’opération “Bordure protectrice” – vient de déclaré qu’il allait s’approprier 400 hectares en Cisjordanie, comme dédomagement. Depuis quand le vaincu réclame t-il des compensations?

La blague du jour nous vient du roi Abdallah d’Arabie saoudite: Si on les (les jihadistes de l’Etat Islamique) néglige, je suis sûr qu’ils parviendront au bout d’un mois en Europe, et un mois plus tard en Amérique.

Publicités

2 Replies to “Tu parles d’une excuse!

  1. Pour celui qui connait un peu l’histoire militaire d’Israèl, il ne pourra s’empecher de rire un bon coup. L’attaque surprise de juin 67 avait été réglée en 5 jours -la seule vraie victoire israèlienne à ce jour, étant donné que c’était une attaque surprise. Et c’est pas pret de se reproduire-. En 1982, la campagne fût beaucoup plus mitigée, en ce sens qu’en 5 jours Israèl était au trousse du Fatah au confins de Beyrouth, par contre IDF ne réussit que trés peu de choses contre l’armée syrienne 3 fois moins nombreuse. Cependant le Fatah d’Arafat sera expulsé définitivement du Liban, et Israèl le neutralisera totalement, ce qui aura pour conséquence de faciliter l’annexion de la Cisjordanie. C’est depuis cette date que le Fatah a déposé les armes et a refusé de combattre. Aujourd’hui la mutation s’est opérée totalement, la bande à Mahmoud Abas, Erakat, Dahlan, Leila Shahid & Cie ont achevé de transformer le fatah en milices, supplétifs d’Israèl, et fournissant une armée d’informateurs spécialisés et zélés. Partant de là fallait s’etonner qu’un mouvement de résistance allait remplacer le Fatah ? Le Hamas a comblé tout naturelement le vide, même si l’équipe d’Abu Nidal était pret pour la releve, mais l’Irak a été anéantie . Mais attention si le Hamas redevient comme le Fatah, n’en doutons pas un instant, il sera remplacé aussi vite que son ombre, et dejà le Djihad Islamique, et le FPLP sont plus présent que jamais au cas où. Ceci, au cas où l’argent de certains pays arabes aurait la mauvaise idée de corrompre le Hamas, reve carréssé par les dirigeants soinnistes.

    De cette campagne de 2014, IDF espérait réediter le même exploit -de 1982- mais ce coup ci contre le Hamas, en pensant que l’argent des pays arabes avait achevé l’esprit de résistance, de même que certaines fatwas pro-israeliennes de certains Sheikhs en mal de reconnaissance international, dans l’espoir de liquider la résistance.
    Tout ça en vain, rien n’a marché dans la campagne d’Israèl, et si d’aventure le Hamas réouvre son aéroport, et construit son port en eau profonde -c’est dailleurs ce qui se profile à l’horizon- ça en sera peut être fini de l’entité sionniste. Déja se profile le spectre l’émigration hors d’Israèl d’une diaspora qui était à la base trés hésitante à venir en Israel.
    Dailleurs, tout le monde connaît la blague juive:
    Le sionniste est un juif qui aime envoyer un autre immigrer en Israèl à sa place.

    Le bilan des tués serait de l’ordre de 500, chiffre vraissemblable compte tenu de la férocité de l’engagement, sur RI, il y a eu publication de nombre de tanks Merkava IV -équipés du système Trophy- le nec plus ultra, broyés, brulés, inutile de vous dire ce qu’il en reste des vieux M60, et autres M113.

    Outre le fait que l’armée blindée a été neutralisée, et qu’aucun halicoptères n’a survolé Gaza comme ce qui a été fait en 2008, prés de 800 soldats ont refusé d’être mobilisés et se sont mutinés. Ca donne une idée un peu plus prosaique de la réalité :

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/338079-le-bilan-confidentiel-des-pertes-isra%C3%A9liennes

    [quote]
    IRIB-Ce bilan des pertes de l’armée israélienne, bien confidentiel,
    est parvenu au journal tunisien Al Chorouk qui le publie dans son intégralité : il s’agirait des chiffres qui ont fuité à travers les rapports de l’expert des questions militaires du journal Haaretz et conseiller du cabinet sécuritaire, Amos Harel. selon les rapports rédigé par l’intéressé , ” depuis le 7 juillet, date à laquelle l’offensive Roch invincible a été déclenchée, 497 soldats israéliens ont été tués. 113 officiers sionistes ont également péri. le bilan des blessés s’élève à 879 soldats et à 362 officiers qui se trouvent d’ailleurs dans un état grave” . toujours selon le journal, ” l’armée israélienne a perdu 270 mercenaires tandis que 629 autres (mercenaires ) sont blessés” (ndlr : le rapport ne précise pas ce qu’entend l’armée israélienne par le terme mercenaire) ” 166 militaires israéliens ont commis une tentative de suicide. 311 militaires se sont tirés une balle dans leur pied pour ne pas partir au front” et le journal d’ajouter : ” 332 soldats et 418 réservistes sont allés jusqu’à blesser voir amputer l’un de leurs membres pour ne pas faire la guerre”!!
    [/quote]

    1. “…ça en sera peut être fini de l’entité sionniste.”

      Là, vous touchez à un paradoxe. Enfin, ce n’est pas vraiment un paradoxe, plus un problème intangible.

      Si vous voulez mon avis, le voici: Israël ne disparaîtra jamais.
      Cela ne me rejouit pas, bien entendu, mais la vérité est là.
      On pourrait penser que la fuite en avant militaire et le nationalisme de plus en plus radical d’Israël sonnerait se fin, mais il n’en est rien. Imaginez si les sionistes repartez de là où ils sont venus (je veux dire d’un peu partout sur la planète), que de temps perdu; et d’argent aussi. Qu’en penseraient les citoyens américains – qui seraient en droit de demander des comptes à leurs gouvernants – et les européens, sans oublier les russes.

      Idem pour les citoyens Musulmans qui se retourneraient certainement du côté des pétromonarchies et de leurs supplétifs. La chasse aux sorcières internationale ferait passer la Saint Barthélémy pour une escarmouche. Or, aucun gouvernement sur la planète n’a envie de voir ça, et beaucoup de concitoyens non plus.

      Donc, Israël doit exister. Même si pour ça un peuple doit disparaître et une région entière doit être réaménagée pour que cet objectif soit atteint. La hasbara sioniste n’est efficace que pour les citoyens qui ne regardent les JT que parce qu’on leur à dit qu’il faut le faire; sinon, les 3/4 de la population mondiale est plus intêressée par ce qu’elle va bien pouvoir manger, que par le massacre de la Palestine. Même dans mon entourage proche certain(e)s ont tendance à aller dans le sens de Tel-Aviv; mais c’est uniquement du par coeur; ils ne font que répéter ce qu’ils ont vu/entendu/lu; lorsque vous prenez le temps de leur expliquer les choses ils ne mettent pas longtemps à en vouloir à Israël; mais en général ils se retiennent de peur d’être assimilés à Dieudonné.

      Pour qu’Israël puisse exister, les autres Etats sont obligés de fermer les yeux. Donc, les 400 hectares seront effectivement annexés. Et si il y en a un peu plus (disons le double), personne n’ira vérifier.

      Pour ce qui est du port en eau profonde et l’aéroport, si ils voient le jour – je suis loin d’être aussi optimiste que vous, car pour pouvoir les construire il faut des matériaux qui sont sur la liste noire de Tel-Aviv – ils seront soumis à un tel embargo qu’ils seront quasi inutilisables. Sauf par Israël, bien entendu. Ou alors ils seront bombardés tous les six mois histoire de les rendre inutilisables; et en toute impunité…

      La seule chose qui me rende curieux, c’est de connaitre les futurs dirigeants d’Israël. Car avec Bibi ont a atteint la limite du risible. Il est tellement nationaliste qu’il en est ridicul. Et pourtant ce n’est pas le pire. Mais je ne suis pas pressé de voir les autres “politiciens” ultra-nationalistes…

      Amitiés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.