Strategika51

L’agent agitateur Bernard Henry Lévy interdit d’entrée dans une douzaine de pays

L’agitateur ultra-sioniste franco-israélien Bernard Henry Lévy, autoproclamé “philosophe” (Sic!) et bouffon du système de la bien-pensance, vient d’être interdit d’entrée en Fédération de Russie et en Chine.

Outre ces deux pays cités ci-dessus, l’agent extrémiste est déclaré persona non grata en Algérie (depuis deux mois), en Biélorussie, en Bolivie, à Cuba, en Iran, en Irak, au Nicaragua, au Soudan, en Syrie, en Tunisie, au Vénézuela et au Yémen.

L’information est confirmée pour la totalité des pays citées supra à l’exception de la Tunisie dont le gouvernement n’a pas officiellement instruit les services concernés de l’interdiction d’entrée de Bernard Henry Lévy sur son territoire mais a pris des dispositions pour qu’il soit refoulé à l’arrivée.

Une dizaine d’autres pays dont l’Afrique du Sud, le Brésil, le Nigéria et le Kazakhstan ont inscrit le nom de celui qui joué un rôle propagandiste va t-en guerre en Libye sur une liste noire de personnes classées très dangereuses pour la sécurité nationale de ces pays.

Publicités

6 Replies to “L’agent agitateur Bernard Henry Lévy interdit d’entrée dans une douzaine de pays

  1. C’est lui faire trop d’honneur! Il suffit de le refouler comme un vulgaire sans-papiers !

  2. Putain ! il ne devrait lui rester de possible que les Us, les pédés d’anglais, et isra heil ! ce serait plus que raisonnable

  3. Bonjour S51,
    Votre article aurai pu s’intituler : “BHL ou comment se faire détester de la moitié de la planète.”
    bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.