Strategika51

Guerre au Moyen-Orient: Consécration absolue du Su-25

Deux avions de combat Sukhoi Su-25 des forces aériennes des Pasdarans iraniens en action. Cet avion d'attaque au sol a été la révélation des guerres en cours en Syrie et en Irak. Son efficacité est telle qu'il est devenu l'une des principales hantises des groupes rebelles armés.
Deux avions de combat Sukhoi Su-25 des forces aériennes des Pasdarans iraniens en action. Cet avion d’attaque au sol a été la révélation des guerres en cours en Syrie et en Irak. Son efficacité est telle qu’il est devenu l’une des principales hantises des groupes rebelles armés.

Su-25Vague équivalent du A-10 Warthog de l’US Air Force, le bon vieux Sukhoi Su-25 (Code Otan: Frogfoot) a fini par connaître une véritable consécration dans la guerre en cours au Moyen-Orient du littoral méditerranéen de la Syrie aux confins frontaliers entre l’Irak et l’Iran.

Avion de soutien tactique au sol, le Su-25 a fait ses preuves au combat. Son usage intensif est la cause de la disparition de certains groupuscules armés de la rébellion, notamment en Syrie et l’une des secrets derrière l’avancée des forces combinées iraniennes aux côtés des milices Chiites et des forces sunnites tribales dans la province de Salaheddine en Irak face à Daech.

Cet avion d’attaque au sol a connu un tel succès au Levant que d’autres armées dotés d’armement russe dans le monde sont en train de réhabiliter des escadrilles de bombardement tactique dotées de cet appareil.

En 2014, Damas avait choisi des Su-25 fournis par l’Iran pour aller provoquer les défenses britanniques sur l’île de Chypre et non pas des Mikoyan-Gurevitch Mig-29.

Des experts estiment que l’usage de F-16 égyptiens en Cyrénaïque contre Daech n’a pas atteint les objectifs escomptés tout en soulignant l’efficacité d’un usage éventuel de Su-25 au dessus de la Libye où les belligérants sont en train de se doter d’avions de combat.

Publicités



');

9 Replies to “Guerre au Moyen-Orient: Consécration absolue du Su-25

  1. Cette video montre un Mig-21 esquivant d’extreme justesse un tir de S-60.
    https://www.youtube.com/watch?v=qbQgSEWgF-g

    Il est dailleurs vraissemblable que l’eclat d’obus a causé des dégats au Mig-21, certes, pas trop grave, mais des dégats qui ne seront pas négligeables. Comme vous pouvez le voir la bombe lachée n’a vraissemblablement pas atteint son objectif. Ainsi, le bombardement a été entravé. Ce qui démontre une fois n’est pas coutume que le C.A.S., où appui rapproché est loin d’être évident. Si un Mig-21 chasseur bombardier supersonque trés agile a pu éviter d’extreme justesse la catastrophe- ce qui n’a pas été la cas récement pour le F-16 jordanier, dont le pilote a eu une fin effroyable- alors comment s’imaginer qu’un A-10, où un SU-25 chasseurs bombardiers lourds, peu agiles, difficilement manoeuvrables, et lents peuvent éviter un barrage de tirs de S-60 ?

    Le C.A.S. n’est qu’un simple fantasme de neuneux bien planqué dans les bureaux d’étude, et autre haut lieu du commandement.

  2. Sauf erreur la Syrie ne possède pas de su 25, mais des su 24 et des vieux su22.
    Peut être qu’il y a confusion avec le mig25, mais c’est un chasseur pas un bombardier.
    Je peux me tromper, mais la page Wikipedia semble correcte quand au type d’appareil et il ne me semble pas que la Russie ait livrée des avions depuis la guerre, le contrat des yak130 n’est, je crois toujours pas honoré.

    1. Je n’ai pas confondu, le Mig-25 est un intercepteur pur, il n’a jamais été conçu en tant que chasseur-bombardier. Quand au SU-25 je doute de son efficacité surtout face à une résistance anti aérienne efficace. Tout au moins équipée de cannon anti aériens comme je l’ai mentionné plus haut.

      Le SU-25, a été conçu en tant que réponse à l’A-10. Or l’avion US beneficie d’une tel aura qu’il est devenu presqu’une légende. L’A-10 a surtout bénéficié d’une publicité exagérée durant Desert Storm. Or, il faut savoir qu’en 1991 durant Desert Storm, si en effet cet avion -avec l’AH 64 Apache- a détruit des centaines de blindés irakiens, c’était du à un des pires crimes de guerres de l’histoire du genre humain. Suite à une médiation, et donc un cessez le feu, les blindés irakiens commencaient à se retirer du Koweit avec un drapeau blanc au dessus des véhicules, et erreur fatale, l’infanterie avaient désactivée les défenses anti aériennes. C’est à ce moment là que vont sévir les A-10 et les hélicoptères Apache. Avec une extrême lacheté, un sadisme jamais vu dans l’histoire, ils vont anéantir une armée mais en retraite. En voici une des nombreuses images

      http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f8/Demolished_vehicles_line_Highway_80_on_18_Apr_1991.jpg

      Vous noterez que dans les médias US c’est passé à la postérité comme un des plus hauts faits de guerre. Cependant, une fois l’occupation en Afghanistan et Irak commencée, on a vu ce que valait les A-10, et les AH-64 Apache. Parce que ni les A-10, ni les Apache vont se révéler aussi éfficaces qu’on nous l’a dit. Les USA se sont retirés d’Irak, et ils se désengagent d’Afghanistan.

      Contre une insurrection il n’existe pas d’armes vraiment efficaces, si ça existait, ça se saurait depuis longtemps. Vous noterez que les russes ont perdu beaucoup de SU-25, en Tchéchenie, et en Georgie, du fait des cannons anti aériens.

      1. Bonjour,

        mon post s’adressait à l’auteur de l’article.
        merci pour vos précisions sur 1991, je savais que la colonne irakienne avait été détruite, mais j’ignorais que sa destruction avait eut lieu après le cessez le feu. Ceci dit, cela ne me surprend guère des usa.

        1. C’est une lacune de Wikipedia, laquelle n’a pas encore mentionné la présence en Syrie de Sukhoi Su-25 K empruntés par le Corps des Gardiens de la Révolution de la République Islamique d’Iran.
          La Syrie n’a officiellement pas acquis ce genre d’appareils auprès de la Fédération de Russie mais la coopération stratégique avec l’Iran est bien avancée et comporte une dizaine de volets concrets.
          L’ironie du sort a voulu que des Su-25 irakiens ayant été évacués en Iran par l’armée de Saddam Hussein peu avant l’opération Desert Storm le 16 janvier 1991 (et capturés par les iraniens depuis cette date! ) ont fini en Syrie.
          Peu d’informations circulent sur la présence de pilotes iraniens en Syrie, pays qui dispose d’une aviation relativement avancée dans le monde arabe.
          Indubitablement, j’ai eu les mêmes doutes que Thierry the French et vous vous doutez bien que nous avons procédé à quelques vérifications.

          Pour le Mikoyan-Gurevitch Mig-25, dans ses versions d’intercepteur ou d’avion reconnaissance, il demeure probablement l’intercepteur le plus rapide au monde. Il avait même été destiné à pourchasser le Lockheed Martin SR-71 Blackbird à une certaine époque.

          Merci de votre intérêt!

  3. Il faut malheureusement se garder de tout optimisme précipité. Lorsque la Russie avait livré les Mig-29 M équipés des derniers composants C4I à Damas, je pensais à ce moment là que l’armée syrienne en aurait fini en quelques semaines tout au plus. Et on aurait assister à la pendaise par les trippes des dirigeants terroristes de DAESH, Nosra, et toute cette nébuleuse d’assassins. Comme on le voit hélas, il n’en est rien. Les terroristes ont été gavés d’armes -par les USA, la Turquie, la Tribu Séoud, Israel- jusqu’en ne plus savoir quoi faire. D’autre part ce que vous oubliez, c’est que contre le SU-25 comme contre le A-10, il existe une parade assymétrique trés efficace c’est le cannon anti aérien AZP S-60-qui ne coute pas cher, mais aujourd’hui reste encore éfficace-, que la Turquie, Israèl, et la Jordanie ont fourni massivement aux térroristes de DAESH.

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7b/S-60-57mm-hatzerim-2.jpg

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/37/Type_59_57_mm_AA_MW_side_1.JPG

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ee/Type_59_57_mm_AA_MW_front.JPG

    Contrairement à l’idée reçue, les bombardements sur l’Irak, en 1991, comme en 2003 fûrent trés peu précis, et l’armée irakienne n’a pas beaucoup souffert du fait bombardements aeriens, parce qu’ils se faisaient à trés hautes altitudes, dissuadés de bombarder à basse altitude par l’AAA. Là, avec le SU-25, comme les A-10, les bombardements du fait de la menace du S-60, ne peuvent évoluer en dessous de 3.000 mètres, si c’est pas plus, ce qui limite énormément leur éfficacité. Si malheureusement il y avait une arme miracle contre cette sous vermine terroriste, ça se saurait depuis longtemps. Mais il n’y en a pas. J’aimerai bien croire en votre optimisme, seuleument je sais que ces gangsters ont été mis en place pour résister, et même tenir trés longtemps.

    Quand au F-16, il est de notoriété publique que c’est un cajot volant. La seule chose qui l’ait maintenu en service c’est la propagande tapageuse et mensongère d’Israèl. Sans quoi, cet avion aurait fini comme le F-105.

    Pour ce qui est de l’appui feu au sol, appelé CAS -Close Air Support- voici l’exemple d’un témoignage provenant d’un homme de terrain le Sgt Frank Antenori. qui aidera à comprendre que le CAS n’est pas du tout évident.
    www_nationaldefensemagazine_org_archive_2004_April_Pages_Fast_Jets3594.aspx
    -Remplacez le _ par / pour avoir l’uri-
    Alors quand j’entends parler de F-22, F-15E, Tornado, JDAM, et autres futilités du genre bombes à guidage laser ça me ferait rire si hélas, le sujet n’était pas aussi tragique, pour ne pas dire éffroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.